Un record de compétition pour Morrison et des marques personnelles pour Blondin et Christ lors de la première journée des Championnats mondiaux toutes distances de patinage de vitesse sur longue piste 2015

Denny Morrison a établi un nouveau record de compétition tandis qu'Ivanie Blondin et Kali Christ ont toutes deux réédité leurs meilleurs temps personnels, permettant ainsi à l'équipe canadienne de briller sur sa propre patinoire à l'Ovale olympique de Calgary, samedi, à l'occasion de la première journée des Championnats mondiaux toutes distances de patinage de vitesse sur longue piste 2015 de l’ISU.

Morrison (Fort St. John, C.-B.) a établi une nouvelle marque des Championnats du monde toutes distances en réalisant un chrono de 34,98 secondes, en route vers la victoire dans l'épreuve masculine du 500m. Combiné à sa 11e place au 5000m qui a suivi, ce résultat a valu au multimédaillé olympique canadien de conclure la journée au quatrième rang du classement cumulatif provisoire, à 1,60 points du meneur et en excellente position de terminer parmi les 10 premiers au classement des Championnats du monde toutes distances.

«Évidemment, les meilleurs patineurs du monde au 500m n'étaient pas là aujourd'hui, mais c'est quand même un honneur d'être l'auteur de ce record, a déclaré Morrison. J'ai été dans le coup dans les deux courses disputées aujourd'hui.»

Ted-Jan Bloemen (Calgary, Alb.), qui prend part à ses premiers Championnats mondiaux toutes distances avec le Canada après y avoir participé à deux reprises avec les Pays-Bas (il avait pris le quatrième rang en 2010 à Heerenveen, aux Pays-Bas), a pris la huitième place au 5000m et le 22e rang au 500m, pour se retrouver 16e au classement général.

Chez les femmes, Blondin (Ottawa, Ont.) et Christ (Regina, Sask.) ont établi de nouvelles marques personnelles dans chacune de leurs deux épreuves de la journée, pour se retrouver quatrième et huitième au classement cumulatif, respectivement, à l'issue de la première des deux journées de compétition. Blondin et Christ se trouvent à 4,98 et 5,68 points de l'Américaine Heather Richardson, la meneuse provisoire au classement après qu'elle eut remporté le 500m féminin et établi un nouveau record des Championnats du monde toutes distances dans cette épreuve, avec un temps de 37,11 secondes.

«Quatrième après la première journée, c'est excellent! Je ne m'attendais pas à ça», a commenté Blondin.

«Le fait d'être huitième après le premier jour est pas mal excitant, surtout qu'il reste encore ma meilleure distance, le 1500m, à patiner, a noté Christ. Jusqu'ici, ça s'est déroulé de façon quasi parfaite. Mon but est de réussir mon meilleur 1500m à vie, et de me qualifier pour le 5000m de dimanche.»

Les huit premiers patineurs et les huit premières patineuses au classement général après les coures de 1500m prévues dimanche se qualifieront pour le 5000m féminin et le 10 000m masculin qui suivront, et lutteront alors pour le championnat mondial toutes distances. Les athlètes canadiens pourront espérer améliorer leur rang au classement, notamment Morrison, qui a bien fait au 1500m au fil de sa carrière, notamment en décrochant une médaille de bronze sur cette distance aux Jeux olympiques de 2014 à Sotchi, en plus de finir deuxième des épreuves de 1500m disputées aux Championnats mondiaux toutes distances de 2007 et 2008.

«Je n'ai pas réussi de meilleur temps personnel (samedi), comme je visais de le faire, mais c'est ce que je vise absolument de faire dans le 1500m», a indiqué Morrison.

Blondin, pour sa part, pourrait réaliser un coup d'éclat si elle se qualifie pour le 5000m féminin de dimanche. Une de ses six médailles récoltées en Coupe du monde, cette saison, l'a été sur cette distance (une médaille de bronze à la Coupe du monde de Séoul). Ses cinq autres médailles sont survenues dans des épreuves en départ de masse.

