Nesbitt se rapproche du podium au Championnat du monde sprint 2011

On n’aurait pas pu imaginer un meilleur scénario pour le premier jour du Championnat du monde sprint de patinage de vitesse longue piste présenté à Heerenveen, aux Pays-Bas, alors que Christine Nesbitt (London, ON) se retrouve en première place après la première manche. Décrochant les grands honneurs au 1000m et réalisant une bonne performance au 500m, Nesbitt respire la confiance afin d’atteindre un podium, cette fin de semaine.

Nesbitt a connu une très bonne course au 500m terminant en 38.57 pour la sixième place. L’Allemande Jenny Wolf a été la plus rapide à franchir la ligne d’arrivée en 38.21, suivi de la Japonaise Nao Kodaira et la Néerlandaise Margot Boer, qui ont enregistré un temps identique de 38.28 pour la deuxième place.

Nesbitt, médaillée d’or aux Jeux olympiques de Vancouver au 1000m, a une fois de plus démontré sa puissance au 1000m, écartant la concurrence avec un temps de 1:15.01. Les Néerlandaises Ireen Wust (1:16.49) et Annette Gerritsen (1:16.89) ont complété les résultats.

L’entraîneur national de patinage de vitesse longue piste, Mark Wild, a commenté les performances de Nesbitt. « Elle a très bien patiné aujourd’hui (samedi) au 1000m. Au 500m, elle a connu une de ses meilleures performances, considérant les personnes avec qui elle patine », a-t-il soutenu. « Elle croit en son potentiel et elle sait que si elle patine comme elle en est capable, elle peut se battre pour une place sur le podium au classement général du sprint. La presse hollandaise est vraiment intéressée par Christine. Les gens respectent son approche de patin ; elle est un athlète qui peut patiner sur toutes les distances – du 500m au 5000m », conclu-t-il.

Shannon Rempel (Winnipeg, MB) était la seule autre Canadienne en action sur l’anneau d’Heerenveen, aujourd’hui. Au 500m, elle a fini 14e en 39.12 et au 1000m, elle s’est classée 12e en 1:18.20. « Shannon tente d’améliorer son coup de patin. Les performances qu’elle a connues aujourd’hui étaient satisfaisantes, mais elle tentera de s’améliorer à chaque fois qu’elle est sur la glace », a affirmé Wild.

Au classement général, Christine Nesbitt occupe provisoirement la première place ; Jenny Wolf est deuxième suivie de Annette Gerritsen. Shannon Rempel est 12e.

Les Canadiens sur la bonne piste

Du côté masculin, Jamie Gregg (Edmonton, AB) a inscrit le temps le plus rapide pour les Canadiens au 500m avec 35.52, se plaçant au 11e rang. Les Coréens ont réalisé les deux meilleurs temps grâce à Kyou-Hyuk Lee (34.92) et Tae-Bum Mo (35.19), alors que le Néerlandais Stefan Groothuis suit en troisième place avec 35.21.

« Jamie a bien patiné aujourd’hui. Après la première course (le 500m), il a réexaminé sa performance et a patiné beaucoup mieux, du point de vue technique, au 1000m. Son but pour la fin de semaine est de terminer entre la cinquième et huitième place. Il est présentement septième au classement général, donc il est très proche de son but. De plus, il a encore deux courses demain pour améliorer son classement, donc il a très hâte de patiner dimanche », a déclaré Wild.

Préférant les distances moyennes, Denny Morrison (Fort St. John, BC) a réalisé un temps de 35.97 au 500m, bon pour la 25e place.

Les rôles ont été inversés au 1000m, alors que Denny Morrison a franchi la ligne d’arrivée en 1:09.88 pour terminer avec la cinquième place, alors que Gregg a terminé sixième avec un temps de 1:10.05. Le Néerlandais Stefan Groothuis a été le plus rapide en 1:08.97. L’Américain Shani Davis a arrêté le chrono à 1:09.14, alors que Tae-Bum Mo termine en troisième avec un temps de 1:09.38.

Discutant des performances de Morrison, l’entraîneur national de longue piste Mark Wild était positif. « Denny a connu un bon 1000m – probablement un de ses meilleurs cette saison, dans l’une des plus importantes compétitions de l’année. Il est conscient qu’il a encore des changements à apporter, mais à la lumière de son classement cette saison, il est proche de son but, c’est-à-dire réaliser un podium au 1000m. »

Après la première ronde, Jamie Gregg se retrouve en septième place du classement cumulatif, alors que Morrisson occupe le onzième rang. Le Néerlandais Stefan Groothuis occupe la première position, suivi du Coréen Kyou-Huk Lee et de l’Américain Shani Davis.

« La constance est un facteur très important pour le cumulatif de l’épreuve », a expliqué Wild. « Tu patines la même distance le jour suivant, donc tu as l’opportunité de revoir ta course, de l’analyser et d’apporter les changements nécessaires. Nos patineurs ont hâte de patiner dimanche. De plus, c’est très excitant puisqu’il y a 10 000 partisans hollandais qui encouragent tout le monde, et l’atmosphère est très propice pour la compétition ! »

Les gagnants du Championnats du monde sprint de patinage de vitesse longue piste seront annoncés demain, dimanche, après la deuxième ronde. Les athlètes seront action au 500m et au 1000m.