Premier titre historique de champion du monde junior au relais en courte piste pour le Canada

Médaille d’argent au 1000m pour Sarault, qui termine deuxième au classement général

Tomaszow Mazowiecki, Pologne, le 4 mars 2018 – Le Canada a mis la main sur le tout premier titre mondial junior de son histoire au relais, tous genres confondus, alors que l’équipe féminine a mérité l’or aux Championnats mondiaux juniors de patinage de vitesse sur courte piste de l’ISU qui ont pris fin dimanche à Tomaszow Mazowiecki, en Pologne. Pour sa part, Courtney Sarault de Moncton, N.-B., a mérité une deuxième médaille individuelle, une d’argent au 1000m, tout en prenant le deuxième rang au classement général.
 
Sarault, en compagnie d’Alyson Charles de Montréal (arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension), QC, de Danaé Blais de Châteauguay, QC, et de Claudia Gagnon de Saguenay (arrondissement de La Baie), QC, ont enregistré la première victoire canadienne dans l’histoire des Championnats mondiaux juniors de l’ISU en devançant le Japon et l’Italie.
 
Depuis 2002, le Canada avait remporté trois médailles d’argent et cinq de bronze au relais féminin, de même que quatre d’argent et trois de bronze au relais masculin, mais n’était jamais monté sur la plus haute marche du podium dans cette épreuve aux Championnats mondiaux juniors de l’ISU.
 
« C'est quelque chose qu'on avait comme objectif, a dit Alyson Charles. Depuis vendredi, on se sent bien et on a fait de bons échanges. Notre stratégie était à point. On savait quoi faire. On a juste mis tout à exécution. »
 
« On a travaillé vraiment fort au cours des derniers mois avec l'équipe olympique et les autres filles, et ç'a vraiment porté fruits, a ajouté Danaé Blais. À l'entraînement, c'était vraiment plus difficile et on ne savait pas à quoi s'attendre. Finalement, ça s'est vraiment bien passé. Il y a un ou deux échanges qu'on n'a pas super bien fait mais on a toujours réussi à s'adapter et à rester en avant. »
 
« On était vraiment stable et en confiance, on avait de beaux relais et ç'a porté fruits. Je suis super fière de nous », a pour sa part commenté Claudia Gagnon.
 
Trois médailles pour Courtney Sarault
Courtney Sarault a pour sa part terminé la compétition au deuxième rang du classement final, à 10 points de Ji Yoo Kim de la Corée du Sud. Elle a devancé dans l’ordre Maame Biney des États-Unis et Petra Jaszapati de la Hongrie, qui viennent de représenter leurs pays respectifs aux Jeux olympiques de 2018.
 
Il s’agit de la meilleure performance canadienne depuis Antoine Gélinas-Beaulieu en 2010, qui avait pris le deuxième rang et, du côté féminin, depuis Kalyna Roberge, troisième aux Championnats mondiaux juniors de 2005. Marie-Ève Drolet avait remporté le championnat du monde en 2001.
 
Dimanche, Sarault a tout d’abord remporté une deuxième médaille d’argent dans cette compétition, cette fois-ci au 1000m, alors qu'elle a seulement été devancée par Kim. Biney a mérité le bronze.
 
Puis, la patineuse de 17 ans, seule représentante canadienne dans cette épreuve réservée aux six meilleurs patineurs de chaque genre à la suite des trois épreuves individuelles, a tout donné dans la super finale du 1500m, mais sa victoire n’a malheureusement pu lui permettre de devancer la Sud-Coréenne au classement général.
 
« Avant mon 1000m, j’étais très déterminée à remporter une médaille, a dit Sarault, quatrième également au 500m. J’y allais pour l’or mais une deuxième place est quand même bien. Puis, au 1500m, je voulais gagner et j’ai tout donné pour arriver première, ce qui était un peu surréaliste pour moi. C’était un très bon sentiment de terminer cette journée comme ça. Et en plus, remporter une autre médaille d'or avec les filles, c'était incroyable. »
 
« Finir deuxième est quelque chose que je n’aurais pu prévoir. Je me suis tellement améliorée depuis l’an dernier. Cette année, je me suis qualifiée dans toutes les finales A alors que l’an dernier, je ne m’y étais même pas rendue. Je suis très contente de mon classement général et j’espère faire encore mieux l’an prochain. »
 
Ses coéquipières Danaé Blais et Alyson Charles, respectivement éliminées dans les rondes de quarts de finale et de qualification, ont pris les 16e et 19e positions au classement cumulatif.
 
Du côté masculin, Adrian Rudy de Toronto, ON, a été le meilleur Canadien dimanche. Il a été éliminé en quarts de finale du 1000m pour finalement prendre le 36e rang du classement final. Vincent Girard de Ville de Saguenay, QC, a fini la compétition individuelle en 27e position et Marco Schumann de Saskatoon, SK, en 22e.
 
Le relais masculin, qui comprenait également Alexis Marceau de Rivière-du-Loup, QC, a pour sa part terminé au neuvième rang après avoir vu sa route se terminer en quarts de finale.

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

1000m F
Courtney Sarault : médaille d’argent (classement final : 2)
Danaé Blais : 3e dans les quarts de finale et éliminée (classement final : 11)
Alyson Charles : 4e dans la ronde de qualification et éliminée (classement final : 22)

1000m H
Adrian Rudy : 5e dans les quarts de finale et éliminé (classement final : 17)
Vincent Girard : 5e dans la ronde de qualification et éliminé (classement final : 36)
Marco Schumann : 1er dans sa vague des courses de classement (classement final : 40)

Super finale du 1500m
Courtney Sarault : 1

Classement final F
Courtney Sarault : 2
Alyson Charles : 16
Danaé Blais : 19

Classement final H
Marco Schumann : 22
Vincent Girard : 27
Adrian Rudy : 36

Relais F
Canada : médaille d’or (classement final : 1)
(Alyson Charles, Danaé Blais, Courtney Sarault, Claudia Gagnon)

Relais H
Canada : 4e en quarts de finale et éliminé (classement final : 9)
(Marco Schumann, Vincent Girard, Alexis Marceau, Adrian Rudy)

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, PVC se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales. Patinage de vitesse Canada s’engage à inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport. Depuis 1932, les athlètes canadiens ont récolté 63 médailles olympiques. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. www.speedskating.ca
Patinage de vitesse Canada désire remercier ses commanditaires et partenaires :

Commanditaire premium : Intact Assurance
Partenaires financiers : Gouvernement du Canada (Sport Canada), À nous le podium, le Comité olympique canadien
Fournisseur officiel, vêtements haute performance de compétition : Li-Ning
Commanditaire de l’équipe sur longue piste : KIA
Fournisseurs officiels : Auclair et USANA
Fournisseur officiel d’équipement technique : Nagano Skate
Partenaires du développement du sport : Winsport Canada, Anneau olympique de Calgary, University of Calgary, Institut national du sport du Québec, Gouvernement du Québec, Institut canadien du sport-Calgary, Ville de Montreal, Ville de Québec, Excellence sportive Québec-Lévis
                                                                         
- 30 –

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca 
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC