Trois médailles canadiennes en courte piste à Dresden

Malgré une équipe réduite à dix patineurs à cause de légères blessures à deux de ses athlètes, les patineurs de vitesse courte piste canadiens ont remporté trois médailles aujourd’hui à la Coupe du monde de Dresden. Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) a continué sa ruée vers l’or en remportant sa quatrième course de 500m de la saison. Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC) a ajouté l’argent sur 1500m et Michael Gilday (Yellowknife, NT) le bronze sur cette même distance.

St-Gelais a remporté chacune de ses courses de 500m cette saison, mais puisqu’elle a raté deux étapes de la Coupe du monde, elle est présentement deuxième au classement de la Coupe du monde, alors qu’il ne reste plus qu’une course à disputer, demain, à Dresden. Une victoire demain confirmerait toutefois sa domination de la distance et lui permettrait de remporter le Championnat de la Coupe du monde.

Une fois de plus, St-Gelais s’est retrouvée première à la ligne de départ puisqu’elle avait réussi le meilleur temps lors de la ronde précédente. « J’ai eu un bon départ et j’ai pris les commandes, sans regarder derrière, » a-t-elle expliqué. Elle l’a emporté en 43.237, devant Liu Qiuhong de la Chine, qui a franchi la ligne d’arrivée en 43.414. Martina Valcepina de l’Italie a remporté le bronze pour une deuxième semaine d’affilée, avec un chrono de 44.252, et Jessica Smith des ÉtatsUnis a pris le quatrième rang en 44.253.

« Je pense que c’était mon meilleur temps à vie, mieux qu’à Vancouver, alors je suis satisfaite, » a continué Marianne St-Gelais. « Demain, j’espère faire la même chose. Il n’y a pas vraiment de stratégie sur 500m, tu veux juste avoir le temps le plus rapide possible pour avoir une bonne position à la ligne de départ. »

Caroline Truchon (Chicoutimi, QC) était la seule autre Canadienne à patiner le 500m aujourd’hui, et elle a été éliminée en quart de finale, pour le 9e rang.

Marie-Ève Drolet était la prochaine à prendre part à une finale. « J’avais une bonne stratégie, » a-t-elle raconté après coup. « Avec trois Coréennes et deux Américaines en finale, je me suis dit qu’elles commenceraient à se battre, qu’elles partiraient vite et feraient plusieurs dépassements. J’ai décidé de rester derrière et conserver mon énergie. Avec trois tours à faire, j’ai tout donné et je suis passée à l’extérieur pour prendre la tête. » En bout de ligne, la Coréenne Yang Shin-Young a dépassé Drolet au dernier tour pour remporter l’or en 2:21.724. Drolet a terminé deuxième, avec un temps de 2:21.813, laissant la Coréenne Hwang Hyunsun loin derrière pour le bronze (2:24.917).

Jessica Hewitt (Kamloops, BC) a terminé au deuxième rang de la finale B, pour la 8e position, et Valérie Maltais a été pénalisée pour interférence dans sa course de demi-finale, et elle se retrouve donc 20e au cumulatif.

Chez les hommes, Gilday a ajouté une médaille de bronze à sa collection sur 1500m, distance dans laquelle il a déjà capturé deux médailles cette saison. Ils étaient deux Canadiens sur la ligne de départ aujourd’hui, dans une course de huit patineurs.

« Avec huit patineurs en finale, Guillaume et moi voulions être à l’avant afin de rester loin du traffic, » a expliqué Gilday. « J’ai été relégué derrière tôt, et quand j’ai voulu remonter le peloton, j’avais beaucoup de vitesse, mais le patineur français m’a bloqué, et j’ai perdu beaucoup de vitesse. La course était rapide et j’essayais juste de rattrapper le Coréen et les deux Chinois devant moi après ça. J’ai réussi à dépasser un des Chinois dans le dernier tour pour terminer troisième, mais ce n’était pas ma meilleure course, » a conclu Gilday, qui considère qu’il avait les jambes pour remporter l’or aujourd’hui.

Liu Xianwei de la Chine s’est donc envolé vers l’or en 2:16.962, suivi du Coréen Lee Ho-Suk (2:17.176). Gilday a remporté le bronze en terminant la course en 2:17.378, alors que Bastille a terminé juste derrière (2:17.571). Guillaume Blais-Dufour a pour sa part vu sa journée se terminer en finale du repêchage, pour la 26e place.

Au 500m masculin, Olivier Jean (Lachenaie, QC) a été le meilleur Canadien lorsqu’il a pris le deuxième rang de la finale B, ce qui le place 6e au cumulatif. Rémi Beaulieu (Alma, QC) a été éliminé en finale du repêchage et se retrouve donc 17e.

Les deux équipes de relais du Canada ont permis de terminer la journée sur une note positive lorsqu’elles ont confirmé leur qualification respective pour la finale de demain. Drolet, Hewitt, Maltais et St-Gelais ont uni leurs forces du côté féminin, et elles ont pris le deuxième rang de leur demi-finale, derrière les Américaines. Quelques instants plus tard, Bastille, Beaulieu, Gilday et Jean ont remporté leur demi-finale devant les patineurs chinois.

Les courses de Coupe du monde 2010-11 se termineront demain à Dresden, avec les dernières épreuves du 500m, 1000m et du relais de la saison. Les patineurs tourneront ensuite leur attention vers le Championnat du monde courte piste, prévu pour les 11, 12 et 13 mars à Sheffield, au Royaume-Uni.

Résumé des performances canadiennes :

500m F : Marianne St-Gelais – or; Caroline Truchon – 9
500m M : Olivier Jean – 6; Rémi Beaulieu – 17
1500m F : Marie-Ève Drolet – argent; Jessica Hewitt – 8; Valérie Maltais – 20
1500m M : Michael Gilday – bronze; Guillaume Bastille – 4; Guillaume Blais-Dufour – 26