Trois médailles de plus pour le Canada à la Coupe du monde de Pékin

Olivier Jean (Lachenaie, QC) et Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) ont tous deux grimpé sur le podium à la dernière journée de la Coupe du monde de Pékin. Jean a mis la main sur l’or au 500m, et Hamelin a obtenu le bronze du 1000m. Les deux athlètes canadiens ont ensuite uni leurs forces avec celles de leurs coéquipiers pour remporter l’argent au relais.

Jean a montré à quel point il était difficile de battre les Canadiens sur 500m. Après qu’Hamelin et François-Louis Tremblay (Montréal, QC) aient remporté l’or et l’argent sur la distance hier, c’était à son tour de montrer la profondeur de l’équipe canadienne et de prouver à tous qu’il était de retour en excellente forme après la blessure qui l’a laissé de côté la saison dernière.

En finale, le patineur est parti premier et a réussi à bien gérer son énergie et sa vitesse d’un bout à l’autre de la course, accélérant un peu à chaque tour et franchissant la ligne d’arrivée premier. Les Coréens Sung Si-Bak et Sui Bao Ku n’ont jamais eu la chance de le rattraper et ont dû se contenter de l’argent et du bronze.

« Ça fait du bien de mettre la main sur l’or, d’être de retour au sommet du podium après ma blessure l’année dernière », expliquait un Jean tout sourire. « J’attendais cette médaille d’or depuis la première Coupe du monde, mais elle ne venait pas. Je ne mets plus l’accent sur les résultats maintenant, mais j’ai réussi à le faire. Ça montre que tout le travail et les efforts que j’ai fait pour revenir en valaient la peine, et je vais simplement continuer comme ça, je suis sur la bonne voie. C’était une très bonne récompense que de me tenir là. »

Les autres Canadiens en action dans la distance, Michael Gilday (Yellowknife, TNO) et Richard Shoebridge (Cambridge, ON) ont pris les 9e et 11e rang, Gilday ayant été disqualifié en demi-finale et Shoebridge terminant troisième de sa vague de quart de finale.

Sur 1000m, Hamelin et Tremblay ont tous deux réussi à se rendre en finale, avec les Coréens Lee Ho-Suk et Kwak Yoon-Gy. « C’était une course très serrée », a raconté Hamelin. « J’étais premier pour les six premiers tours, mais avec deux tours à faire, un Coréen a essayé de me dépasser et nos lames se sont touchées. J’ai eu un peu de misère dans les virages après ça et j’ai perdu de la vitesse, puisque ma lame était un peu désajustée. Avec un seul tour à faire, le Coréen a réussi à me dépasser et après, dans le dernier virage l’autre Coréen et moi on s’est accrochés, je suis tombé juste avant la ligne d’arrivée. » Lee a remporté l’or, Kwak l’argent, et Hamelin le bronze, alors que Tremblay était quatrième juste derrière.

Les patineuses Canadiennes ont aussi connu une bonne journée, avec trois résultats parmi les 10 premières. Kalyna Roberge (Québec, QC) continue de s’améliorer jour après jour, et elle a pris le 6e rang sur 1000m aujourd’hui, terminant deuxième de la finale B. Anne Maltais (Québec, QC) et Jessica Hewitt (Kamloops, CB) ont été éliminées en quarts de finale pour la 11e et la 16e place respectivement.

Sur 500m, Jessica Gregg (Edmonton, AB) et Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) ont toutes deux connu de bonnes performances, mais Gregg a été disqualifiée en demi-finale pour le 8e rang, et Lambert à tout juste manqué la demi-finale par 0,013 secondes, pour le 9e rang. Annik Plamondon n’a pas réussi à sortir du repêchage et a terminée 22e.

L’équipe masculine de relais a patiné vers l’argent, finissant juste derrière les Américains. « C’était un bon relais, les Coréens sont tombés et n’étaient plus dans la course, mais avec quelques tours à faire, nous avons fait deux mauvais échanges et les Américains nous ont dépassé, puis les Chinois. J’étais le dernier patineur, et j’ai donc dû préparer un dépassement qui a fonctionné sur le patineur Chinois, mais il était trop tard pour les Américains », a terminé Hamelin. En finale, ce sont Hamelin et son jeune frère François, Jean et Gilday qui représentaient le Canada.

L’équipe féminine de relais formée de Gregg, Hewitt, Maltais et Lambert a eu un peu de malchance. Avec trois tours à faire, Gregg est tombée, Hewitt a poursuivi, mais l’échange n’a pas été fait correctement entre les deux filles, et quand elles l’ont réalisé, il était trop tard, donc elles n’ont pas terminé la course et ont pris le 4e rang derrière la Chine, la Corée et l’Italie.

Ceci met fin à une excellente Coupe du monde pour les Canadiens, qui ont remporté un total de six médailles ce weekend, deux d’or, trois d’argent et une de bronze. L’équipe se rendra à Nagano demain pour la quatrième étape du circuit de la Coupe du monde courte piste, la fin de semaine prochaine.