Un dimanche en or pour Christine Nesbitt

Les patineurs de l’équipe canadienne sur longue piste ont conclu la Coupe du monde de Calgary de brillante façon, dimanche, en mettant la main sur quatre médailles, soit deux d’or, une d’argent et une de bronze.

Christine Nesbitt (London, ON) a de nouveau démontré sa domination sur 1000m. L’athlète de 24 ans s’est imposée, demeurant ainsi invaincue à cette distance depuis le début de la saison en arrêtant le chrono à 1:14,03 pour devancer la Néerlandaise Annette Gerritsen (1:14,48) et l’Allemande Monique Angermüller (1:14,68).

Kristina Groves (Ottawa, ON, 1:14,83) a terminé 4e et Britanny Schussler (Winnipeg, MB, 1:16,29) 18e.

L'équipe féminine de poursuite célèbre son nouveau record du monde, Photo: Arno Hoogveld
Quelques instants plus tard, Nesbitt brillait encore, cette fois à la poursuite par équipe en compagnie de Groves et Schussler. En plus de remporter l’épreuve devant le Japon (2:59,70) et l’Allemagne (3:00,25), les Canadiennes ont réalisé un record du monde grâce à leur temps de 2:55,79.

« C’est une très bonne journée! » a déclaré Nesbitt. « J’avais un chrono en tête pour le 1000m, mais je voulais avant tout remporter la course, car lorsque je vise trop un temps précis, je ne patine pas dans le moment présent. Même si j’ai connu quelques petites difficultés à me concentrer pleinement, j’ai fait une très bonne course. »

La patineuse originaire de London n’a eu que très peu de temps entre sa course individuelle et la poursuite par équipe, car elle a dû participer à la cérémonie de remise de médailles du 1000m.

« C’était dur et j’étais un peu plus fatiguée qu’en temps normal, sauf que mes deux coéquipières étaient si fortes qu’elles ont pu m’aider. Et de briser le record du monde, c’est vraiment cool! »

Chez les hommes, Denny Morrison (Fort St-John, CB) a obtenu le troisième meilleur chrono, grâce à un temps de 1:07,77. C’est l’Américain Shani Davis (1:06,91) qui a remporté l’épreuve, suivi du Coréen Kyou-Hyuk Lee (1:07,61). Il s’agit d’une deuxième médaille individuelle pour Morrison, lui qui avait également fini troisième au 1500m disputé vendredi.

L’Albertain Jamie Gregg, d’Edmonton, et Kyle Parott (Minnedosa, MB), ont pour leur part terminé 11e et 13e revendiquant des temps de 1:08,33 et 1:08,88.

À la poursuite masculine Morrison, Lucas Makowsky (Regina, SK) et Mathieu Giroux

L'équipe masculine en pleine action, Photo: Arno Hoogveld
(Pointe-aux-Trembles, QC) ont obtenu un temps de 3:39,17, bon pour le deuxième rang. L’or est allé à l’équipe des Pays-Bas (3:38,05), tandis que la formation norvégienne (3:41,59) a complété le podium.

« Les choses s’améliorent au 1000m et je peux être encore meilleur dans ma fin de course, ce qui me permettrait d’être encore plus haut sur le podium, a indiqué Morrison. Si je compare mes temps au tour, mes premiers tours au 1000m et au 1500m sont identiques, sauf que mon deuxième tour du 1500m est plus rapide que mon deuxième du 1000m. Cela veut dire que j’avais encore de l’énergie, ce qui me déçoit un peu. C’est un problème que je veux régler. »

« À la poursuite, c’était une très bonne course. Nous connaissons nos forces et nos faiblesses. La chimie entre les gars est là et les résultats le démontrent bien. Maintenant, le but est que nous patinions ensemble aux Jeux olympiques. »

Les athlètes ont maintenant rendez-vous à Salt Lake City, où la cinquième Coupe du monde de la saison sera présentée à compter de vendredi.

Autres résultats canadiens

1000m masculin groupe B
Jeremy Wotherspoon (Red Deer, AB), 2e, 1:08,22
François-Olivier Roberge (Saint-Nicolas, QC), 7e, 1:09,28

1000m féminin groupe B
Shannon Rempel (Winnipeg, MB), 4e, 1:16.20
Justine L’Heureux (Saint-Tite, QC), 20e, 1:19,16