Nesbitt gagne une médaille de bronze

Christine Nesbitt gagne une médaille de bronze au championnat du monde des distances individuelles de patinage de vitesse
Kali Christ est cinquième et Brittany Schussler huitième

SOTCHI, Russie
– La championne du monde en titre du 1500 mètres, Christine Nesbitt, du Canada, a obtenu une médaille de bronze au championnat du monde des distances individuelles de patinage de vitesse de cette année présenté à Sotchi, en Russie. Les coéquipières de Nesbitt, Kali Christ et Brittany Schussler, ont aussi terminé parmi les 10 premières, se classant cinquième et huitième respectivement.

Nesbitt, de London, en Ontario, a patiné dans l’avant-dernière paire avec la médaillée d’or et nouvelle championne du monde, Ireen Wust, des Pays-Bas. Wust a dominé la course en 1:55,38, suivie par sa coéquipière Lotte van Beek en 1:58,02 et Nesbitt en 1:58,07.

«Je suis surprise de repartir avec une médaille de bronze. Cela n’a pas été la meilleure course de ma vie, a dit Nesbitt, qui tentera de défendre son titre au 1000 mètres demain. Je me sens comme s’il me manquait de la poussée. Je me sens comme une limace, faute de meilleur terme. À aucun moment dans ma course je me suis sentie explosive et puissante et dynamique dans mes mouvements.

«Mais ce fut suffisamment bon aujourd’hui pour une médaille de bronze, a conclu Nesbitt, qui est entraînée par Xiuli Wang et Mark Wild. Donc c’est comme un côté positif – que même quand j’ai une mauvaise course je peux quand même gagner une médaille.»

Christ, de Regina, avait le temps le plus rapide de 1:58,69 jusqu’à ce que la paire Nesbitt-Wust patine. La patineuse de 21 ans, entraînée par Todd McClements, a alors été repoussée du podium jusqu’à la cinquième place après que la dernière paire (Diane Valkenburg et van Beek) ait complété sa course. Schussler, de Winnipeg, a terminé huitième, arrêtant le chronomètre à 1:59,04.

«Elle [la course] a été pas mal bonne. J’ai eu un bon début – mon premier tour le plus rapide à vie. Habituellement je suis un peu plus forte dans le deuxième tour, mais j’ai perdu un peu mon rythme dans un des coins et je n’ai pas réussi à reprendre ce tour, a dit Christ, qui a amélioré sa huitième place du championnat du monde de l’an dernier. Ce fut une bonne expérience de patiner ici. Je suis super excitée de voir les installations avant les Jeux [Sotchi 2014].»

Au 1000 mètres masculin, Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a réussi le meilleur temps parmi les Canadiens en se classant 13e en 1:10,45. C’était la première course de Morrison depuis la Coupe du monde no 5 en Chine le 15 décembre. Le patineur de 27 ans, entraîné par Bart Schouten et Mike Crowe, a subi une fracture du péroné de la jambe gauche le 22 décembre.

Jamie Gregg, d’Edmonton, a terminé deux centièmes de seconde derrière Morrison en 14e place en 1:10,47. Tyler Derraugh, de Winnipeg, s’est classé 18e en 1:11,14.

«Ce fut une excellente expérience pour moi. Être dans l’installation et l’environnement a été vraiment bon, a dit Derraugh à propos de concourir dans l’installation pour les Jeux olympiques de Sotchi de 2014 à son premier championnat du monde. Ce n’était pas la course que je voulais. Je suis un peu déçu du résultat. Je devrai effectuer des ajustements pour revenir plus fort l’an prochain (aux Jeux olympiques).»

Participant à son deuxième championnat du monde, le Torontois Jordan Belchos a réussi un temps de 6:36,22 pour terminer 17e au 5000 mètres. Le patineur de 23 ans avait terminé 13e l’an dernier.

Les femmes auront deux courses samedi, les 1000 et 5000 mètres, et les hommes une, le 10 000 mètres. La saison se terminera dimanche avec les deux 500 mètres et la poursuite par équipe.