Trois médailles pour le Canada en courte piste à l’Universiade d’hiver

Pour leur dernière journée de compétition à la 24e Universiade d’hiver à Harbin, les athlètes canadiens n’ont pas déçu en mettant la main sur trois médailles. Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC) a finalement obtenu ce qu’il méritait, soit l’argent sur 1000m, puis a aidé son équipe de relais à remporter une autre médaille d’argent. L’équipe féminine de relais a ajouté le bronze.

Bastille est passé très près de grimper sur le podium hier sur 3000m, où il a pris le 4e rang, il comptait donc tout donner pour réussir l’exploit aujourd’hui sur 1000m, une distance dans laquelle il a remporté une paire de médailles de bronze en Coupe du monde la saison dernière. « Je trouve que Guillaume a eu une très bonne semaine, et il était si proche hier, c’était bien de le voir réussir à remporter la médaille qu’il méritait aujourd’hui », a expliqué son entraîneur Stephen Gough.

Le Coréen Lee Seung Hong a été le seul plus rapide que Bastille en finale, lui qui a franchi la ligne d’arrivée en 1 :28.064, seulement 0.8 secondes plus vite que Bastille (1 :28.838). Le bronze est allé au Russe Ruslan Zakharov (1 :29.131).

« Il [Bastille] a patiné une très bonne finale », a continué Gough. « Toute la semaine, on a eu de la difficulté à obtenir une période de repos adéquate pour les patineurs. La couverture télévisée de l’événement dicte le repos des athlètes. Nous sommes supposés avoir 20 minutes, mais ça n’arrive pas toujours. Je trouve qu’il a très bien réussi à se préparer pour la finale dans un environnement difficile et il a connu une bonne course. »

Deux autres Canadiens ont failli se rendre en finale, mais leur route s’est arrêtée en demi-finale. Richard Shoebridge (Cambridge, ON) et Liam McFarlane (Medicine Hat, AB) ont terminé 8e et 9e respectivement. Alex Boisvert-Lacroix (Sherbrooke, QC) s’est rendu en quart de finale pour la 12e place.

Chez les femmes, c’est Gabrielle Waddell de Red Deer qui a obtenu le meilleur résultat canadien avec une 10e position. Elle a vu son parcours se terminer en quart de final, tout comme Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC) et Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) qui terminent l’épreuve au 11e et 15e rang. Nita Avrith (Montréal, QC) n’a pas réussi à passer la première ronde et doit se contenter de la 27e place.

Au relais, l’équipe masculine formée de Bastille, Boisvert-Lacroix, Shoebridge et Tyler Derraugh (Winnipeg, MB) a mis la main sur l’argent en 7 :03.929, derrière la Chine (7 :00.424). C’est la Corée qui a remporté le bronze en 7 :05.141.

« Malheureusement, notre succès plus tôt dans la journée nous a peut-être rattrapés en après-midi », a dit Stephen Gough. « Un certain nombre de patineurs Chinois auraient dû avancer un peu plus qu’ils ne l’ont fait, et ils ont donc été capables de se reposer davantage pour le relais. Nous nous sommes accrochés jusqu’à environ huit ou neuf tours de la fin, mais on n’a pas pu continuer aussi rapidement. »

L’équipe féminine (Lambert, Avrith, Mendes-Campeau et Annik Plamondon de Longueuil) a remporté le bronze derrière la Chine et la Corée.

« C’était une très bonne journée pour le Canada », a expliqué Alex Boisvert-Lacroix. « Je pense qu’on aurait peut-être pu avoir un peu plus que les trois médailles qu’on a gagnées, mais on est très contents. Les relais sont toujours une force pour le Canada. C’était une semaine agréable, surtout d’être avec les autres athlètes. C’est rare qu’on a cette chance, surtout d’avoir des athlètes d’autres sports dans le village. »

Les patineurs courte piste du Canada mettent donc fin à leur compétition à l’Universiade d’hiver avec ces trois médailles remportées aujourd’hui. Leurs coéquipiers longue piste ont encore trois jours de compétition devant eux.