Quatre médailles de plus pour le Canada à la Coupe du monde courte piste de Nagano

Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) et Olivier Jean (Lachenaie, QC) ont terminé de belle façon la dernière étape de la Coupe du monde de l’automne aujourd’hui lorsqu’ils ont mis la main sur les médailles d’argent et de bronze du 1500m. Ils se sont ensuite joints à leurs coéquipiers pour remporté l’or du relais, une première sur le circuit de la Coupe du monde cette saison. L’équipe féminine de relais a ajouté le bronze à la récolte canadienne.

Hamelin est dominant sur le circuit cette année, lui qui est grimpé sur le podium à sept reprise pour des courses individuelles en quatre étapes de Coupe du monde. Il a des médailles sur chaque distance. En fait, il n’a raté le podium qu’à une reprise. Jean a eu besoin des deux premières Coupes du monde pour se réchauffer, après avoir manqué la saison dernière à cause d’une blessure, mais il est de retour, en meilleure forme que jamais, et a remporté trois médailles individuelles pendant les deux Coupes du monde d’Asie.

Aujourd’hui, sur 500m, les deux Canadiens ont terminé sur les talons du Coréen Lee Ho-Suk dans une finale à huit patineurs. Ils étaient les seuls patineurs du Canada dans la distance, puisque Michael Gilday (Yellowknife, TNO) ne patine pas cette fin de semaine à cause de douleurs lombaires.

Ce fut serré sur 500m, la distance fétiche des Canadiens. Aucun patineur du Canada n’a toutefois pu se rendre en finale A. François-Louis Tremblay (Montréal, QC), un spécialiste de la distance, et la recrue Richard Shoebridge (Cambridge, ON) ont été relégués à la finale B lorsqu’ils ont terminé 3e et 4e de leur demi-finale. François Hamelin (Ste-Julie, QC) a été disqualifié en demi-finale lorsqu’il y a eu un contact avec l’Américain Anthony Lobello. Tremblay a terminé devant Shoebridge dans leurs course à deux, pour les 6e et 7e places respectivement, et Hamelin est 8e, puisqu’il n’a pu prendre part aux finales.

Chez les femmes, les Canadiennes ont réussi trois top-dix aujourd’hui. Le premier a été celui de la sprinteuse Jessica Gregg (Edmonton, AB), qui a obtenu le 5e rang sur 500m, sa spécialité, en remportant la finale B. Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) était également de cette finale, et elle a pris la 7e position. L’autre Canadienne dans cette distance, Anne Maltais (Québec, QC) a été disqualifiée en demi-finale du repêchage plus tôt et s’est contentée du 23e rang.

La dernière distance du jour était le 1500m féminin, et Annik Plamondon (Longueuil, QC) a été la meilleure pour le Canada, avec une 10e place. Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) a vu son chemin s’arrêter en demi-finale pour la 13e place, et Jessica Hewitt (Kamloops, CB) a été disqualifiée dans cette même ronde pour le 17e rang.

L’équipe masculine de relais a continué sur sa lancée et remporté l’or pour la toute première fois cette saison, laissant derrière les puissants Coréens et Chinois, qui ont dû se contenter de l’argent et du bronze. Les femmes ont également ajouté une médaille au total du Canada lorsqu’elles ont terminé troisième derrière la Chine et la Corée.

Les quatre médailles d’aujourd’hui font un total de six pour le Canada à Nagano, douze en tout pendant ce voyage en Asie. C’est un excellent résultat pour l’équipe, qui a souvent des problème de santé lorsqu’elle se rend sur ce continent. Cette fois, l’équipe de soutien était prête et a pris tous les moyens possibles pour assurer la bonne santé de tous les membres de l’équipe.

Ceci met fin aux Coupes du monde de l’automne pour les patineurs courte piste. Ils rentrent à Calgary et Montréal demain, pour un peu de repos bien mérité. Ils seront de retour sur glace très bientôt, toutefois, en préparation pour le Championnat canadien ouvert qui se tiendra à Montréal du 16 au 18 janvier prochain. La compétition servira de qualification pour les deux dernières étapes de la Coupe du monde et plus important encore, pour les Championnats du monde.