Nesbitt et Morrison demeurent solides et Makowsky remporte le 5000m au Championnat canadien longue piste

Christine Nesbitt (London, ON) et Denny Morrison (Fort St. John, BC) ont tous deux ajouté un titre de Champion national à leur collection aujourd’hui alors qu’ils ont respectivement remporté les honneurs du 1500m féminin et du 1000m masculin au Championnat canadien par distances individuelles qui se tient à l’Anneau Olympique de Calgary. Lucas Makowsky (Regina, SK) a pour sa part défendu avec succès le titre qu’il détient depuis maintenant trois ans sur 5000m.

Morrison a été le premier couronné champion canadien aujourd’hui, son deuxième titre de la compétition, lui qui a remporté le 1500m hier. Il a franchi la ligne d’arrivée du 1000m en 1:08.29 aujourd’hui. « J’espérais réaliser un meilleur temps, » a admis l’athlète. « Mais après avoir pris congé cet été, j’ai l’impression qu’il y a encore beaucoup de place pour l’amélioration et je trouve ça super. Je suis excité de patiner de nouveau et de continuer à m’améliorer. »

Philippe Riopel (Lachenaie, QC) a terminé deuxième avec un temps de 1:08.51. Il a été suivi de près par Jamie Gregg (Edmonton, AB) en 1:08.63. Tyler Derraugh (Winnipeg, MB), qui a fait le saut du courte piste la saison dernière, a réussi un record personnel de 1:09.02 pour prendre le quatrième rang et Richard MacLennan (Sault Ste. Marie, ON) a terminé cinquième en 1:09.43. Puisque les patineurs canadiens ont droit à cinq places au 1000m sur le circuit de la Coupe du monde, ces cinq athlètes ont de bonnes chances de les obtenir, ce qui serait une première participation en Coupe du monde pour Derraugh.

Chez les femmes, Christine Nesbitt a été une fois de plus imbattable, complétant son 1500m en 1:53.48, plus de deux secondes plus vite que sa plus proche adversaire, Cindy Klassen (Winnipeg, MB), qui termine deuxième avec un chrono de 1:55.77. Brittany Schussler et Shannon Rempel, toutes deux également de Winnipeg, ont connu de bonnes courses pour le troisième (1:56.93) et quatrième rang (1:58.16) respectivement, et Kirsti Lay (Medicine Hat, AB) devrait normalement se joindre à eux en Coupe du monde cet hiver grâce à sa cinquième position (1:58.69). Il s’agirait également d’une première participation en Coupe du monde pour la patineuse de Medicine Hat, qui est membre de l’équipe de développement longue piste depuis maintenant quatre ans.

La dernière épreuve de la journée était le 5000m masculin, et Lucas Makowsky espérait bien défendre son titre national. Il l’a fait de belle façon, franchissant la ligne d’arrivée en 6:25.81. « Je voulais connaître une bonne course, » a-t-il expliqué après coup. « Je connais mon potentiel et j’essaie d’avoir de bons départs et de bâtir à partir de là. Je suis parti plus rapidement que je le fais normalement. Mon objectif est d’avoir confiance en mon rythme et de rester solide et régulier tout au long de la course. Ça a bien fonctionné aujourd’hui, mais je peux encore m’améliorer. J’ai réalisé beaucoup de gains techniques l’année dernière, et un de mes principaux objectifs cette année est de continuer dans cette voie. »

Mathieu Giroux (Pointe-aux-Trembles, QC) a terminé deuxième avec un temps de 6:27.10 et Justin Warsylewicz de Regina troisième en 6:27.81. Les patineurs canadiens ont droit à trois places dans cette distance sur le circuit de la Coupe du monde. Giroux n’est pas encore certain s’il prendra part aux Coupes du monde ou non. S’il choisit de ne pas le faire, Jordan Belchos (Toronto, ON) prendra probablement sa place, lui qui a terminé quatrième aujourd’hui (6:35.85).

Demain, les patineuses s’élanceront sur les distances de 1000m et 5000m, alors que les hommes se disputeront le titre sur 10 000m.