Un bon début de journée
Christ et Blondin ont bien entrepris leur journée en terminant deuxième et quatrième, respectivement, du 500m féminin, avec des temps de 38,67 et 38,93, des marques personnelles dans chaque cas. Blondin a ensuite retranché près d'une seconde à son meilleur temps au 3000m pour conclure la course en 4:04,03, tandis que Christ a pris la 11e place en 4:06,99, améliorant de plus de deux secondes son meilleur temps personnel sur cette distance.

«Je suis contente de mon 500m, surtout après avoir glissé au départ. Mais ça ne m'a pas empêchée de réussir une marque personnelle. Et le fait d'être jumelée à Kali au sein de la même paire m'a calmée en vue de la course. J'avais l'impression d'être à l'entraînement, a indiqué Blondin. Au 3000m, je ne m'attendais pas à un aussi bon résultat en raison de la fatigue que je ressens en cette fin de saison. La foule a fait la différence. Je ne m'entendais pas respirer dans les virages, les spectateurs m'ont donné beaucoup d'énergie.»

«Je me demandais si j'avais perdu mes réflexes au sprint après avoir raté pas mal d'entraînement en courtes distances cet automne, en raison d'une blessure. J'ai eu du mal à trouver ma vitesse mais à la fin, j'ai été capable de réussir une marque personnelle, a affirmé Christ. Au 3000m, j'ai été un peu lente au début, mais j'ai gardé mon calme et j'ai fini en force.»

La Tchèque Martina Sablikova, qui a été couronnée deux fois championne aux Championnats mondiaux toutes distances, était deuxième au classement féminin après avoir remporté le 3000m de samedi. La Néerlandaise Ireen Wust, qui est en quête d'un cinquième titre de suite aux Championnats du monde toutes distances, a pris la troisième place en 38,73 dans le 500m, et la deuxième place au 3000m, pour une troisième position au classement général.

Chez les hommes, le Néerlandais Sven Kramer était premier au classement après avoir remporté le 5000m en 6:07,49. Le Russe Denis Yuskov, médaillé de bronze à cette compétition l'an dernier, était deuxième au cumulatif après avoir terminé deuxième derrière Morrison au 500m masculin.

Le chrono vainqueur de 34,98 réalisé par Morrison au 500m, qui était à 0,13 seconde du meilleur temps personnel que le patineur canadien a réalisé le 28 décembre 2007 à Calgary, lui a permis de devancer Yuskov (35,64) de 0,66 seconde et le Polonais Zbigniew Brodka (35,78) de 0,80 seconde, samedi. Bloemen, un spécialiste des longues distances, a fini 22e en 37,03.

Dans le 5000m, Bloemon a obtenu un temps de 6:22,40 pour finir huitième, tandis que Morrison a fini 11e en 6:25,01.

«J'ai gardé un rythme suffisant pour réussir une marque personnelle jusqu'au dernier tour, puis j'ai commencé à ralentir. Mes jambes brûlaient, elles me criaient d'arrêter! Mais la foule a été formidable. Les spectateurs voulaient que j'aie du succès, alors ils m'ont poussé à continuer de me battre», a indiqué Morrison.

«Je n'avais pas d'attentes au 500m puisque je ne me suis pas entraîné tellement sur cette distance cette saison, mais mon temps au 5000m était vraiment décevant. Je me sentais très bien à l'entraînement (vendredi), mais pendant la course, je n'avais plus la même puissance dans les jambes, a affirmé Bloemen. Mes chances de me qualifier (pour le 10 000m) sont minces, mais je vais viser une marque personnelle au 1500m pour prouver que je peux encore patiner!»

Les épreuves de 1500m chez les hommes et les femmes seront disputées dimanche, tout comme le 5000m féminin et le 10 000m chez les hommes, à partir de 11h, heure locale, à l'Ovale olympique de Calgary. Les courses seront diffusées sur le réseau télé CBC à 17h, ainsi qu'à cbcsports.ca à partir de 16h (HE).

Les billets sont disponibles en ligne à http://www.speedsk8.ca/tickets.html.     

Des informations supplémentaires sont disponibles par le biais du site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 13 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Jeff MacKinnon
Coordonnateur, services aux médias et aux communications – longue piste
Patinage de vitesse Canada
Courriel : jmackinnon@speedskating.ca
Téléphone : 403-860-9525
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC