Ted-Jan Bloemen à onze secondes de battre son record du monde au 10 000m

Calgary, le 20 octobre 2017 – Ted-Jan Bloemen de Calgary, AB, est passé à moins de onze secondes de battre son record du monde au 10 000m masculin, vendredi, lors des Sélections des Coupes du monde d’automne en longue piste présentées à l’Anneau olympique de Calgary, en inscrivant un temps de 12:46,83 qui lui a permis de remporter l’épreuve.
 
Bloemen a ainsi enregistré son deuxième temps le plus rapide en carrière après avoir battu le record du monde le 21 novembre 2015 à Salt Lake City, aux États-Unis, en arrêtant le chronomètre à 12:36,30.
 
Sa performance de vendredi, soit 12:46,83, représente également le neuvième temps le plus rapide de l’histoire à l’échelle internationale au 10 000m, en plus d’être un nouveau record de piste à l’Anneau olympique de Calgary, améliorant l’ancienne marque de 12:51,60 appartenant au Néerlandais Sven Kramer depuis le 19 mars 2006.
 
« Ce qui me satisfait le plus, c'est la façon dont je suis arrivé à obtenir ce bon résultat aujourd'hui », a commenté Bloemen, qui était déjà préqualifié sur cette distance aux Coupes du monde grâce à la quatrième position qu'il a obtenue aux Championnats mondiaux de distances individuelles du printemps dernier. « Même s’il n’y avait aucun enjeu parce que j'étais déjà préqualifié, je me suis donné comme défi de faire une bonne course d’entraînement et d’être prêt pour la saison. Je me suis battu tout au long de la course et j'ai pu afficher une belle constance, et j'en suis très content. La glace était en meilleur état (que jeudi), alors j'ai pu tout simplement patiner comme je le voulais et comme je l’avais planifié. »
 
« Je pense que j’ai déjà montré cette saison que je suis plus en forme que jamais, a poursuivi Bloemen. Et ce, même si je n’étais pas très reposé cette fin de semaine en plus d’avoir un rhume qui perdure – mes poumons faisaient tellement mal! Les 11 secondes qui manquaient, c'est là qu'elles sont allées. »
 
Jordan Belchos (13:12,12) de Markham, ON, a pris la deuxième position, suivi de Graeme Fish (13:22,23) de Moose Jaw, SK, avec un nouveau record personnel amélioré de plus de six secondes, et d’Antoine Gélinas-Beaulieu (13:25,00) de Sherbrooke, QC. Ils ont tous réalisé le critère de temps de 13:35,30 nécessaire pour être admissibles à être sélectionnés en vue des Coupes du monde d’automne alors que le Canada a droit à un maximum de trois places dans cette épreuve.
 
Retour en force d’Alex Boisvert-Lacroix
Dans la première des deux épreuves de 500m masculin à l’horaire cette fin de semaine, Alex Boisvert-Lacroix de Sherbrooke, QC, s’est bien relevé d’une saison difficile en l’emportant avec un temps de 34,49, devançant par seulement trois centièmes de seconde William Dutton (34,52) d’Humbold, SK. Gilmore Junio (34,56) de Calgary, AB, a suivi au troisième rang.
 
« Je suis très content de ma course d'aujourd'hui. J'ai très bien patiné, mais je sais aussi que les autres gars ont été presqu'aussi rapides que moi. Samedi, ce sera encore serré entre nous. C'est un très bon départ pour le début de cette saison », a déclaré Alex Boisvert-Lacroix.
 
Après avoir remporté quatre médailles en Coupes du monde ainsi que le bronze aux Championnats mondiaux de distances individuelles en 2015-2016, Boisvert-Lacroix a été écarté du podium l’hiver dernier.
 
« La saison dernière, ça ne s'est pas passé comme je le voulais, a affirmé le patineur de 30 ans. J'ai eu des problèmes de lames dès le début de la saison. Ç'a été dur de rebondir. Mais aujourd'hui, c'est une nouvelle page qui s'écrit. On repart à zéro! »
 
Outre Boisvert-Lacroix, Dutton et Junio, Laurent Dubreuil (34,58) de Lévis, QC, et Alexandre St-Jean (34,89) de Québec, QC, ont également réussi le critère de temps de 35,09 secondes pour les Coupes du monde d’automne alors qu’un maximum de cinq places est disponible chez les hommes.
 
