Samuel Girard et Kim Boutin se qualifient pour PyeongChang à l'avant-dernière journée des Sélections de l’équipe courte piste 2018

Montréal, le 19 août 2017 – Samuel Girard et Kim Boutin se sont tous deux qualifiés au sein de l'équipe sur courte piste provisoire des Jeux olympiques de 2018, samedi à l'aréna Maurice-Richard de Montréal, à l'occasion de la quatrième et avant-dernière journée des Sélections de l’équipe courte piste 2018.

Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, QC, et Kim Boutin, de Sherbrooke, QC, ont tous deux obtenu officiellement leur qualification en s'imposant dans la première des deux épreuves au programme dans la journée de samedi, soit le 1000m.

Les trois premières femmes au classement général des Sélections, qui tient compte des points des deux meilleures courses des deux meilleures distances pour un total de quatre courses sur neuf, seront nommées au sein de l’équipe en vue des Jeux de PyeongChang. Kim Boutin s'est assurée de terminer au premier rang de ce classement, samedi, en s'imposant lors du 1000m féminin. Elle l'a ensuite emporté lors du 1500m qui a suivi, signant du même coup sa sixième victoire en sept épreuves jusqu'ici aux Sélections.

« Je suis moins émotive que je l'étais mercredi dernier, mais je suis quand même super contente des courses que j'ai faites aujourd'hui. En plus de me qualifier pour les Jeux olympiques, j'ai assuré ma place dans chacune des trois distances, alors c'est vraiment un gros plus », a souligné Kim Boutin, en faisant allusion au fait que les patineurs canadiens cherchent également, à ces Sélections, à bien se placer au classement général dans le but de participer aux distances individuelles.

Chez les hommes, la première position au classement général est attribuée au patineur le plus haut classé selon les deux meilleures courses sur trois au 500m et les deux meilleures sur trois au 1000m (les deux positions suivantes chez les hommes étant attribuées aux meilleurs patineurs selon le même classement de sélection que chez les femmes), et Samuel Girard s'en est assuré en signant samedi sa deuxième victoire en deux courses de 1000m jusqu'ici aux Sélections. Girard avait également remporté les deux premiers 500m de la compétition. Il a ensuite poursuivi sa domination en remportant le 1500m masculin pour lui aussi décrocher une sixième victoire en sept épreuves depuis le début de la compétition.

« Je me sens super heureux, a lancé Samuel Girard. Les deux premières places d'aujourd'hui, c'est une belle continuité de ma semaine de compétition. Ça officialise ma place aux Jeux et ma place sur toutes les distances, donc je suis vraiment content. »

Girard et Boutin en sont tous deux à leur première qualification olympique en carrière.

Charles Hamelin et Cournoyer derrière Girard
Samuel Girard a pris les commandes du 1000m masculin en dépassant Charle Cournoyer, de Boucherville, QC, par l'extérieur avec moins de trois tours à faire, pour finalement devancer ce dernier par 0,022 seconde. François Hamelin, de Sainte-Julie, QC, a pris le troisième rang. Dans le 1500m qui a suivi, Girard a attendu le bon moment pour faire un dépassement par l'extérieur, et devancer Charles Hamelin en route vers la victoire.

« Je vais aborder les courses qu'il reste dimanche comme j'ai abordé le 1500m d'aujourd'hui, alors que même si j'étais déjà sûr d'être qualifié pour les Jeux, je suis resté alerte pour aller chercher la première place, a indiqué Samuel Girard. Je veux toujours gagner, je veux finir au premier rang à la fin de la compétition, alors c'est sûr que je vais essayer de gagner les deux dernières courses (dimanche). »

Le vétéran patineur Charles Hamelin n'a pas accédé à la ronde finale du 1000m en raison d'une pénalité. Il s'est toutefois repris en terminant deuxième du 1500m qui a suivi, derrière Samuel Girard. Steven Dubois, de Lachenaie, QC, a pris le troisième rang devant Charle Cournoyer, quatrième.

