Trois membres des équipes nationales de patinage de vitesse en action en patins à roues alignées aux Jeux panaméricains à Toronto

Patinage de vitesse Canada verra trois de ses membres des équipes nationales obtenir l’opportunité de concourir à la maison lors des Jeux panaméricains à Toronto, cet été, dans le cadre des compétitions de patinage à roues alignées (patinage de vitesse).
 
La médaillée d’argent olympique au relais féminin sur courte piste aux Jeux de 2014 Valérie Maltais (Saguenay, arrondissement La Baie, QC), le membre de l’équipe nationale de développement sur longue piste Jordan Belchos (Toronto, ON) et le membre de l’équipe nationale junior 2015 sur longue piste Christopher Fiola (Montréal, QC) se sont qualifiés lors des essais présentés au cours de la fin de semaine du 30 mai dans la région de Toronto. Valérie Maltais et Christopher Fiola ont dominé le classement cumulatif chez les femmes et les hommes, respectivement.
 
Morgane Echardour (Toronto, ON) complétera la sélection canadienne de quatre athlètes dans ce sport aux Jeux panaméricains de 2015.
 
Valérie Maltais rejoindra ainsi Cindy Klassen en tant que médaillée olympique en patinage de vitesse qui représentera le pays aux Jeux panaméricains en patinage à roues alignées. Aux Jeux panaméricains de 1999 à Winnipeg, Klassen, une quintuple médaillée olympique, avait également participé aux compétitions dans ce sport.
 
Maltais rejoindra également Clara Hughes en tant que médaillée olympique en patinage de vitesse qui participera aux Jeux panaméricains. Celle qui a remporté six médailles olympiques en a également récolté en cyclisme aux Jeux panaméricains de 1991, 1995 et 2003.
 
Les épreuves de 500m, de 200m contre-la-montre et de 10 000m (points) chez les hommes et chez les femmes se dérouleront les 12 et 13 juillet au Complexe sportif panaméricain à Etobicoke.
 
« Représenter le Canada à la maison, c'est à ça que j’ai le plus hâte, a dit Jordan Belchos. Le site de compétition du patinage de vitesse à roues alignées n’est qu’à environ cinq kilomètres de l’hôpital où je suis né. Ce ne pourrait donc être plus près de la maison pour moi. De plus, les cérémonies d’ouverture sont dans le stade où j’allais voir des matchs de baseball avec mon père lorsque j’étais petit, alors ce sera définitivement une expérience spéciale pour moi. J’ai hâte de vivre l’excitation et la pression des Jeux à la maison. »
 
« Je suis très excitée de vivre cette autre expérience à la maison qui, j’en suis sûre, sera bien différente des Jeux olympiques », a noté Valérie Maltais, qui avait également participé aux Jeux de Vancouver en 2010, toujours en patinage de vitesse sur courte piste. « Encore une fois, une compétition d’une telle envergure, à la maison, me motive grandement et je suis convaincue qu’il y aura beaucoup de positif. »
 
L’équipe canadienne aura fort à faire afin de battre l’équipe de la Colombie, qui a remporté cinq médailles d’or sur une possibilité de six aux Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara, au Mexique. L’Équateur et l’Argentine sont également montés sur le podium.
 
« Mon objectif est de rivaliser pour une médaille, a reconnu Jordan Belchos. Je crois que le programme d’entraînement que je fais présentement me permettra d’être un des plus forts patineurs de cette compétition. Si je peux exécuter des courses intelligentes et avoir un peu de chance de mon côté, je crois sincèrement que je peux bien faire. »
 
« Pour moi, il est difficile de viser une position en particulier, a affirmé Valérie Maltais. Je n’ai pas beaucoup d’expérience avec le calibre des patineuses qu'il y aura à Toronto. Mes objectifs seront de donner le meilleur de moi-même et faire de bonnes courses compétitives. »
 
Selon l’entraîneur de l’équipe nationale de patinage de vitesse sur longue piste Bart Schouten, qui est également l’entraîneur de Jordan Belchos, participer aux Jeux panaméricains à Toronto contribuera au développement de son protégé.
 
« Afin de pouvoir performer sur demande lors des grandes compétitions, il n’y a rien de mieux que de participer à des compétitions importantes, même si c’est dans un autre sport, a analysé Bart Schouten. L’expérience en patinage à roues alignées que Jordan va acquérir aux Jeux panaméricains lui donnera une expérience utile qui l'aidera à s'améliorer en patinage de vitesse sur glace. »
 
Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC