Nesbitt quatrième au 1000 m au championnat du monde

Christine Nesbitt quatrième au 1000 m au championnat du monde des distances individuelles de patinage de vitesse
Ivanie Blondin est huitième au 5000 m

SOTCHI, Russie
– La Canadienne Christine Nesbitt a terminé à 13 centièmes de seconde de monter sur le podium, mais a dû se contenter de terminer quatrième au 1000 mètres au championnat du monde des distances individuelles de patinage de vitesse qui a lieu à Sotchi, en Russie. Dans un ajout de dernière minute au 5000 féminin, Ivanie Blondin a patiné dans la première de huit paires pour terminer huitième en tout. La saison et le championnat du monde se terminera dimanche avec les deux 500 mètres et la poursuite par équipe.

Bilan des Canadiens aujourd’hui: 1000m féminin: Christine Nesbitt, 4e en 1:16,02; Kaylin Irvine, 13e en 1:17,60; Anastasia Bucsis, 18e en 1:18,75; 5000m féminin: Ivanie Blondin, 8e en 7:13,16; Cindy Klassen, 16e en 7:35,88; 10 000m masculin: Jordan Belchos, 11e en 13:33,10.

Patinant dans la dernière paire avec l’Américaine Brittany Bowe, Nesbitt, la championne en titre, a franchi la ligne d’arrivée en 1:16,02. Bowe a terminé en 1:15,87, suffisamment bon pour la médaille de bronze. La Russe Olga Fatkulina a gagné la médaille d’or en 1:15,44 et la patineuse néerlandaise Ireen Wust a remporté sa troisième médaille en autant de course, celle d’argent en 1:15,71.

«Journée décevante. J’ai fait du mieux que j’ai pu et ce fut suffisant pour la quatrième place, a dit Nesbitt, qui a gagné trois médailles d’or et trois d’argent dans ses six dernières courses de 1000 mètres cette saison. Mais, bien sûr, j’aimerais être en haut du podium, spécialement au 1000. Je pense que c’est ma meilleure épreuve. De toute évidence, les filles ont montré que la glace peut être pas mal rapide, donc je dois découvrir comment patiner vite sur elle pour la saison prochaine.»

Kaylin Irvine et Anastasia Bucsis, de Calgary, ont terminé 13e et 18e respectivement. Irvine, qui a amélioré sa 17e place de 2012, a inscrit un temps de 1:17,60. Bucsis, qui participait pour la première fois au 1000 mètres au championnat du monde des distances individuelles, a terminé en 1:18,75. Bucsis est entraînée par Mike Crowe et Bart Schouten et Irvine et Nesbitt par les entraîneurs Xiuli Wang et Mark Wild.

«Ma course a été vraiment bonne aujourd’hui. C’est la meilleure course que j’ai faite dans mes quelques dernières compétitions, a dit Irvine. Je suis vraiment satisfaite de la transformation que j’ai effectuée au cours des dernières semaines. Mon coup de patin n’était pas très facile. Le changer pour cette compétition a été excellent.»

«Ma course a été solide. Elle n’a pas été de la magie, mais je suis vraiment satisfaite de certaines choses que j’y ai bien faites. J’ai eu définitivement un peu de difficultés cette année, a dit Bucsis. Donc terminer sur une note solide et obtenir cette bonne sensation, des choses vraiment positives sur lesquelles j’ai travaillé et appliqué dans les courses, est une bonne manière de me préparer pour l’an prochain (les Jeux olympiques).

«C’est vraiment excitant d’être ici (à Sotchi), en sachant ce qu’il y aura l’an prochain», a ajouté la patineuse de 23 ans.

Au 5000 mètres féminin, Ivanie Blondin, d’Ottawa, entraînée par Wang et Wild, a réussi son temps le plus rapide à l’extérieur de l’Amérique du Nord et son deuxième temps le plus rapide personnel. La patineuse de 22 ans, qui n’a appris qu’hier soir qu’elle participerait à la course, a terminé huitième en 7:13,16. Blondin avait terminé 15e en tout en 2011.

«Je suis super contente. Ça la super bien été, a dit Blondin. J'ai commencé un petit peu vite, mais j'ai vraiment gardé la confiance et j'ai continué très fort jusqu'au bout. Je pense que j'ai bien patiné aujourd'hui.»

Cindy Klassen, de Winnipeg, a terminé en 7:35,88 au 16e rang au 5000 mètres. La patineuse de 33 ans, qui participe à son neuvième championnat du monde des distances individuelles, avait terminé septième en 2011 et 2012.

Martina Sablikova, de la République Tchèque, a défendu son titre au 5000 mètres en 6:54,31. Wust a gagné sa deuxième médaille d’argent de la journée en 7:02,96 et Claudia Pechstein, d’Allemagne, a mérité la médaille de bronze en 7:04,07.

Jordan Belchos a terminé 11e dans l’épuisant 10 000 mètres en 13:33,10, son deuxième temps le plus rapide cette saison après avoir réussi un record personnel de 13:18,41 au Kazakhstan en décembre. Le patineur de 23 ans, aussi entraîné par Wang et Wild, s’était classé 13e au championnat du monde de 2012.

«Je suis pas mal satisfait de ma course. Tout le monde savait que la glace serait assez difficile et assez lente, a dit Belchos. Si je prenais un coin large, je perdais trois, quatre dixièmes (de seconde). Donc ce fut une lutte constante (avec la glace). Ce fut le 10k le plus plat de ma vie (temps de passage égaux), et mon dernier tour a été mon plus rapide.»

Il y a eu un balayage néerlandais au 10 000 mètres masculin. Jorrit Bergsma a gagné la médaille d’or en 12:57,69, suivi par Sven Kramer en 12:59,71 pour la médaille d’argent et par le champion du monde en titre Bob de Jong en 13:00,26 pour la médaille de bronze.