Nesbitt gagne la médaille d’or du 1500 mètres

Nesbitt gagne la médaille d’or du 1500 mètres aux championnats du monde des distances individuelles
Klassen et Morrison se classent quatrièmes, Gregg septième


DOSSIERS AUDIO (MP3): Belchos, Giroux (français), Gregg, Klassen, Morrison, Nesbitt (anglais), Nesbitt (français), Ouardi (anglais), Ouardi (français), Wang (entraîneur), Wild (entraîneur)
Entrevue télévisée avec NOS (télévision néerlandaise): Nesbitt

HEERENVEEN, Pays-Bas – La Canadienne Christine Nesbitt a continué de dominer le peloton cette année au 1500 mètres en gagnant la course en 1:56,07 minute aux championnats du monde des distances individuelles de patinage de vitesse de l’UIP présentés à Heerenveen, aux Pays-Bas. Le Canada a aussi placé trois autres patineurs parmi les 10 premiers aujourd’hui. Cindy Klassen a terminé quatrième du 1500 mètres. Dans le 1000 mètres masculin, Denny Morrison a aussi raté de peu le podium au quatrième rang et Jamie Gregg a terminé septième.

Alors que Nesbitt a gagné le titre global du 1500 mètres de la Coupe du monde cette saison, avec deux médailles d’argent et trois d’or, il s’agit de sa première victoire au 1500 mètres aux championnats du monde des distances individuelles en six tentatives. Les patineuses néerlandaises Ireen Wust et Linda de Vries ont obtenu les médailles d’argent et de bronze respectivement. Wust, chronométrée en 1:56,40, a terminé à 0,33 de seconde de Nesbitt et de Vries a franchi la ligne d’arrivée en 1:57,08.

«C’était une bonne course. J’étais vraiment nerveuse lors des deux dernières journées pour cette course, a dit Nesbitt. J’ai finalement commencé à me sentir bien sur la glace ce matin.

«J’avais un bon plan de course que j’avais établi avec Mark (Wild) et Xiuli (Wang), a ajouté Nesbitt. Je savais que j’avais ce moment dans lequel je me sentais en sécurité dans le plan et je m’y fiais. Je l’ai vraiment bien suivi. Le dernier tour a été super difficile et j’étais morte, mais mon premier 1100 mètres a été vraiment fort donc j’ai pu monter sur le podium.»

Nesbitt était aussi satisfaite de remporter sa première médaille au 1500 mètres aux championnats du monde des distances individuelles. J’en suis vraiment heureuse (de la médaille), a ajouté Nesbitt. J’en ai gagné une de bronze en 2009, mais Kristina (Groves) avait été disqualifiée alors qu’elle avait en fait été la championne du monde. C’est la première fois que je mérite ma médaille et c’est vraiment excellent. Je suis vraiment heureuse de vaincre cette barrière. Ce 1500 est pas mal long pour moi.»

«Elle n’était pas certaine de suivre le plan, mais nous l’avons renforcé, a dit l’entraîneur de Nesbitt, Wang. Si elle suit le plan, elle va gagner cette course.»

L’entraîneur Wild a dit comme Wang et Nesbitt. «C’est une journée fantastique, une journée spéciale pour elle de venir ici, à Thialf (Heerenveen), avec un excellent plan pour le 1500, a dit Wild. L’objectif depuis le début était de respecter le plan qu’elle a établi avec Xiuli et me. Et elle l’a fait.»

Cindy Klassen et Brittany Schussler, toutes deux de Winnipeg, ont terminé quatrième et 11e respectivement. Klassen a patiné le 1500 mètres en 1:57,30, ratant le podium par 0,22 de seconde. Schussler a terminé en 1:59,62.

Au 1000 mètres masculin, Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a franchi la ligne d’arrivée au quatrième rang en 1:9,04 minute, à seulement 0,21 de seconde de l’Américain Shani Davis (1:08,83) et de la médaille de bronze. Les patineurs néerlandais Stefan Groothuis et Kjeld Nuis se sont classés premier et deuxième respectivement. Groothuis a obtenu la médaille d’or en 1:08,57 et Nuis a terminé en 1:08,79.

Jamie Gregg, d’Edmonton, a terminé septième au 1000 mètres en 1:09,73 et Muncef Ouardi, de Québec, 17e (1:10,41). Les deux patineurs participent à leurs troisièmes championnats du monde des distances individuelles.

Participant à ses premiers championnats du monde des distances individuelles, le Torontois Jordan Belchos a inscrit un temps de 6:30,79 dans le 5000 mètres pour terminer 13e. Patinant dans la première paire du 5000 mètres masculin, Mathieu Giroux, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, a terminé en 6:42,95 au 21e rang. Sven Kramer, des Pays-Bas, a gagné la médaille d’or en 6:13,87 tandis que son compatriote Bob de Jong a terminé deuxième en 6:15,26. L’Américain Jonathan Kuck a obtenu la médaille de bronze en 6:16,82.

Les femmes auront deux courses samedi, les 1000 et 5000 mètres, et les hommes auront une course, le 10 000 mètres, mais le Canada n’a pas de participant. Kali Christ, de Regina, Kaylin Irvine, de Calgary, et Nesbitt patineront dans le 1000 mètres. Nicole Garrido, d’Edmonton, Klassen et Schussler seront dans le 5000 mètres.

La saison se terminera dimanche avec les deux courses de 500 mètres et la poursuite par équipe.