Charles Hamelin occupe le deuxième rang du classement général avec 34 000 points, devant Charle Cournoyer, qui s'est retrouvé troisième avec un total de 28 800 points en vertu de sa deuxième place lors du 1000m de samedi et de sa quatrième place au 1500m.

« Avant la compétition, finir premier ou deuxième m'importait peu, ce que je visais, c'était de me classer au sein de l'équipe olympique, donc de finir parmi les trois premiers, a noté Charles Hamelin. Finir deuxième derrière Samuel (Girard), ce serait un scénario qui m'irait à merveille. Le fait de voir qu'il a obtenu son billet pour les Jeux, ça fait en sorte que je vise maintenant de me qualifier aussi et d'avoir une équipe canadienne qui sera la plus solide possible aux Jeux. »

« Aujourd'hui, j'ai solidifié ma position en tant que deuxième au sein de l'équipe avec de gros points en banque. Il reste une journée et deux distances, et on s'est gardé un peu d'énergie pour demain », a par ailleurs déclaré Charles Hamelin.

Macdonald et Bradette derrière Boutin
Kim Boutin a mené le 1000m féminin de bout en bout, alors qu'elle a commencé à se détacher et prendre ses distances du peloton avec deux tours à faire, pour finalement l'emporter par 0,069 seconde sur Kasandra Bradette, de Saint-Félicien, deuxième. Audrey Phaneuf, de Saint-Hyacinthe, QC, a fini troisième, devant Jamie Macdonald, de Fort St. James, C.-B., quatrième.

Kim Boutin a ensuite remporté le 1500m – et signé sa sixième victoire en sept épreuves jusqu'ici – devant Jamie Macdonald, deuxième, et Kasandra Bradette, troisième, dans une course où le trio de tête a terminé loin devant les trois autres finalistes.

« Je ne m'y attendais pas, surtout parce que je ne m'attendais pas à ce que Marianne (St-Gelais) et Valérie (Maltais) se désistent de la compétition », a dit Boutin en parlant de deux patineuses et olympiennes qui ont dû renoncer à disputer les Sélections. « Mais c'est super d'avoir pu patiner en avant dans la plupart des courses jusqu'ici. J'ai adopté un plan qui fonctionnait bien pour moi, je sentais que j'avais des jambes, donc pour moi c'était super important d'y aller au maximum de mes capacités, et d'y aller avec constance. »

Kim Boutin a maintenant 40 000 points au classement général chez les femmes, tandis que Jamie Macdonald est deuxième avec 30 400 points et Kasandra Bradette, troisième avec 27 200 points. Audrey Phaneuf peut encore rattraper l'une ou l'autre, mais elle aura fort à faire puisqu'elle n'a que 18 688 points. On accorde 10 000 points pour chaque victoire dans une épreuve.

« Je pense que je vais le réaliser davantage dimanche, mais oui, je suis tellement contente! C'était mon objectif depuis si longtemps, depuis que je suis toute petite, a dit Jamie Macdonald du fait qu'elle s'est rapprochée d'une qualification aux Jeux olympiques. J'ai franchi un pas de plus vers la qualification, alors je suis satisfaite de ça. Je me sentais un peu malade aujourd'hui, mais je vais me sentir mieux demain, alors je pense que je devrais être en mesure d'attaquer davantage que j'ai pu le faire aujourd'hui. »

« Après le 1000m, sans dire que c'était mission accomplie, la pression est tombée, j'ai ressenti un peu d'émotions après la course, a reconnu Kasandra Bradette. Plus ça avance, plus on s'approche de l'objectif, mais je reste quand même concentrée sur les courses de dimanche, comme je l'étais aujourd'hui, alors que j'y suis vraiment allée une course à la fois, ce qui a donné de bons résultats. J'ai accumulé de bons points aujourd'hui, mais ce n'est pas fini. »

La compétition se poursuivra le dimanche 20 août, alors que les troisièmes et dernières épreuves de 500m et 1000m auront lieu à partir de 10 h 50. L’horaire détaillé est disponible au www.patinagedevitesse.ca. Les billets sont disponibles par le biais d’un lien disponible au www.speedskating.ca/fr/ ou à la porte au coût de 15 $. L’entrée est gratuite pour les enfants de 12 ans et moins.

