Sept médailles canadiennes de plus à la Coupe du monde courte piste de Québec

Tout comme ils l’ont fait la semaine dernière à Montréal, les patineurs courte piste du Canada ont dominé la dernière journée de la Coupe du monde Korean Air courte piste ISU au Pavillon de la jeunesse de Québec, remportant un total de sept médailles, dont l’or.

Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) et François-Louis Tremblay (Boucherville, QC) ont dominé les 500m, alors que Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) a fait de même sur 1000m et le relais masculin a ajouté la dernière médailles d’or de la journée. L’équipe féminine de relais a capturé l’argent, et Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) et François Hamelin (Ste-Julie, QC) ont ajouté chacun une médaille de bronze, respectivement sur 1000m et 500m.

St-Gelais était la première en finale, dans sa distance de prédilection. Tout comme la semaine dernière, la jeune patineuse a dominé toutes ses courses de bout en bout aujourd’hui. La finale a été la course la plus difficile, alors que l’Italienne Arianna Fontana la rattrappait peu à peu dans le dernier tour, mais St-Gelais a réussi à conserver son avance et remporter l’or en 43.740. Fontana obtient donc l’argent (44.099) et la Chinoise Fan Kexin le bronze (44.225).

« J’étais vraiment fatiguée, je savais que je devais avoir un départ rapide si je voulais avoir une chance de gagné, et ça a fonctionné, » a expliqué Marianne St-Gelais. « vers la fin de la course, j’ai regardé sur l’écran et j’ai vu qu’elles se rapprochaient vite, mais je me suis dit de rester concentrée et de garder ma vitesse. »

Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) s’est retrouvée dans une demi-finale très relevée. Elle s’est battue jusqu’à la fin, mais a terminé troisième et s’est vue reléguée à la finale B, qu’elle a facilement remportée pour le 5e rang du cumulatif. Marie-Ève Drolet a été éliminée en quart de finale et termine 12e.

Il y avait deux représentants de l’unifolié en finale masculine du 500m, Tremblay et Hamelin. Ils se mesuraient à deux patineurs de la Chine, Liang Wenhao et Yang Jin. Hamelin est parti devant, suivi de près par Tremblay, qui a effectué un dépassement intérieur réussi avec un tour et demi à faire à la course. Liang s’est faufilé derrière Tremblay dans le dépassement, et ils ont terminé dans cet ordre, avec des temps respectifs de 41.738 et 41.756. Hamelin a réussi à conserver sa troisième place pour le bronze (41.921) et Yang a terminé dernier en 42.009.

« C’est super d’être de retour sur le podium, ça termine bien la fin de semaine pour moi, » a souri Tremblay. « Je suis content d’avoir réussi à revenir fort après ma contre-performance d’hier. J’écoutais derrière moi et je savais que les patineurs chinois essaieraient éventuellement de passer, mais je ne voulais pas passer trop vite, j’ai été patient et ça s’est avéré payant. »

Michael Gilday (Yellowknife, NT) est passé près de se rendre en finale lui aussi, mais il a terminé 0.015 seconde derrière la deuxième place dans sa course, et a donc dû se contenter de la finale B, qu’il a remporté assez facilement pour le 5e rang au cumulatif du 500m.

L’une des courses les plus enlevantes de la journée a été la finale du 1000m chez les hommes, dans laquelle se sont retrouvés six patineurs, dont trois canadiens: Hamelin, Bastille et Maxime Fortin (Rivière-du-Loup, QC). Charles Hamelin a pris les commandes dès le départ, Bastille quatrième et Fortin cinquième. Bastille a rapidement trouvé un chemin vers la deuxième position, tout juste derrière Hamelin. Lorsque l’Américain Travis Jayner a effectué un dépassement intérieur sur Fortin à mi-course, le Canadien s’est vu déporté et s’est retrouvé loin derrière. Hamelin et Bastille étaient toujours devant à deux tours de la fin, mais Jayner a réussi à se faufiler entre les deux patineurs pour s’envoler avec l’argent grâce à un temps de 1:26.310. Hamelin a remporté l’or (1:26.226) et Bastille le bronze (1:26.479). Fortin a tout de même réalisé son meilleur résultat en Coupe du monde avec une sixième place.

« Le 1000m est ma distance préférée, alors c’est super de le gagner, » racontait Charles Hamelin, qui avait également remporté le 500m la semaine dernière à Montréal. « La finale a bien été pour moi, et de monter sur le podium ici, à Québec, avec un autre Canadien, c’est vraiment génial! »

Les patineuses n’ont pas eu la même chance, et Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC) était seule en finale B sur 1000m. Elle a mené la tête avec une bonne avance, mais a glissé vers la fin et est tombée, terminant au septième rang de la distance. Valérie Maltais (La Baie, QC) a reçu une pénalité pour interférence en demi-finale et elle termine 8e, alors que Jessica Hewitt (Kamloops, BC) a été éliminée en quart de finale pour le 12e rang.

Au relais, l’équipe féminine a réussi à grimper une marche de plus sur le podium par rapport à la semaine dernière, puisqu’elles ont remporté l’argent en 4:13.594 derrière la Chine (4:13.008). Les Américaines ont remporté le bronze en 4:14.380. « On a réussi à battre les Américaines cette semaine, la prochaine fois il nous restera juste les Chinoises, » s’est exclamée une Valérie Lambert tout sourire.

La finale du relais masculin a été une autre course excitante, avec plusieurs dépassements entre les Canadiens et les Chinois dans les dix derniers tours. Les Canadiens ont finalement eu le dessus et se sont envolés avec la victoire en 6:51.806. Un patineur chinois est tombé à deux tours de la fin, et son équipe s’est retrouvée dernière, ce qui a permis aux Américains de mettre la main sur l’argent (6:53.661) et aux Italiens de partir avec la médaille de bronze (6:54.133).

Les athlètes rentrent tous à la maison demain, où ils passeront le prochain mois à s’entraîner en vue des troisième et quatrième étapes du Circuit de la coupe du monde Korean Air courte piste ISU, qui auront lieu en Asie les deux premières fin de semaines de décembre.