Neuf patineurs canadiens connaissent une journée parfaite en qualifications au premier jour de la Coupe du monde sur courte piste de l'ISU à Toronto

Les médaillés olympiques Valérie Maltais, Marianne St-Gelais, Charles Hamelin et Charle Cournoyer ont été les chefs de file d'un contingent de neuf patineurs canadiens qui ont connu un parcours parfait en qualifications, vendredi, à l'occasion de la première des trois journées de la toute première Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l'ISU à avoir lieu à Toronto.

Maltais (La Baie, Qc) a obtenu sa place en rondes éliminatoires du 1500m féminin qui sera disputé samedi au Centre MasterCard, ainsi que pour le 1000m de dimanche. St-Gelais (Saint-Félicien, Qc) a fait de même en vue du 1500m et de la deuxième épreuve de 500m du week-end, qui sera disputée dimanche, tandis que Charles Hamelin (Sainte-Julie, Qc) a gagné sa place dans les deux épreuves de 500m qui auront lieu au cours du week-end, à raison d'une par jour. Charle Cournoyer de Boucherville, QC, a fait de même au 1000m et au 1500m.

Ces quatre patineurs auront donc l'opportunité de remporter deux médailles chacun. Il en sera de même pour cinq autres patineurs, soit Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, Qc (dans les deux 500m) et Sasha Fathoullin, de Calgary, Alberta (le premier 500m et le 1000m) chez les hommes, ainsi que Kim Boutin, de Sherbrooke, Qc (1500m et le 500m de dimanche), Kasandra Bradette, de Saint-Félicien, Qc (500m samedi et 1000m) et Jamie MacDonald, de Fort St. James, C.-B. (500m samedi et 1000m).

Maltais, que les amateurs de sport torontois connaissent déjà bien puisqu'elle a participé aux Jeux panaméricains cet été en patins à roues alignées, se dit déterminée à se racheter après avoir vécu une fin de semaine frustrante à Montréal, à l'occasion de la première étape de la saison 2015-2016 de la Coupe du monde. Les patineurs canadiens ont alors remporté sept médailles, dont six individuelles, mais Maltais a été éliminée dans ses deux courses en raison de pénalités écopées en demi-finale.

«Ça fait partie du courte piste de prendre des chances, de faire preuve de combativité dans les dépassements, et je me dis que le niveau d'intensité était là la semaine dernière. Je me sentais extrêmement bien, capable d'aller chercher des podiums, alors oui, c'était un peu frustrant de se faire couper le chemin vers la finale. En même temps, il faut que j'apprenne de ça», a indiqué Maltais, qui a décroché une médaille d’argent au relais aux Jeux olympiques de Sotchi.

«La bonne nouvelle, c'est que j'avais la même énergie encore aujourd'hui. Alors je vais pouvoir dormir tranquille ce soir, en me disant qu'il me reste juste à bien me reposer pour les courses de samedi et dimanche.»

Après avoir décroché une médaille d'or au 500m et une médaille d'argent au 1000m la semaine dernière à Montréal, Marianne St-Gelais espère poursuivre dans la même veine à Toronto, samedi et dimanche.

«La glace est différente ici par rapport à Montréal, alors il a fallu que je sois prudente, mais la journée s'est quand même bien passée, je me suis qualifiée et le spectacle continue, a indiqué St-Gelais. J'espère qu'il y aura de bonnes foules en fin de semaine, on veut montrer aux gens de la région à quel point le Canada est bon en courte piste. Dans mon cas, je vais viser une autre médaille d'or au 500m.»

Charles Hamelin et Samuel Girard, qui avaient réalisé un doublé or-argent au 1000m la semaine dernière, comptent bien répéter l'expérience en fin de semaine sur une autre distance, eux qui se sont tous deux qualifiés pour les deux 500m au programme à Toronto.

«J'aime vraiment ça patiner avec des coéquipiers, ça veut dire que nos chances sont meilleures de se rendre jusqu'en finale, a noté Charles Hamelin. C'est également une sensation rassurante quand tu as des coéquipiers sur la glace avec toi.»

«Je suis très content, la journée s'est bien déroulée, a quant à lui commenté Samuel Girard. Mais j'ai passé beaucoup de temps en avant, j'allais très vite et j'ai également réussi de bons dépassements, alors ça s'en vient bien. Je vise encore des podiums en fin de semaine.»

Sasha Fathoullin, qui en est à ses débuts en Coupe du monde cette saison, a connu des qualifications parfaites, vendredi, comme il l'avait fait à Montréal.

«Je me suis concentré sur les mêmes choses qu'à Montréal, alors que j'ai cherché à bien ressentir la course et la glace, a dit Fathoullin. J'ai fait confiance à mes habiletés après avoir eu une bonne dose de confiance à Montréal. Aujourd'hui, je me sentais plus à l'aise de patiner aux côtés de ces athlètes-là. J'espère donc avoir l'occasion de viser une première médaille en Coupe du monde en fin de semaine, pour l'équipe et pour moi.»

Patrick Duffy qualifié pour le 1500m
Patrick Duffy (Oakville, ON), qui dispute pour la première fois une Coupe du monde dans sa province d'origine, s'est qualifié pour les demi-finales du 1500m de samedi. Quatrième de sa vague au 500m, vendredi, il devra passer par le repêchage sur cette distance, dimanche matin.

«Au 1500m, je dirais que j'ai réussi une course parfaite. Je suis resté en bonne position et j'ai gardé un bon niveau d'efficacité. Il y a donc plusieurs éléments positifs à en retirer, a-t-il affirmé. Au 500m, ç'a été correct, c'est juste qu'il y a eu de meilleurs patineurs que moi aujourd'hui. J'ai commis une erreur technique qui m'a coûté cher.»

Patrick Duffy a par ailleurs savouré l'atmosphère au Centre MasterCard, où il a patiné devant une foule partisane, mais aussi devant des membres de son ancien club à Oakville.

«Le président du club était là, et je m'attends à ce qu'ils soient encore plus nombreux samedi, a dit Duffy. C'était beau à voir.»

Audrey Phaneuf (Saint-Hyacinthe, Qc) s'est qualifiée pour les demi-finales du 500m de dimanche, mais a été disqualifiée du 500m de samedi en raison d'une pénalité. François Hamelin (Sainte-Julie, Qc) a été pénalisé et éliminé au 1000m et il devra passer par le repêchage, samedi matin, au 1500m.

Au relais, la formation canadienne féminine composée de Valérie Maltais, Marianne St-Gelais, Kasandra Bradette et Audrey Phaneuf a terminé au premier rang de sa vague et s'est qualifiée pour la demi-finale prévue samedi. Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Sasha Fathoullin and Samuel Girard ont fait de même chez les hommes.

La première épreuve de 500m du week-end aura lieu samedi, de même que le 1500m chez les femmes et les hommes, tandis que l'autre 500m et le 1000m suivront dimanche. À l'occasion des deux journées de compétition, les rondes de repêchage commenceront à 9 h 10 au Centre MasterCard, tandis que les rondes finales commenceront à 13h.

Après la présentation de la première Coupe du monde de la saison, la semaine dernière à Montréal, un total de 146 athlètes provenant de 22 pays, soit 64 femmes et 82 hommes, se disputent en fin de semaine les honneurs des épreuves au programme. Les amateurs de vitesse pourront voir à l’œuvre neuf des dix premières femmes au classement général des Championnats du monde 2015, ainsi que huit des dix premiers du côté masculin.

Parmi les têtes d’affiche en action au cours de la fin de semaine, on retrouve les champions du monde 2015 Choi Minjeong de la Corée du Sud et Sjinkie Knegt des Pays-Bas, ainsi que les médaillés olympiques Shim Suk Hee et Alang Kim de la Corée du Sud, en plus de Fan Kexin, Shi Jingnan, Han Tianyu et Wu Dajing de la Chine, qui en mettront également plein les yeux.

Les billets ainsi que l’horaire complet pour les journées de compétition de samedi et dimanche sont disponibles à www.speedskating.ca/fr/toronto2015.

Le dimanche 8 novembre : venez rencontrer les membres de l’équipe canadienne
À la fin de la journée des compétitions présentées le dimanche 8 novembre, les membres de l’équipe canadienne vous invitent à venir les rencontrer pour une séance d’autographes au Centre MasterCard.
Les médaillés olympiques Charles Hamelin, Marianne St-Gelais, Valérie Maltais, Charle Cournoyer et François Hamelin seront présents en compagnie de leurs coéquipiers afin de discuter avec leurs partisans torontois.

Sur les ondes de CBC et au radio-canada.ca
Les compétitions seront présentées sur les ondes de CBC, télédiffuseur officiel de l’événement, le samedi 7 novembre de 17 h à 18 h (heure de l’Est) et le dimanche 8 novembre de 15 h à 16 h (heure de l’Est), ainsi que sur son site Internet à cbcsports.ca, samedi et dimanche de 13 h à 16 h.

Les partisans francophones pourront également suivre les compétitions dans leur langue alors que l’événement sera webdiffusé sur le site Internet de radio-canada.ca de 13 h à 17 h les deux jours.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI
500m (1) F
-Kasandra Bradette : 1ère en qualification et sera en quarts de finale samedi
-Jamie MacDonald : 2e en qualification et sera en quarts de finale samedi
-Audrey Phaneuf : pénalité en qualification et éliminée

500m (2) F
-Marianne St-Gelais : 1ère en qualification et sera en quarts de finale dimanche
-Audrey Phaneuf : 1ère en qualification et sera en quarts de finale dimanche
-Kim Boutin : 2e en qualification et sera en quarts de finale dimanche

500m (1) H
-Samuel Girard : 1er en qualification et sera en quarts de finale samedi
-Sasha Fathoullin : 1er en qualification et sera en quarts de finale samedi
-Charles Hamelin : 2e en qualification et sera en quarts de finale samedi

500m (2) H
-Charles Hamelin : 1er en qualification et sera en quarts de finale dimanche
-Samuel Girard : 1er en qualification et sera en quarts de finale dimanche
-Patrick Duffy : 4e en qualification et prendra part au repêchage dimanche matin

1000m F
-Valérie Maltais : 1ère en qualification et sera en quarts de finale dimanche
-Jamie MacDonald : 1ère en qualification et sera en quarts de finale dimanche
-Kasandra Bradette : 2e en qualification et sera en quarts de finale dimanche

1000m H
-Charle Cournoyer : 1er en qualification et sera en quarts de finale dimanche
-Sasha Fathoullin : 1er en qualification et sera en quarts de finale dimanche
-François Hamelin : pénalité en qualification et éliminé

1500m F
-Marianne St-Gelais : 1ère en qualification et sera en demi-finales samedi
-Valérie Maltais : 1ère en qualification et sera en demi-finales samedi
-Kim Boutin : 3rd en qualification et sera en demi-finales samedi

1500m H
-Patrick Duffy : 2e en qualification et sera en demi-finales samedi
-Charle Cournoyer : 3e en qualification et sera en demi-finales samedi en étant parmi les trois patineurs les plus rapides ayant terminé troisième
-François Hamelin : 5e en qualification et participera au repêchage samedi matin

Relais F
Canada : 1er en qualification et sera en demi-finale samedi
(Marianne St-Gelais, Valérie Maltais, Kasandra Bradette, Audrey Phaneuf)

Relais H
Canada : 1er en qualification et sera en demi-finale samedi
(Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Sasha (Alexander) Fathoullin, Samuel Girard)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

Au sujet de la Coupe du monde sur courte piste de l’ISU 2015 à Toronto
La Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste 2015 de l’ISU présentée du 6 au 8 novembre au MasterCard Centre de Toronto regroupera les meilleurs patineurs de vitesse sur courte piste au monde pour la deuxième étape de la saison comptant un total de six Coupes du monde.
Le comité organisateur de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste 2015 de l’ISU à Toronto désire remercier ses partenaires et commanditaires :

Partenaires corporatifs : Intact, Li-Ning, Usana, The Westin Harbour Castle, Snapd, 7-11, City-Chevrolet Buick Cadillac GMC

Partenaires gouvernementaux : Gouvernement du Canada, Tourisme Ontario, Ville de Toronto

Partenaires sportifs : ISU, Ontario Speed Skating Association et Patinage de vitesse Canada

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC