Un Inuksuk géant accompagnera les patineurs de vitesse canadiens à Richmond

Patinage de vitesse Canada (PVC) s’est joint à Alcoa Innovation et au Centre de formation professionnelle Qualitech, aujourd’hui, pour présenter l’Inuskuk géant qui accompagnera les équipes canadiennes de Patinage de vitesse à Richmond, pour les Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver 2010.

L’idée du projet a été lancée il y a près d’un an par Jean R. Dupré, Directeur Général de Patinage de vitesse Canada, qui constatait à quel point le nouveau logo développé par PVC suscitait l’intérêt de la population. « Nous avions fait une épinglette représentant l’inuksuk décoré de notre patineur, et elle est rapidement devenue très en demande. Le logo est devenu l’emblême de notre quête vers Vancouver, tant à l’interne qu’à l’externe, » a expliqué M. Dupré.

L’emblème inuksuk a été adoptée par PVC pour son symbolisme. Tout comme les Inuksuks servent de phares pour guider les peuples Inuit, Inupiat, Kalaallit, Yupik et autres dans l’Arctique recouvert de neige et de glace, PVC souhaite guider ses équipes vers le succès sur la glace courte piste du Pacific Coliseum de Vancouver et sur la glace longue piste de l’Anneau Olympique de Richmond.

Le Directeur Général de PVC a donc communiqué avec le Président de la Fédération de patinage de vitesse du Québec, M. Gilles Dufour, qui est également Directeur Technologie et Innovation chez Alcoa Canada. Monsieur Dufour a pris le projet en mains, trouvé les fonds et les entreprises de talents et établi un partenariat avec le Centre de formation professionnelle Qualitech pour la création de la pièce maîtresse.

C’est ainsi que cet Inuksuk de cinq mètres de hauteur et quatre mètres et demi de

La délégation qui a travaillé à la production des Inuksuks.
largeur a vu le jour, et il prendra maintenant la route vers Richmond, en Colombie-Britannique, où il veillera sur la Maison Patinage de vitesse Canada, près de l’Anneau Olympique. Après l’aventure Olympique de février 2010, l’Inuksuk sera mis en vente, par le biais d’une enchère qui suscite déjà de l’intérêt. Les fonds amassés seront versés au Fonds du patrimoine Inuksuk qui aidera à assurer la durabilité des programmes qui continueront d’appuyer les générations futures de patineurs de vitesse au Canada.

Deux répliques de l’Inuksuk seront d’ailleurs également produite par les élèves du Centre de formation professionnelle Qualitech, l’une qui sera placée à l’Anneau Gaétan-Boucher, où s’entraînent les patineurs des équipes nationale et de développement de patinage longue piste du Québec, et l’autre qui sera offerte à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy et installée au Complexe sportif Alphonse-Desjardins à Trois-Rivières.

Ce projet est un exemple de collaboration entre divers organismes, et les patineurs de vitesse Olympiques du Canada savent que derrière l’Inuksuk qui les guidera vers le succès en février 2010 se trouvent plusieurs partenaires précieux.