Tyler Derraugh s’amuse et prend le 17e rang

Le patineur de vitesse longue piste Tyler Derraugh a terminé au 17e rang du classement cumulatif à sa première expérience au Championnat du monde sprint, disputé à Obihiro, au Japon. L’Albertaine Tamara Oudenaarden a quant à elle pris le 19e échelon.

Les Sud-Coréens ont remporté les titres autant chez les hommes que les femmes. Kyou-Hyuk Lee est couronné devant son compatriote Kang-Seok Lee et le Japonais Keiichiro Nagashima, tandis que Sang-Hwa Lee a gagné devant la Japonaise Sayuri Yoshii et l’Allemande Jenny Wolf.

Derraugh, âgé de 23 ans, a récolté des 13e et 24e places dimanche aux 1000 et 500 mètres. « Tyler, qui nous arrive de la courte piste, n’a pas arrêté de s’améliorer depuis qu’il fait de la longue piste. En fin de semaine, c’était une excellente compétition pour lui, surtout au 1000m où il a une très bonne vitesse à la sortie des virages. Ça lui a permis de faire de bons 1000m et d’être satisfait de son week-end », a commenté l’entraîneur Robert Tremblay. « Il aurait aimé terminer dans les 16 premiers parce que ça lui aurait permis de faire son critère de sélection pour l’équipe nationale, mais sinon, il est bien content de sa fin de semaine. »

Vincent Labrie, de Québec, termine au 27e rang du classement général. Il a terminé 21e au 500m, mais n’a pu patiner le 1000m, la dernière épreuve étant réservée aux 24 premiers patineurs du classement. Même scénario pour le Manitobain Matthew McLean qui a quand même terminé 18e du 500m dimanche. Au général, il termine 36e en raison, entre autres, de sa chute sur la plus courte distance samedi. William Dutton (Humboldt, SK) pointe en 38e place.

Bonne dose d’expérience pour Oudenaarden et Bucsis

Chez les dames, Tamara Oudenaarden (St. Albert, AB) a terminé 24e au 500m et 20e au 1000m, ce qui l’a relégué au 19e rang du classement général. Anastasia Bucsis, de Calgary, a obtenu des résultats similaires, finissant 20e et 23e aux 500 et 1000 mètres respectivement. Au général, Bucsis prend le 23e rang.

« Tamara a réellement connu une bonne journée samedi, probablement sa meilleure sur la scène internationale lors d’une compétition de haut calibre. C’est encourageant, a noté Robert Tremblay. Aujourd’hui, au 500m, elle a dû céder le passage au changement de corridor, c’est ce qui explique son résultat plus moyen », a dit l’entraîneur à propos de l’athlète qui fait partie de l'équipe canadienne pour Vancouver.

Bucsis, qui prendra elle aussi le départ du 500 m aux Jeux de Vancouver, a véritablement profité de cette occasion estime Robert Tremblay. « Elle est jeune. À 20 ans, elle ne s’attend pas à gagner une médaille aux Jeux, alors elle était aussi bien de profiter de l’expérience d’un Championnat du monde. Elle a trouvé cela difficile sa fin de semaine. Ç’a été une bonne affaire qu’elle vienne au Japon de façon à mieux rebondir pour les Jeux. »

Compte tenu des résultats obtenus à Obihiro, le Canada ne pourra déléguer que deux hommes et deux femmes au prochain Championnat du monde sprint en 2011.