Trois médailles canadiennes pour conclure le Championnat du monde courte piste

Les patineurs canadiens ont ajouté trois médailles à leur récolte aujourd’hui au Championnat du monde courte piste pour mettre fin à la compétition avec cinq médailles – 1 d’or, 3 d’argent et 1 de bronze. Les médailles d’aujourd’hui ont été remportées par Charles Hamelin (Ste-Julie, QC), qui a mis la main sur l’argent du 1000m, par l’équipe masculine de relais (or) et l’équipe féminine de relais (bronze). Hamelin est couronné vice-champion du monde pour la deuxième fois de sa carrière.

Les deux frères Hamelin, Charles et François, étaient de la finale du 1000m aujourd’hui, et ils étaient prêts à tout pour éviter une reprise de la finale olympique de Vancouver, où ils avaient tous deux fini au pied du podium.

Les médaillés du 1000m et cumulatif; Photo: Yves Hamelin
Cette fois, ils se mesuraient au Coréen Noh Jinkyu et au Chinois Liang Wenhao. Charles Hamelin a pris les commandes dès le premier tour, suivi de près de Liang et de son jeune frère. Avec six tours à faire, François est passé devant par l’extérieur. Charles a repris la tête avec trois tours à faire, mais Noh a réussi à le dépasser dans le dernier tour pour mettre la main sur l’or en 1:28.552. Charles Hamelin a réussi à s’accrocher à sa deuxième place, pour la médaille d’argent, en 1:28.663. Liang a dépassé François Hamelin dans les derniers tours et s’est emparé du bronze en 1:29.203, alors que le cadet des Hamelin termine quatrième (1:29.459).

Olivier Jean (Lachenaie, QC) a été éliminé en demi-finale, pour la 7e place de la distance.

En finale du 3000m, les trois Canadiens étaient en piste, aux côtés de trois Chinois, deux Américains et de Noh Jinkyu de la Corée. Comme d’habitude, il y a eu beaucoup de mouvement dans cette course des plus stratégique. À 12 tours de la fin, Noh a pris les devants, suivi de près de Charles Hamelin. Jean était alors cinquième et François Hamelin, 6e. Il n’y a eu aucun mouvement pendant les huit tours suivants, mais Noh accélérait le rythme régulièrement. À la fin, Noh a montré qu’il était en excellente forme lorsqu’il s’est échappé du peloton pour remporter le titre de Champion du monde en 4:51.638. Avec deux tours à faire à la longue course, Liang s’est emparé de la deuxième position, et Jeff Simon des Etats-Unis a réussi à dépasser Charles Hamelin au dernier tour. Liang et Simon remportent donc respectivement l’argent et le bronze en 4:51.877 et 4:52.181. Hamelin termine juste derrière en quatrième place (4:52.406). François Hamelin et Olivier Jean finissent pour leur part au sixième et septième rang respectivement en 4:54.485 et 4:55.198.

Au classement cumulatif du Championnat du monde 2011, Charles Hamelin est sacré vice-champion du monde derrière Noh, égalisant ainsi son meilleur résultat en carrière à la compétition, obtenu en 2007. Liang Wenhao de la chine termine troisième. Olivier Jean termine 6e au cumulatif grâce à sa médaille d’argent d’hier sur 500m, et François Hamelin est 8e.

« C’était une très bonne fin de semaine pour moi, je me sentais bien et je suis très satisfait des courses que j’ai réalisées, » a raconté Charles Hamelin. « Mis à part une petite erreur au 500m, j’ai eu une excellente compétition. J’avais de bonnes jambes et mes tactiques de course m’ont bien servi. Noh de la Corée a été le plus fort au Championnat, et il mérite le titre pleinement! »

Du côté féminin, ce fut une toute autre histoire. Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) a été la plus forte sur 1000m, mais elle a été éliminée en demi-finale. Après que sa lame ait piqué dans la glace au début de la course, St-Gelais a réussi à revenir prendre la tête, mais un contact avec une patineuse chinoise à mi-course l’a reléguée au dernier rang, et elle n’a tout simplement pas pu se rattrapper par après. St-Gelais termine 8 e au cumulatif de la distance. Jessica Hewitt (Kamloops, BC) et Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC) ont toutes deux vu leur parcours s’arrêter en quart de finale, pour les 12e et 14e positions.