La politique et les procédures de sélection olympique complètes ainsi qu’un résumé d’une page sont disponibles dans la section spéciale se trouvant sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca/.

Rencontrez les Olympiens de 2018… et d'avant
Les trois premiers patineurs de vitesse sur courte piste canadiens par genre qui représenteront le pays aux Jeux olympiques de 2018 seront donc connus à l’issue de la dernière journée de compétition des Sélections de l’équipe courte piste 2018, dimanche, à l’aréna Maurice-Richard de Montréal. Patinage de vitesse Canada présentera alors ses trois premiers patineurs et trois premières patineuses en vue de PyeongChang avec la participation de plus d’une vingtaine d’Olympiens canadiens en courte et longue piste qui ont fait rayonner le sport du patinage de vitesse dans l’histoire des Jeux olympiques.

Cette journée spéciale de compétition, qui débutera à 10 h 50, commencera par ailleurs avec la distribution de café gratuit, une gracieuseté de Folgers, ainsi que de boissons énergétiques à l’érable Rekarb.

Puis, pendant les pauses, les amateurs pourront se familiariser avec la culture coréenne et les Jeux olympiques de 2018 avec la présence du Centre culturel coréen qui aura un kiosque d’information ainsi qu’un jeu de hockey, de même que de l'Organisation du tourisme de la Corée du Sud, qui vous fera visiter PyeongChang grâce à la réalité virtuelle. Les enfants pourront également s’amuser et se faire prendre en photo avec la mascotte des Jeux olympiques de 2018, Soohorang, ainsi que celle des Jeux paralympiques, Bandabi. Le nouveau partenaire de Patinage de vitesse Canada, Nagano Skate, sera également sur place afin de présenter ses produits.

Classements après quatre jours (sept courses)
Femmes
(selon le classement de sélection : incluant le total des points mérités lors des deux meilleurs courses sur trois, dans les deux meilleures distances sur trois)
1. Kim Boutin                           40 000 points (confirmé)
2. Jamie Macdonald                 30 400 points
3. Kasandra Bradette                27 200 points
4. Valérie Maltais                      23 120 points
5. Audrey Phaneuf                    18 688 points

Hommes
(position un : patineur le plus haut classé selon les deux meilleures courses sur trois au 500m et les deux meilleures sur trois au 1000m)
1. Samuel Girard           40 000 points (confirmé)

(autres positions : selon le classement de sélection,  incluant le total des points mérités lors des deux meilleurs courses sur trois, dans les deux meilleures distances sur trois)
2. Charles Hamelin        34 000 points
3. Charle Cournoyer      28 800 points
4. François Hamelin      20 736 points
5. Steven Dubois          19 331 points
6. Pascal Dion              17 123 points
7. Guillaume Bastille     15 442 points
8. Cédrik Blais              13 858 points

L’horaire ainsi que les détails complets sont disponibles auwww.speedskating.ca/fr/.

À propos de Patinage de vitesse Canada
« Inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse »

Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.
Patinage de vitesse Canada désire remercier ses commanditaires et partenaires :

Commanditaire premium : Intact Assurance
Partenaires financiers : Gouvernement du Canada (Sport Canada), À nous le podium, le Comité olympique canadien
Fournisseur officiel, vêtements haute performance de compétition : Li-Ning
Commanditaire de l’équipe sur longue piste : KIA
Fournisseurs officiels : Auclair et USANA
Partenaires du développement du sport : Winsport Canada, Anneau olympique de Calgary, University of Calgary, Institut national du sport du Québec, Gouvernement du Québec, Institut canadien du sport-Calgary, Ville de Montreal, Ville de Québec, Excellence sportive Québec-Lévis
                                                                         
- 30 –

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca 
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC