Trois médailles de bronze pour les Canadiens à la Coupe du monde courte piste de Sofia

Les patineurs de vitesse courte piste du Canada n’ont pas déçu à Sofia, aujourd’hui, remportant trois médailles de bronze en cette 5e étape du Circuit de la Coupe du monde. Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) a été le premier à mettre la main sur une médaille sur 1500m. Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) et François-Louis Tremblay) ont suivi quelques instants plus tard en terminant troisièmes de leur finale respective sur 1000m.

Dans une finale très intense avec huit patineurs en piste, Hamelin a pris le troisième rang en 2:12.709, tout juste derrière deux patineurs Coréens, Lee Ho-Suk (2:12.439) et Sung Si-Bak (2:12.650). C’est une 8e médaille individuelle pour Hamelin en Coupe du monde cette saison, sur un possible total de 9 à ce jour.

« J’ai connu une très bonne journée, » racontait Hamelin en fin de journée. « En finale on était huit, ce qui est un peu particulier. Je ne voulais pas me retrouver derrière donc je suis parti devant et j’ai tiré les 9 premiers tours. Je me suis fait prendre par un dépassement que je n’ai pas vu venir. Cette année, je me sens vraiment bien, je sais que je suis fort et c’est une bonne chose en prévision de 2010. De monter aussi régulièrement sur le podium, ça montre que je réussis à garder le même niveau de forme physique. »

Marc-André Monette (Pointe-aux-Trembles, QC) était le seul autre Canadien sur la distance, puisque son coéquipier Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) a été disqualifié lors des rondes préliminaires hier. Monette a à son tour été disqualifié en demi-finale pour le 15e rang.

Roberge a suivi sur 1000m. C’était sa première médaille individuelle en Coupe du monde cette saison, elle qui n’a pu participer aux premières compétitions de la saison à cause d’une blessure. Ce fut une course très serrée entre Roberge, l’Américaine Kimberly Derrick et deux patineuses Chinoises,Wang Meng et Liu Quihong. Wang s’est emparée de l’or en 1:30.510, suivie de sa coéquipière en 1:30.561 et Roberge a franchi la ligne d’arrivée 0.036 secondes plus tard pour le bronze.

« Je suis satisfaite de ma médaille, techniquement et stratégiquement ça va mieux, » a expliqué Roberge. « Les Chinoises étaient avantagées en étant deux en finale, elles ont pu jouer ensemble si on veut. Je suis plus satisfaite de ma première ronde je dirais, mon but est d’apprendre pour les Jeux [Olympiques], dans ma première ronde ça allait vite, mais j’ai quand même réussi à passer de l’extérieur avec trois tours à faire et remporter la course. C’est ce que je voulais reproduire en finale, c’était ma seule chance contre les deux Chinoises, mais ça n’a pas marché. Quand j’ai essayé j’ai foncé dans l’autre patineuse, donc j’ai perdu ma vitesse et je n’ai pas réussi à passer au finish. »

Jessica Gregg (Edmonton, AB), une spécialiste du 500m, a pris le 2e rang de la finale B pour la 6e place au total, alors qu’Anne Maltais (Québec, QC) a vu son parcours se terminer en finale du repêchage plus tôt dans la journée pour le 17e rang.

Tous les patineurs canadiens se sont rendus en demi-finale du 1000m masculin et ont tous terminé parmi les 5 premiers, mais François Hamelin (Ste-Julie, QC) a été arrêté en demi-finale lorsque son coéquipier Olivier Jean (Lachenaie, QC) et le patineur Coréen Lee Jung-Su ont terminé devant lui. Hamelin a ensuite remporté la finale B pour le 5e rang.

Les Coréens ont dominé la finale, et c’est Kwak Yoon-Gy (1:25.212) qui a remporté l’or, suivi de Lee (1:25.259), laissant le bronze à Tremblay (1:26.001) et Jean (1:26.280) en 4e position.

Dans la dernière distance individuelle de la journée, le 1500m femmes, Marie-Ève Drolet (Saguenay, QC), qui effectue un retour en compétition après une pause de six ans, a été la meilleure Canadienne en prenant la deuxième place de la finale B pour le 8e rang au cumulatif. La recrue en Coupe du monde Laurie Marceau (Dolbeau, QC) était 13e et Jessica Hewitt (Kamloops, CB) 18e.

En demi-finale du relais, les deux équipes canadiennes ont remporté leur course et se sont qualifiées pour la finale de demain. Les femmes – Gregg, Hewitt, Roberge et Maltais – ont terminé devant le Japon malgré une chute dans les premiers tours, alors que les hommes (Bastille, Charles Hamelin, Monette et Tremblay) ont pris une avance de plus de 8 secondes sur leurs plus proches rivaux, les Allemands.

La compétition se termine demain à Sofia, alors que Marceau et Hewitt seront les premières sur la glace quand elles essaieront de se qualifier par le repêchage sur 1000m. En après-midi, on aura les finales du 1000m et 500m, suivies par les finales du relais.