C’est la Coréenne Cho Ha-Ri qui a remporté la course en 1:38.895, alors que l’Italienne Arianna Fontana a remporté l’argent en 1:40.306. L’Américaine Katherine Reutter a dû se contenter du bronze après une chute. Aucune Canadienne n’était en finale du 3000m, et c’est Cho qui l’a emporté une fois de plus en 5:13.353. Reutter termine deuxième (5:13.677) et Liu Qiuhong de la Chine, troisième (5:17.206).

Avec ses deux médailles d’or d’aujourd’hui, Cho Ha-Ri s’est assurée du titre de Championne du monde. Reutter termine deuxième au cumulatif, et Fontana troisième. Drolet, St-Gelais et Hewitt terminent le Championnat du monde courte piste 2011 au 9e, 10e et 11e rang respectivement.

En finale du relais, St-Gelais, Drolet, Hewitt et Valérie Maltais (La Baie, QC) ont uni

Les Canadiennes médaillées de bronze au relais; Photo: Yves Hamelin
leurs efforts pour affronter la Chine, la Corée et les Pays-Bas. Les Canadiennes étaient en tête pour les trois-quarts de la course, mais la Chine a pris les devants avec huit tours à faire pour ne plus regarder derrière. Les Chinoises ont complété les 27 tours en 4:16.295, bon pour le titre de Championnes du monde. Le Canada pensait bien conserver sa médaille d’argent, mais les Néerlandaises ont effectué un dépassement dans le dernier tour pour la ravir en 4:17.725. Le Canada remporte le bronze en 4:18.043 et les Coréennes, qui sont tombées avec quatre tours à faire, prennent le quatrième rang.

« Nous avons fait une bonne course, » a analysé Marianne St-Gelais après coup. « Notre stratégie était de partir devant avec un assez bon rythme, parce que la glace n’est pas super et elle ne permet pas des bonnes prises de vitesse. C’est ce qu’on a fait, mais les Chinoises sont venues nous chercher à la fin après s’être reposées en deuxième place toute la course, et on s’est un peu fait avoir au dernier tour par les Hollandaises qu’on croyait plus loin derrière. »

Michael Gilday (Yellowknife, NT), les frères Hamelin et Jean espéraient bien ajouter à leur titre de Champions de la Coupe du monde en remportant le Championnat du monde aujourd’hui, et ils l’ont fait de belle façon. Les patineurs canadiens ont pris les commandes après sept tours. Les Américains ont bien réussi à passer à mi-course, mais Jean, qui était alors en piste pour le Canada, a repris sa place en tête quelques instants plus tard. Quand les Américains ont tenté de dépasser les Coréens à 15 tours de la fin, les deux patineurs sont tombés. Après coup, les Canadiens ont simplement conservé leur avance pour compléter la course en force en 6:52.731, leur confirmant le titre mondial. Les Allemands ont remporté l’argent en 6:54.693 et les Américains le bronze (7:01.659), alors que les Coréens ont été pénalisés.

Les patineurs canadiens détiennent donc la triple couronne en ce moment : Champions Olympiques, Champions du monde et Champions de la Coupe du monde.

« Nous avons été sur le podium de tous les relais en Coupe du monde cette saison, nous avons gagné trois courses sur six, alors on savait qu’on était forts, » a expliqué Michael Gilday tout sourire. « Mais on voulait vraiment terminer la saison avec le titre de Champions du monde, et on l’a fait! C’est vraiment génial, je suis très excité. Tous les autres gars sur l’équipe ont remporté l’or aux Olympiques l’année dernière sauf moi, et de savoir qu’on est maintenant Champions du monde, c’est super! »

Ceci met fin au Championnat du monde courte piste 2011. Les athlètes se rendent maintenant à Varsovie, en Pologne, où ils prendront part à la dernière compétition de la saison internationale le weekend prochain, le Championnat du monde par équipe.