Sept médailles pour le Canada lors de la dernière journée des championnats du monde

Sept médailles pour le Canada lors de la dernière journée des championnats du monde
Maltais gagne la médaille d’argent et Jean celle de bronze pour les titres des combinés


SHANGHAI, Chine – Lors de la dernière journée des championnats du monde sur courte piste de l’UIP 2012 qui ont eu lieu à Shanghai, en Chine, le Canada a gagné cinq médailles dans des courses et deux autres pour les titres des combinés.

Valérie Maltais, de La Baie, au Québec, a été triple médaillée, aujourd’hui, en gagnant la médaille d’or dans la finale du 3000 mètres, celle de bronze dans le 1000 mètres et celle d’argent pour le titre du combiné féminin des championnats du monde. La patineuse de 21 ans a gagné sa première médaille de la fin de semaine au 1000 mètres, terminant troisième en 1:31,350 minute.

Dans sa dernière course individuelle de la saison, Maltais a gagné sa première médaille d’or dans la super finale de 3000 mètres qui a été patiné par les huit premières femmes du classement cumulatif. Elle a terminé première en 4:55,408 minutes – 5,779 secondes plus rapide que la médaillée d’argent Arianna Fontana, d’Italie (5:01,187).

Ses première et troisième places ont donné à Maltais 47 points, suffisamment pour se hisser au deuxième rang du classement du combiné et obtenir la médaille d’argent. Jianrou Li, de Chine, a été la championne du combiné avec 60 points.

«Aujourd’hui c’était vraiment ma journée. Je me sentais bien, a dit Maltais. J’ai parti la journée en me disant que j’ai toute a gagné et rien à perdre.»

«J’ai gardé la même stratégie tout au long – d’aller de l’avant et d’essayer de garder la tète, a souligné la patineuse de sa course au 1000 mètres. Ça l’a fonctionné presque en finale, où est-ce que je me suis fait dépassé au dernier demi-tour. En général je suis vraiment contente pour le 1000 mètres.»

«Le 3000 mètres, encore une fois je me suis surpris, a dit Maltais. J’ai ‘lapé’ le groupe et à la fin personne m’a rattrapé.»

Même si Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, n’a pas gagné de médaille individuelle, aujourd’hui, dans le 1000 ou le 3000 mètres, il a obtenu suffisamment de points, 52, pour décrocher la médaille de bronze du titre du combiné masculin. Yoon-Gy Kwak, de Corée du Sud, a terminé premier avec 102 points. Dans le 1000 mètres, le patineur de 27 ans a été pénalisé dans sa deuxième course et ne s’est pas qualifié pour les quarts de finale. Au 3000 mètres, Jean a gagné d’importants points de sprint pendant la course en fonction du titre du combiné, mais il a glissé en quatrième place au fil d’arrivée en 4:45,673.

«Je suis satisfait de ma course au 3000 mètres, a dit Jean. Un patineur coréen, Da Woon Sin, qui était en position pouvoir me dépasser au classement général, on s’est battu pour le sprint intermédiaire. J’ai réussi à remporter des points important (au sprint).»

Jean était aussi satisfait de la victoire au relais : «Ça été une course (au relais) où on a appliqué un plan de match. On a suivi à la lettre les indications que l’entraineur (Derrick Campbell) nous a faites au début de la course. Une course où on avait l’intention d’être patient et utiliser notre vitesse à la fin de la course.»

Le Canada a aussi gagné deux médailles de bronze individuelles dans des courses alors que Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, qui a terminé troisième du 1000 mètres et Marie-Ève Drolet, de Laterrière, au Québec, a fait de même dans la finale du 3000 mètres.

Pour se qualifier pour la finale du 1000 mètres, Hamelin a gagné chacune de ses quatre courses précédentes – les deux courses préliminaires, le quart de finale et la demi-finale. Malheureusement, dans la finale, Hamelin a chuté et a été blessé à la suite d’un contact avec Qiuwen Gong, de Chine. Le patineur de 27 ans s’était qualifié pour la super finale de 3000 mètres, mais n’y a pas participé. Il n’a pas participé non plus à la finale du relais masculin. Hamelin a terminé les championnats au quatrième rang avec 42 points.

Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, au Québec, s’est classé troisième de sa demi-finale du 1000 mètres et ne s’est pas qualifié pour la finale. Bastille, âgé de 26 ans, a terminé sixième du 1000 mètres et neuvième du classement du combiné.

Pour Drolet, ses courses individuelles ont pris fin sur une note positive après sa chute en quart de finale du 1000 mètres. S’étant qualifiée pour le 3000 mètres aux points, la patineuse de 30 ans a obtenu sa deuxième médaille de bronze des championnats en 5:03,387 minutes. Drolet a terminé les championnats au septième rang du classement du combiné.

L’équipe masculine de relais a gagné la médaille d’or en 6:42,570 minutes, battant le Japon et la Russie qui ont terminé respectivement deuxième et troisième. Jean et Bastille ont patiné avec Liam McFarlane, de Medicine Hat, en Alberta, et François-Louis Tremblay, d’Alma, au Québec, dans la finale. Hamelin, qui a patiné dans la demi-finale, a aussi reçu une médaille d’or.

Dans le relais féminin, le Canada s’est sorti de la course à la suite d’une chute après le deuxième échange. Les Canadiennes ont terminé en bas du podium en quatrième place, derrière la Chine (or), les États-Unis (argent) et la Corée du Sud (bronze). Maltais et Drolet ont patiné avec Marianne St-Gelais, de St-Félicien, au Québec, et Caroline Truchon, de Chicoutimi, au Québec, dans la finale du relais.

RETOUR AU CANADA: La majorité de l’équipe canadienne reviendra au Canada lundi, arrivant à Montréal par le vol 428 d’Air Canada, de Toronto, à 22h13. Drolet, Jean et Truchon reviendront au Canada plus tard.

Radio-Canada diffusera les faits saillants des championnats du monde aujourd’hui de 15h à 17h.