Une Coupe du monde record pour le Canada avec 12 médailles

Une Coupe du monde record pour le Canada avec 12 médailles
Les conquêtes d’aujourd’hui : trois médailles individuelles d’or, trois d’argent et deux de bronze et une d’argent au relais féminin

MONTRÉAL
– Lors de la dernière journée de la Coupe du monde no 2 Samsung de l’ISU à l’aréna Maurice-Richard de Montréal, le Canada a gagné neuf médailles et, avec les trois gagnées samedi, a établi un record d’équipe (12 médailles) dans une même Coupe du monde. De plus, il y a eu une première pour une équipe canadienne avec un balayage du podium dans les deux finales masculine et féminine du 500 mètres. Les huit patineurs canadiens dans les quatre finales individuelles, les 500 et 1000 mètres masculins et féminins, ont remporté des médailles.

Dans la finale du 500 mètres féminin, Jessica Gregg, d’Edmonton, a remporté sa deuxième médaille de la saison et a amélioré la couleur de celle d’argent qu’elle a gagnée samedi dans le premier 500 mètres en remportant celle d’or aujourd’hui. Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, au Québec, quatrième du 500 mètres d’hier, a obtenu la médaille d’argent aujourd’hui, sa première médaille de la saison. Caroline Truchon, de Chicoutimi, au Québec, a obtenu sa première médaille en carrière dans la Coupe du monde avec celle de bronze. Gregg a terminé première en 44,373 secondes, suivie par St-Gelais en 44,411 et Caroline Truchon en 44,559 secondes. Tatiana Borodulina, de Russie, a cafouillé dès le départ et a franchi la ligne d’arrivée en 48,852 secondes.

Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, au Québec, a gagné sa troisième médaille d’or en carrière dans la Coupe du monde, devançant ses coéquipiers à la ligne d’arrivée en 41,376 secondes. Michael Gilday, de Yellowknife, a gagné sa deuxième médaille d’argent en autant de Coupes du monde cette saison, en terminant deuxième en 41,675 secondes. Liam McFarlane, de Medicine Hat, en Alberta, a gagné sa deuxième médaille en carrière dans la Coupe du monde en terminant troisième pour obtenir la médaille de bronze en 41,689 secondes. McFarlane avait terminé quatrième, mais il a subi de l’obstruction de la part du Coréen Byeong-Jun Kim.

Valérie Maltais, de La Baie, au Québec, a gagné sa première course dans une Coupe du monde lors de la finale du 1000 mètres en 1:30,865 secondes. Maltais a devancé Elise Christie, d’Angleterre (1:31,237), qui a obtenu la médaille d’argent, et Ha-Ri Cho, de Corée (1:31,354), troisième.

Dans la finale du 1000 mètres masculin, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, a gagné sa 52e médaille en carrière dans la Coupe du monde, une d’argent. Il a gagné sa troisième médaille de la saison en terminant deuxième en 1:26,935, entre deux patineurs coréens. Yoon-Gy Kwak a gagné la médaille d’or en 1:26,890 et son coéquipier Jinkyu Noh celle de bronze en 1:26,937. L’Américain J.R. Celski a terminé quatrième en 1:27,084.

Voici comment les patineurs du Canada se sont comportés aujourd’hui dans leurs courses individuelles:

Marie-Ève Drolet,
de Laterrière, au Québec: elle s’est classée 10e en tout du 1000 mètres. Elle a terminé troisième de son quart de finale et a été éliminée.
Jessica Gregg, d’Edmonton: elle a gagné la médaille d’or du deuxième 500 mètres, terminant première de son quart de finale et de sa demi-finale pour passer en finale.
Jessica Hewitt, de Kamloops, en C.-B.: elle a terminé septième en tout du 1000 mètres. Elle a terminé deuxième de son quart de finale et troisième de sa demi-finale. Elle a terminé troisième de la finale B.
Valérie Maltais, de La Baie, au Québec: elle a gagné la médaille d’or du 1000 mètres. Elle a gagné son quart de finale et terminé deuxième de sa demi-finale pour passer en finale.
Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, au Québec: elle a gagné la médaille d’argent du deuxième 500 mètres. Elle a terminé première de son quart de finale et de sa demi-finale.
Caroline Truchon, de Chicoutimi, au Québec: elle a gagné la médaille de bronze du deuxième 500 mètres. Elle a gagné son quart de finale et terminé deuxième de sa demi-finale pour passer en finale.

Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, au Québec: il a gagné la médaille d’or du deuxième 500 mètres, gagnant son quart de finale et sa demi-finale pour passer en finale.
Michael Gilday, de Yellowknife: il a gagné la médaille d’argent du deuxième 500 mètres, gagnant son quart de finale et sa demi-finale pour passer en finale.
Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec: il a gagné la médaille d’argent du 1000 mètres. Il a terminé deuxième de son quart de finale et de sa demi-finale.
François Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec: il s’est classé 17e en tout du 1000 mètres. Il a écopé d’une pénalité en quart de finale et a été éliminé.
Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec: il s’est classé 23e en tout du 1000 mètres. Patinant dans les rondes de repêchage, il a gagné sa première course. Il a aussi gagné la demi-finale du repêchage, mais a été éliminé à cause d’une pénalité.
Liam McFarlane, de Medicine Hat, en Alberta: il a gagné la médaille de bronze du deuxième 500 mètres. Il a gagné son quart de finale et terminé deuxième de sa demi-finale pour passer en finale.

Dans la finale du relais féminin, les Canadiennes Gregg, Maltais, St-Gelais et Truchon ont gagné la médaille d’argent derrière la Chine qui a obtenu celle d’or. Le Japon a mérité la médaille de bronze tandis que la Russie a terminé quatrième et la Corée cinquième. Drolet a aussi obtenu une médaille d’argent parce qu’elle a patiné dans les rondes antérieures.

Dans la finale B du relais masculin, le Canada a terminé premier pour se classer cinquième en tout, devant le Japon, l’Italie et la France. Bastille, Gilday, Charles Hamelin et Jean ont patiné aujourd’hui pour le Canada. Dans la principale finale du relais, la Corée, les États-Unis, la Chine et l’Angleterre ont terminé dans l’ordre.

Le Canada a aussi été représenté dans cette dernière Coupe du monde par les officiels de l’ISU Jacques Grégoire, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, qui a agi comme arbitre adjoint pour le vidéo, Hans Terstappen, de Calgary, qui a été le préposé aux départs masculins et Sandra Chenard, d’Ottawa, a été la commis des patineurs.

Le circuit présentera la troisième Coupe du monde à Nagoya, au Japon, du 30 novembre au 2 décembre, et la quatrième à Shanghai, en Chine, la fin de semaine suivante, du 7 au 9 décembre.

À la suite des huit médailles d’aujourd’hui, le Relais des médaillés de la Coupe du monde par Intact Assurance pour la saison 2012-13 est à 16 000$ (3 d’or, 9 d’argent, 4 de bronze). Intact Assurance remettra 1000$ en argent et en prix à un club local de patinage de vitesse pour chaque médaille individuelle gagnée. Lors des deux dernières saisons, Intact Assurance a remis plus de 50 000$ en argent et en prix.