Trois canadiens sur le podium à la Coupe du monde de Moscou

Équipe Canada a connu une excellente journée à la Coupe du monde longue piste de Moscou vendredi. Jamie Gregg (Edmonton, AB) et Denny Morrison (Fort St. John, CB) ont chacun remporté une médaille d’argent, sur 500m et 1500m respectivement, et Brittany Schussler (Winnipeg, MB) a ajouté une médaille de bronze au 3000m féminin.

Gregg a mis la main sur sa première médaille de la Coupe du monde 2010-11, l’argent, lorsqu’il a complété son 500m en 35.23. Pekka Koskela de la Finlande a été le seul athlète plus rapide que Gregg (35.15). C’est Jacques de Koning qui a remporté le bronze en 35.23. Il s’agit de la deuxième médaille à vie de Gregg en Coupe du monde, lui qui avait remporté le bronze à la Coupe du monde de Calgary à l’automne 2009. Après avoir raté les premières Coupes du monde de la saison afin de mettre l’accent sur ses études, Gregg est revenu sur le circuit en décembre.

« Ce n’était définitivement pas une course idéale, » a expliqué le médaillé. « J’ai commis une erreur technique assez importante en arrivant dans le premier virage, et ça m’a fait perdre un temps précieux, mais je suis content d’avoir réussi à rester concentré et à faire de mon mieux après. J’ai terminé avec un temps assez rapide et je suis confiant de pouvoir faire encore mieux demain. »

Toujours sur 500m, Vincent Labrie (Lévis, QC) a terminé 15e avec un temps de 35.67, et Muncef Ouardi (Québec, QC) 18e en 35.73. Dans le groupe B, Tyler Derraugh (Winnipeg, MB), qui en était à ses premiers coups de patin en Coupe du monde, a pris le troisième rang avec un chrono de 35.76, et Matt McLean, également de Winnipeg, a terminé 6e en 36.15.

Denny Morrison a réussi une excellente course sur 1500m, terminant en 1:46.25 pour remporter l’argent. C’est Ivan Skobrev de la Russie qui a obtenu le meilleur résultat (1:45.49) et Mark Tuitert des Pays-Bas a capturé la médaille de bronze avec un temps de 1:46.59. C’est la deuxième médaille individuelle de Morrison cette saison. Il avait auparavant remporté le bronze sur 1000m à la dernière épreuve de Coupe du monde cet automne.

« Ma course s’est bien déroulée, mais il y a encore beaucoup de place à amélioration, » a remarqué Morrison lors d’une téléconférence à la fin de la journée de course. « C’est bien d’être sur le podium par contre. Je sais que ma forme n’est pas au niveau où elle devrait être, et mon dernier tour n’a pas été aussi solide qu’habituellement, mais après avoir décidé de rater une bonne partie de l’entraînement estival, je me disais que cette saison ne passerait définitivement pas à l’histoire pour moi alors c’est très encourageant de me retrouver sur le podium. »

Les autres Canadiens à l’action sur 1500m ont également connu de bonnes courses, Lucas Makowsky (Regina, SK) terminant 10e en 1:48.06, Philippe Riopel (Lachenaie, QC) a pour sa part pris la 13e position grâce à un temps de 1:48.55 et Justin Warsylewicz (Regina, SK) termine 20e (1:51.96).

Brittany Schussler (Winnipeg, MB) a été la meilleure Canadienne au 3000m, remportant la médaille de bronze, sa deuxième de la saison, grâce à sa course de 4:10.45. Martina Sablikova de la République Tchèque a remporté l’or en 4:04.03 et Ireen Wust des Pays-Bas l’argent (4:05.41). La Canadienne Christine Nesbitt (London, ON), couronnée Championne du monde sprint la fin de semaine dernière, a terminé 4e en 4:10.55, à tout juste 0.10 secondes du podium. Dans le groupe B, Ivanie Blondin (Ottawa, ON) a été la meilleure Canadienne en 6e position (4:19.03) et Kirsti Lay (Medicine Hat, AB) a pris le 8e rang avec un temps de 4:21.47.

« J’ai connu une bonne course, mais je n’étais pas vraiment contente en la terminant, » a observé Schussler. « J’ai dû travailler très fort dès le départ, je me suis battue d’un bout à l’autre de la course, mais c’est mon meilleur résultat à vie sur 3000m. C’est sûr que chaque fois que je réussis à grimper sur le podium, je suis contente! »

La dernière épreuve de la journée était le 500m féminin, et c’est Shannon Rempel (Winnipeg, MB) qui a été la meilleure Canadienne, terminant la course en 39.13, bon pour la 7e place. Sarah Gregg (Edmonton, AB), qui en était à sa première Coupe du monde en carrière, a terminé 24e avec un temps de 40.28, et Tamara Oudenaarden (St. Albert, AB) était 27e. La course a été remportée par l’Allemande Jenny Wolf (37.90).

Les patineurs seront de retour sur la glace demain pour une autre ronde de 500m, ainsi que le 1500m féminin et le 5000m masculin.