Record personnel pour Marsha Hudey
Chez les femmes, Marsha Hudey de White City, SK, a battu son record personnel de 24 centièmes de seconde au 500m pour mériter la victoire avec un temps de 37,30 secondes. Elle a devancé dans l’ordre Heather McLean (37,37) de Winnipeg, MB, et Kaylin Irvine (38,43) de Calgary, AB.
 
« J’ai très bien patiné à l'entraînement et j’ai pu intégrer les mêmes éléments dans la course d’aujourd’hui, a dit Hudey. Je suis très contente et c’est le maximum que je pouvais donner aujourd'hui. La saison dernière, j’ai eu quelques courses lors des Coupes du monde en Europe qui auraient donné un temps rapide si elles s'étaient déroulées ici à la maison. Je patinais donc très bien dans ces courses-là, comme je l'ai fait aujourd'hui, et c'est bien de voir ma performance être accompagnée d'un temps qui y correspond. »
 
Seules Hudey, McLean et Irvine ont réussi le critère de temps de 38,43 secondes au 500m féminin qui leur permet d'être admissibles à une place au sein de l’équipe canadienne pour les Coupes du monde d'automne dans cette épreuve, alors que le nombre de places maximum pour le Canada est de quatre. Heather McLean est toutefois déjà préqualifiée grâce à sa cinquième position récoltée aux Championnats mondiaux de distances individuelles du printemps dernier.
 
La deuxième et ultime épreuve de 500m des Sélections des Coupes du monde d’automne aura lieu samedi et le temps combiné des deux courses de chaque patineur sera utilisé pour déterminer le classement final du 500m, tant chez les hommes que chez les femmes.
 
Et pour Isabelle Weidemann aussi
Isabelle Weidemann d’Ottawa, ON, a inscrit sa deuxième victoire de la compétition en l’emportant au 5000m féminin avec un temps de 6:57,84, un nouveau record personnel par près de deux secondes.
 
« Aujourd’hui, j’ai tenté d’atteindre un temps par tour spécifique et ce n’est pas de cette façon que je patine habituellement. Normalement, j'y vais en fonction de la façon dont je me sens, a reconnu Weidemann. Je suis très contente d’avoir enregistré ces temps. C’est mon deuxième sous les sept minutes, c'est formidable! »
 
Isabelle Weidemann a devancé dans l’ordre Victoria Spence (7:10,78) et Josie Morrison (7:12,56), toutes deux de Kamloops, C.-B., qui ont également réalisé le critère de temps de 7:13,57 pour les Coupes du monde d’automne alors que le Canada a un maximum de quatre places pour cette épreuve à laquelle Ivanie Blondin d’Ottawa, ON, est déjà préqualifiée en raison de sa médaille de bronze au 5000m des derniers Championnats mondiaux de distances individuelles.
 
Étant donné que seulement 20 athlètes au total seront sélectionnés au sein de l'équipe canadienne des Coupes du monde d'automne, à l’exception de l’étape présentée à Calgary, il s'agit ici des qualifications sur une base provisoire. La composition finale de l'équipe sera annoncée au cours des prochaines semaines.
 
Les Sélections des Coupes du monde d’automne se termineront dimanche. Le programme de samedi commence à 13 h, heure locale, avec les secondes épreuves du 500m ainsi que celle du 1000m, tant chez les hommes que chez les femmes.
 
Les compétitions sont webdiffusées en direct sur la chaîne YouTube de l’Anneau olympique au www.youtube.com/user/.
 
Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.patinagedevitesse.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, PVC se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales. Patinage de vitesse Canada s’engage à inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport. Depuis 1932, les athlètes canadiens ont récolté 63 médailles olympiques. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. www.speedskating.ca
Patinage de vitesse Canada désire remercier ses commanditaires et partenaires :

Commanditaire premium : Intact Assurance
Partenaires financiers : Gouvernement du Canada (Sport Canada), À nous le podium, le Comité olympique canadien
Fournisseur officiel, vêtements haute performance de compétition : Li-Ning
Commanditaire de l’équipe sur longue piste : KIA
Fournisseurs officiels : Auclair et USANA
Fournisseur officiel d’équipement technique : Nagano Skate
Partenaires du développement du sport : Winsport Canada, Anneau olympique de Calgary, University of Calgary, Institut national du sport du Québec, Gouvernement du Québec, Institut canadien du sport-Calgary, Ville de Montreal, Ville de Québec, Conseil du sport de haut niveau de Québec
                                                                          
- 30 –

Pour information :
Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca  
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC