Olivier Jean remporte le bronze au départ en groupe aux Championnats mondiaux de distances individuelles de l'ISU 2017

GANGNEUNG, Corée du Sud, le 12 février 2017 – Seize mois après être passé du patinage de vitesse sur courte au longue piste à temps plein, Olivier Jean a remporté la médaille de bronze en départ en groupe, dimanche, lors de la dernière journée des Championnats mondiaux de distances individuelles de l’ISU 2017 qui se déroulaient à Gangneung, en Corée du Sud.
 
Optant pour une stratégie agressive, Olivier Jean de Lachenaie, QC, est parti en tête tôt dans la course en compagnie d’un petit groupe de patineurs pour ne plus jamais regarder en arrière, remportant finalement la médaille de bronze derrière Joey Mantia des États-Unis et Alexis Contin de la France. Jordan Belchos de Toronto, ON, a pris le 19e rang.
 
« Lorsque j’ai vu l’opportunité de faire une échappée et qu’il y avait d’autres patineurs de bonne qualité avec moi, j’ai décidé d’y mettre beaucoup d’énergie. J’ai montré aux autres athlètes que j’étais prêt à m’investir et à tirer des tours pour obliger les autres à faire un travail d’équipe, et c’est exactement ce qui s’est passé », a relaté Olivier Jean.
 
« C’était seulement ma troisième course de départ en groupe de la saison et je ne savais pas comment me comparer aux autres gars. J’imagine que j’étais assez fort! », a dit Olivier Jean en rigolant, lui dont la meilleure performance en départ en groupe en cinq épreuves jusqu’ici en carrière avait été une 13e place lors de la deuxième Coupe du monde cette saison à Nagano, au Japon.
 
« C’est incroyable aujourd’hui de me retrouver avec une médaille et ça me donne extrêmement confiance en analysant ce que j’ai pu accomplir en seulement un an et demi. Et il me reste encore un an avant les Jeux olympiques! C’est incroyable pour la confiance et pour la motivation de poursuivre le processus, et c’est surtout assez incroyable après 16 mois d’investissement complet et sur des patins différents de longue piste », a poursuivi Olivier Jean.
 
Le patineur de 32 ans avait participé à sa première compétition sur longue piste à l’automne 2015. Il avait auparavant représenté le Canada en courte piste aux Jeux olympiques de 2010 et de 2014, remportant notamment l’or au relais masculin à Vancouver.
 
« J’ai pris beaucoup de décisions différentes des autres athlètes cette année quant à mon entraînement et mes voyages pour me préparer plus spécifiquement. Mais c’est dur, sans performer, d’avoir confiance. Mon objectif de course aujourd’hui était d’avoir confiance en mes capacités physiques, ce que je n’ai pas fait en début de saison », a expliqué Olivier Jean, faisant notamment allusion à ses participations à de nombreux marathons de patin aux Pays-Bas au cours des derniers mois.
 
« Les marathons m’ont beaucoup aidé, notamment du point de vue mental. Venant d’un gars de 500m en courte piste, 16 tours de 400m, c'était extrêmement long. Maintenant que j’ai fait des courses de 125 tours, j’arrive sur la patinoire et 16 tours, c'est l’instant d’un clin d’œil. Mentalement, j’ai confiance que la course sera courte. »
 
Le Canada a ainsi conclu les Championnats mondiaux de distances individuelles avec une récolte de trois médailles : l’argent de Vincent De Haître au 1000m, ainsi que les médailles de bronze d’Ivanie Blondin au 5000m et d’Olivier Jean au départ en groupe. La formation canadienne a toutefois terminé à quatre reprises au pied du podium, en plus d’accumuler deux cinquièmes positions et trois sixièmes places pour un total de douze top-6.
 
Ivanie Blondin paie pour la chute de Schouten
En départ en groupe féminin, Ivanie Blondin d’Ottawa, ON, n’a pu défendre son titre de championne du monde qu’elle avait acquis aux Championnats mondiaux de l’an dernier, en Russie.
 
Bien placée dans le groupe de tête avec deux virages à faire, Ivanie Blondin a vu la championne des Coupes du monde de l’an dernier, Irene Schouten des Pays-Bas, chuter devant elle, ce qui a forcé Blondin à ralentir pour finalement prendre le cinquième rang de la course, le 10e en considérant les points intermédiaires.
 
La victoire est allée à Bo-Reum Kim de la Corée du Sud, meneuse au classement des Coupes du monde cette saison. Elle a devancé Nana Takagi du Japon et d’Heather Bergsma des États-Unis.
 
« Tout est allé comme je l’avais prévu. J’ai eu une bonne course jusqu’au dernier tour alors que je suis restée prise en arrière un peu. Irene Schouten a par la suite essayé de me dépasser par l’intérieur. Ça n’a pas marché et elle est tombée devant moi. Ça m’a empêchée de pouvoir être parmi les aspirantes pour la fin. J’avais tellement encore de force jusqu’à ce moment », a raconté Ivanie Blondin.
 
« C’est frustrant parce que je sais que j’aurais dû être première et je sais que je suis plus forte que chacune de ces filles. J’aurais dû être sur le podium aujourd’hui, même en première position et rapporter la médaille d’or pour notre pays. Je suis contente que ce ne soit pas la course des Jeux olympiques, que ça arrive cette année et non l’an prochain. Je vais utiliser ça pour alimenter ma motivation en vue des prochaines courses. »
 
De Haître au quatrième rang
Après avoir remporté l’argent au 1000m la veille, Vincent De Haître de Cumberland, ON, est passé à 29 centièmes de seconde de monter à nouveau sur le podium, dimanche, terminant au quatrième rang avec un temps de 1:45,79.
 
Kjeld Nuis (1 :44,36) des Pays-Bas a mérité l’or, suivi de Denis Yuskov (1:44,67) de la Russie et de Sven Kramer (1:45,50) des Pays-Bas.
 
« Une quatrième place, c'est ce qu'il y a de plus près du podium. C’est décevant, mais en même temps, c’est une grosse dose de confiance sachant que nous sommes à un an des Jeux olympiques. Il suffisait de faire seulement un tour plus rapide, a fait remarquer Vincent De Haître. Ma médaille de la veille m’a définitivement donné une poussée de confiance quant à mes capacités à performer en vue de ma course d’aujourd’hui. Mais je suis quand même content de ma semaine. »
 
L’autre Canadien en action au 1500m, Ben Donnelly d’Oshawa, ON, a pour sa part été disqualifié après avoir obligé son opposant dans sa paire à ralentir lors du changement de corridor.
 
Au 1500m féminin, Isabelle Weidemann (1:59,47) d’Ottawa, ON, a été la meilleure Canadienne avec une 18e position. Brianne Tutt (2:01,26) d’Airdrie, AB, a pris le 22e rang. Ll'Américaine Heather Bergsma (1:54,08) a mérité l’or, suivie d’Ireen Wüst (1:54,19) des Pays-Bas et de Miho Takagi (1:55,12) du Japon.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

Départ en groupe H
BRONZE – Olivier Jean
19. Jordan Belchos

1500m H
4. Vincent De Haître (1:45.79)
24. Ben Donnelly (DQ)

Départ en groupe F
10. Ivanie Blondin

1500m F
18. Isabelle Weidemann (1:59.47)
22. Brianne Tutt (2:01.26)

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au  www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.
    
- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca   
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC  
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC