Un premier titre canadien pour St-Gelais, un huitième pour Hamelin

La dernière journée du Championnat canadien ouvert, présenté à Montréal, a été des plus déterminantes, dimanche, où en plus des titres nationaux, des places au sein de l’équipe nationale en vue des prochaines Coupes du monde et des Championnats du monde étaient à l’enjeu.

Terminant en tête du classement général à l’issue des quatre courses individuelles, Charles Hamelin (Sainte-Julie, QC) et Marianne St-Gelais (St-Félicien, QC) se sont emparés des titres canadiens. Si Hamelin est maintenant un habitué de cette position, qu’il a obtenu à 7 reprises auparavant, il s’agit d’un premier titre pour St-Gelais, elle qui l’a chaudement disputé à Marie-Ève Drolet (Laterrière, QC).

« Je suis super satisfaite de moi et c’est la première fois que ça m’arrive alors je suis bien contente. C’était mon objectif de terminer parmi les deux premières. C’est certain que rien n’était acquis d’avance, mais je croyais en mes chances », a raconté St-Gelais.

Après avoir enlevé chacune une épreuve, Drolet (championne du 1500m vendredi) et St-Gelais (gagnante du 500m samedi) étaient nez à nez au sommet du classement général avant la présentation des courses de dimanche.

La finale du 1000m a donné l’avantage à St-Gelais (1:29.231) qui a devancé Drolet (1:29.379) au fil d’arrivée. « J’étais assez puissante au 1000m et j’ai roulé un très bon temps sur 500m hier (samedi) alors je suis très contente. Je ne croyais pas que j’allais être aussi forte », a mentionné la Québécoise, qui même si elle ne doutait pas de sa forme physique, ne croyait pas avoir aussi bien récupéré de sa dernière semaine d’entraînement. « Nous avons eu de gros entraînements avant la compétition. C’était assez exigent et nous avons fait beaucoup de musculation alors je pensais que mon corps allait être un peu fatigué, mais finalement avec le stress, ç’a bien été. »

Au 3000m, Marie-Andrée Mendes-Campeau (Montréal, QC) a été la plus rapide, devançant, dans l’ordre, St-Gelais et Drolet. St-Gelais a également remporté le sprint intermédiaire disputé au neuvième tour, ce qui lui a permis d’obtenir 74 points de bonification.

Au classement cumulatif, St-Gelais a obtenu 3298 points pour devancer Drolet qui a de son côté raflé 2965 points. Jessica Hewitt (Kamloops, CB – 1662 points) a terminé au troisième rang, suivie de Jessica Gregg (Edmonton, AB – 1559 points), Marie-Andrée Mendes-Campeau (1480 points) et Caroline Truchon (Chicoutimi, QC – 1397 points), qui complètent le top-6.

Charles Hamelin constant

Après avoir remporté le 1500m vendredi, Charles Hamelin avait pris le troisième rang du 500m samedi. « Je savais qu’en faisant la finale, ça me donnait tout de même des points alors j’étais un peu moins inquiet pour aujourd’hui. » Le Québécois voulait toutefois s’assurer de son titre avant la présentation du 3000m, et a donc tout mis en œuvre pour remporter le 1000m. Le double médaillé d’or des Jeux olympiques de Vancouver a mené presque toute la course, sauf au septième tour où il s’est fait passer par Olivier Jean (Lachenaie, QC). Hamelin a repris les commandes de la finale peu de temps après et a conservé la tête jusqu’à la ligne d’arrivée. « Je savais ce que j’avais à faire et ç’a super bien été. Une fois la victoire au 1000m acquise, plus personne ne pouvait me rattraper. » Jean a terminé deuxième tandis que Rémi Beaulieu (Alma, QC) a fini troisième de l’épreuve.

Charles Hamelin en a tout de même profité pour remporter le sprint intermédiaire du 3000m, et a fini deuxième de la course, derrière Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC). Michael Gilday (Yellowknife, TN-O) a pris le troisième rang.

« Je suis vraiment satisfait de ma fin de semaine, ç’a super bien été et j’ai été en contrôle de mes moyens. J’ai, encore une fois, été à la hauteur », a conclu Hamelin.

La constance du Québécois lui a permis d’amasser 3148 points pour terminer devant son frère François qui a accumulé 2266 points. Olivier Jean (1902 points), Guillaume Blais-Dufour (Québec, QC – 1721 points), Michael Gilday (1472 points) et Rémi Beaulieu (1444 points) suivent au classement.

La liste officielle des patineurs qui participeront aux mondiaux et aux dernières Coupes du monde de la saison sera dévoilée au cours de la semaine.