Troisième victoire de suite pour Marianne St-Gelais et première médaille en carrière pour Jamie MacDonald à la Coupe du monde de Dordrecht, aux Pays-Bas

DORDRECHT, Pays-Bas, le 13 février 2016 – Marianne St-Gelais de Saint-Félicien, QC, a remporté la médaille d’or au 1500m féminin, signant ainsi une troisième victoire de suite après ses deux triomphes de la semaine dernière à Dresden, en Allemagne, pendant que Jamie MacDonald de Fort St. James, C.-B., a mérité sa toute première médaille en carrière, le bronze au 1000m féminin, samedi, à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste présentée à Dordrecht, aux Pays-Bas.

Cinquième avec deux tours à faire au 1500m, Marianne St-Gelais a remonté le peloton pour s’emparer de la tête et mériter la médaille d’or. Elle a devancé dans l’ordre Yihan Guo de la Chine et Suzanne Schulting des Pays-Bas. Audrey Phaneuf de Saint-Hyacinthe, QC, a pris le sixième rang.

« J’ai changé mon plan pendant la course. Au début, je voulais plus faire une course du devant pour être certaine de ne pas me faire avoir par mes adversaires, a expliqué St-Gelais. Finalement, la course a été vraiment lente et quand ç'a commencé à accélérer, j’étais en arrière. J’avais moins de jambes que la semaine passée et je savais que je devais faire un bon dépassement rapide. J’ai alors mis toute la gomme. Même si je me sens un peu fatiguée, j’ai eu une bonne accélération. »

St-Gelais a ainsi remporté la victoire dans ses trois dernières courses individuelles. La semaine dernière à Dresden, elle était également montée sur la plus haute marche du podium au 500m et au 1000m. Jusqu’ici cette saison, la patineuse, qui aura 26 ans le 17 février, a mis la main sur un total de 10 médailles en 11 épreuves individuelles.

Dimanche, elle sera des rondes finales au 500m.

Sa jeune coéquipière de 21 ans, Jamie MacDonald de Fort St. James, C.-B., a pour sa part savouré sa toute première médaille à sa quatrième Coupe du monde en carrière en remportant le bronze dans la première épreuve de 1000m de la fin de semaine.

« C’est définitivement un gros ‘plus’ de remporter ma toute première médaille en Coupe du monde, a dit Jamie MacDonald. Ç'a été une course difficile avec Elise Christie et Minjeong Choi; elles sont si fortes! »

« Je pense que j’ai beaucoup progressé cette année lors de mes Coupes du monde. J’avais besoin de cette expérience et j’apprends beaucoup à chacune des courses auxquelles je participe. »

Christie de la Grande-Bretagne a remporté l’or, suivie de Choi de la Corée du Sud.

Au relais féminin, Valérie Maltais de La Baie, QC, Kasandra Bradette de Saint-Félicien, QC, Audrey Phaneuf et Marianne St-Gelais ont remporté leur vague en demi-finales mais ont été pénalisées et éliminées en raison d’un accrochage survenu avec une patineuse russe lors d’un échange.

Cournoyer et Duffy au pied du podium
Charle Cournoyer de Boucherville, au 1500m, et Patrick Duffy d’Oakville, ON, au 1000m, ont par ailleurs frôlé le podium en terminant chacun au quatrième rang.

Dans une finale du 1500m où on retrouvait trois Canadiens, Cournoyer a devancé Sasha Fathoullin de Calgary, cinquième, tandis que François Hamelin de Sainte-Julie a fini au huitième rang à la suite d’une chute avant le dernier tour.

L’Israélien Vladislav Bykanov a mérité la victoire d’une manière peu orthodoxe, soit en partant en trombe dès le départ et en gagnant la course avec un tour d’avance. Yoon-Gy Kwak et Jung-Su Lee de la Corée du Sud ont complété le podium.

« On a eu une très bonne course jusqu’à un certain point alors que les trois Canadiens étaient en tête », a relaté Charle Cournoyer, qui avait dû passer par le repêchage en matinée et qui a ensuite été avancé en grande finale après avoir terminé troisième en demi-finale. « Toutefois, un Chinois est venu me bloquer et plusieurs autres choses sont arrivés par la suite. »

Au 1000m, Patrick Duffy s’est fait devancer par le Sud-Coréen Joon Chun Kim au dernier tour alors qu’il occupait la troisième place, pour finalement conclure au quatrième rang.

« C’était une course presque parfaite jusqu’à un certain point, a analysé Patrick Duffy. Tout ce qui me manquait lors des derniers tours étaient un peu de jambes. C’était également difficile d’arrêter ce train coréen quand il s’est mis en marche. Mais en général, je suis très heureux de ma performance d’aujourd’hui, malgré une certaine déception. »

Au relais masculin, Cournoyer, Duffy, Fathoullin et Hamelin ont remporté leur vague de demi-finales pour obtenir leur place en grande finale dimanche.

Les rondes de repêchage et les rondes finales de la deuxième épreuve de 1000m et du 500m, ainsi que les finales des relais sont à l’horaire dimanche.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

1500m F
Marianne St-Gelais : médaille d’or (classement final : 1)
Audrey Phaneuf : 6e dans la finale A (classement final : 6)
Valérie Maltais : pénalité dans la finale B (classement final : 12)

1000m (1) F
Jamie MacDonald : médaille de bronze (classement final : 3)
Namasthée Harris-Gauthier : 5e en demi-finale et éliminée (classement final : 9)
Kasandra Bradette : carton jaune en quarts de finale et éliminée (classement final : 36)

1000m (1) H
Patrick Duffy : 4e dans la finale A (classement final : 4)
Cédrik Blais : 4e en quarts de finale et éliminé (classement final : 14)

1500m H
Charle Cournoyer : 4e dans la finale A (classement final : 4)
Sasha Fathoullin : 5e dans la finale A (classement final : 5)
François Hamelin : 8e dans la finale A (classement final : 8)

Relais M
Canada : premier en demi-finales et participera à la finale A dimanche
(Charle Cournoyer, Sasha Fathoullin, François Hamelin, Patrick Duffy - Cédrik Blais)

Relais F
Canada : pénalité en demi-finales et éliminé
(Valérie Maltais, Kasandra Bradette, Audrey Phaneuf, Marianne St-Gelais - Jamie MacDonald, Namasthée Harris-Gauthier)

Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC