Tremblay et Maltais absents du Championnat canadien ouvert courte piste

L’Aréna Maurice-Richard de Montréal s’apprête à accueillir les meilleurs patineurs de vitesse courte piste du Canada dans le cadre du Championnat canadien ouvet 2011. Deux membres de l’équipe olympique devront toutefois regarder les courses des gradins. Valérie Maltais (La Baie, QC) s’est fait une entorse à la cheville dans un escalier le 28 décembre dernier et recommence tout juste son entraînement sur glace. Pour sa part, François-Louis Tremblay (Boucherville, QC) s’est lui aussi fait une entorse à la cheville lorsqu’il a marché dans un nid de poule hier dans une rue de Montréal.

Les patineurs se battront pour des places au sein des équipes qui représenteront le Canada au Championnat du monde courte piste et aux deux dernières épreuves de la Coupe du monde de la saison. Les athlètes accumulent également des points de classement qui leur permettront de se qualifier pour les équipes nationale et de développement de la saison prochaine, et les athlètes étudiant à l’Université peuvent se qualifier pour les Jeux mondiaux universitaires FISU qui auront lieu plus tard en janvier.

Les quatre meilleurs patineurs au classement cumulatif du 500m, 1000m, 1500m et 3000m seront choisis pour représenter le Canada au Championnat du monde courte piste. Le Comité de la Haute Performance Courte piste de Patinage de vitesse Canada (PVC) choisira ensuite un patineur pour compléter l’équipe. Parmi ces cinq patineurs, les deux meilleurs en fonction des résultats de cette fin de semaine prendront part aux compétitions individuelles au Championnat du monde, et le troisième sera choisi à la discrétion du comité.

Pour les Coupes du monde, le processus de sélection est semblable, les cinq premiers patineurs étant choisis en fonction des résultats du weekend, laissant place à une position discrétionnaire.

Ni Tremblay ni Maltais ne pourra courir au Championnat canadien ouvert, mais ils peuvent tous deux demander une exemption pour une ou plusieurs des compétitions internationales. Une demande d’exemption, si accordée par le Comité de la haute performance courte piste de PVC, permettrait de reclasser un patineur, lui permettant potentiellement d’obtenir une place au sein d’une des équipes.

François-Louis Tremblay sera tenu à l’écart de la glace pour les 3 prochaines semaines, après quoi il sera réévalué par l’équipe médicale. Il est donc incertain pour le moment s’il pourra revenir à la compétition cette saison ou non.

« Je suis content que ce ne soit pas une fracture, » a expliqué Tremblay après avoir reçu le verdict quant à sa blessure. « Ça m’évite bien des problèmes. C’est une bonne nouvelle malgré tout. Je vais être réévalué d’ici trois semaines, les progrès peuvent varier beaucoup, et c’est à ce moment-là que je saurai si je peux compléter la saison ou non. Je suis très heureux qu’il reste une fenêtre de possibilité pour un retour cette saison, et j’espère bien pouvoir revenir à l’entraînement et possiblement à la compétition avant la fin de la saison. C’est sûr que je suis déçu de ne pas pouvoir patiner ce weekend, les choses allaient bien pour moi sur la glace alors j’avais hâte de pouvoir profiter de mon entraînement en situation de course. »

Les courses débuteront vendredi à 14h à l’Aréna Maurice-Richard de Montréal, avec la première distance au programme, soit le 1500m. Samedi, les athlètes se disputeront le 500m et dimanche, le 1000m, 3000m et relais. L’entrée est gratuite pour tous et les courses seront également disponibles sur Internet http://jestertv.net/?page_id=89.