Vincent de Haître devient le plus rapide au monde jusqu’ici cette saison au 1500m et Denny Morrison termine deuxième aux Sélections des Coupes du monde d’automne sur longue piste

Calgary, le 23 octobre 2016 – Vincent de Haître de Cumberland, ON, a mérité sa deuxième victoire de la fin de semaine, dimanche, lors de l’épreuve de 1500m en inscrivant le temps le plus rapide au monde jusqu’ici cette saison et en devançant Denny Morrison, deuxième, aux Sélections des Coupes du monde d’automne sur longue piste présentées à l’Anneau olympique de Calgary.
 
Chez les femmes, Ivanie Blondin d’Ottawa, ON, a remporté sa quatrième victoire en quatre courses, cette fois-ci au 1500m, après avoir triomphé au 1000m, 3000m et 5000m au cours de la compétition. En raison d’une bursite à une cheville, Blondin, déjà préqualifiée pour la première Coupe du monde en départ en groupe en raison de sa médaille d’or aux Championnats mondiaux de distances individuelles 2016, n’a pas pris le départ de l’épreuve de dimanche remportée par Béatrice Lamarche de Québec, QC. Olivier Jean de Lachenaie, QC, a gagné la course chez les hommes.

Au 1500m masculin, de Haître a battu son record personnel par 28 centièmes de seconde avec un temps de 1:44,27, bon pour la première position. Ce temps est également le plus rapide jusqu’ici cette saison au monde sur cette distance.
 
L’athlète de 22 ans a devancé Denny Morrison (1:46,62) de Fort St. John, C.-B., ainsi que Richard Maclennan (1:46,86) de Sault Ste-Marie, ON.
 
De Haître, Morrison, Maclennan ainsi que Ted-Jan Bloemen de Calgary, AB, qui a patiné la distance en 1:47,18, ont tous réussi le standard de temps de 1:47,14 requis pour être admissible en vue d’une sélection au sein de l’équipe canadienne pour cette distance en vue de la première Coupe du monde de la saison.
 
« J’ai vu beaucoup de vidéo hier soir, même le record de Denny Morrison réalisé à l’Anneau olympique en 2007, et ça m’a donné plusieurs idées de ce que je voulais faire dans ma course aujourd’hui, a expliqué Vincent de Haître également gagnant au 1000m samedi. J’ai appliqué ces idées dans mon plan de course et j’ai fait mon possible pour le suivre. Ça me donne maintenant de la confiance en vue des 1500m pour les Coupes du monde, sachant que j’ai une stratégie qui fonctionne et que je peux travailler de la bonne façon à partir de maintenant. »
 
« Je suis très content du résultat et surtout, très heureux de voir la performance de mon coéquipier Vincent de Haître », a déclaré Denny Morrison, qui participait cette semaine à sa première compétition sanctionnée en 18 mois après avoir eu un accident de moto en 2015 et subi un accident vasculaire cérébral en avril dernier. « De voir Richard (Maclennan) se qualifier et Vincent enregistrer un temps de niveau mondial est incroyable. »

« De mon côté, je suis évidemment content de m’être aussi qualifié, a poursuivi Morrison. C’était une course solide pour moi. Je me sens comme un junior à nouveau, en ce sens que je ne sais pas trop où je me situe par rapport à mes coéquipiers. Ça me fait sentir plus jeune! Je sais que je m’améliorerai en continuant de patiner. »

« Au cours de mon rétablissement, je me suis répété à plusieurs reprises que je devais être sur la glace et faire ce que je faisais dans le passé. Mais je ne suis pas encore capable. J’ai été loin de la glace pendant deux ans et je dois me donner du temps. Au 1500m, j’ai vraiment mis l’emphase sur la façon de me détendre et ça m’a donné de bons résultats. Je suis content de me servir de ça comme fondation pour une reconstruction. J’ai confiance que je peux réaliser des records personnels après cet accident. »

Quatre en quatre pour Ivanie Blondin
Chez les femmes, Ivanie Blondin, d'Ottawa, a remporté sa quatrième épreuve de la compétition, triomphant au 1500m avec un temps de 1:56,49.
 
Isabelle Weidemann (1:57,10) d’Ottawa a terminé deuxième grâce à un nouveau record personnel, abaissant son ancienne marque d’une seconde et 57 centièmes. Brianne Tutt (1:57,35) d’Airdrie, AB, a pris le troisième rang.
 
Blondin, Weidemann et Tutt ont toutes réussi le standard de temps de 1:57,81 requis pour être admissible à se qualifier sur cette distance en vue de la première Coupe du monde de la saison.
 
« Je me sens très confiante, a affirmé Blondin. Jusqu’à il y a une semaine, j’avais des problèmes avec la configuration de mes bottines de patin. Nous avons dû changer plusieurs choses. Avant les essais, je devenais de plus en plus nerveuse parce que je ne savais pas où j’étais rendue. Ça m’a définitivement rassurée en voyant mes temps rapides, ça indiquait que je suis forte. Je ne suis pas complètement reposée maintenant, ce qui est positif car ça montre que je peux pousser et bien performer quand j’en ai besoin. »
 
« C’est le premier gros record personnel que je réalise depuis un bon bout de temps, a noté Isabelle Weidemann. Je suis arrivée à cette compétition en voulant me concentrer davantage sur les épreuves de longue distance, ne sachant pas ce que je pourrais faire dans celles du sprint. J’ai travaillé beaucoup sur ma technique avec Xiuli (Wang, son entraîneure) et nous nous sommes concentrées sur mes départs, pour améliorer mon ouverture surtout. »
 
Béatrice Lamarche et Olivier Jean l’emportent en départ de groupe
En l’absence d’Ivanie Blondin au départ en groupe, c’est Béatrice Lamarche de Québec, QC, qui a remporté cette épreuve présentée aux Sélections des Coupes du monde, dimanche. Cette victoire lui a permis d’être nommée au sein de l’équipe canadienne en départ en groupe en compagnie de Blondin pour la première compétition internationale de la saison.
 
Josie Spence de Kamloops, C.-B., et Weidemann l’ont suivie dans l’ordre.
 
« Je ne m’attendais pas à gagner, a confié Béatrice Lamarche, 18 ans, médaillée de bronze dans cette épreuve aux Championnats mondiaux juniors sur longue piste la saison dernière. Avant la course, mon entraîneur m’a signalé qu’Ivanie Blondin n’y participait pas et que je devais gagner. La course a été parfaite pour moi car je savais qu’à la fin je pouvais avoir une grosse accélération et je suis capable d’aller vite. »
 
« Initialement, je ne planifiais pas d’aller aux Coupes du monde puisque je patine également en courte piste. Mais maintenant, mon entraîneur pense que je devrais participer à au moins une d’entre elles car ce sera bon pour l’expérience pour les années à venir. Je n’ai pas encore décidé car, si j’y vais, je devrai arrêter le courte piste, discipline où je m’entraîne le plus en raison de l’absence de glace intérieure à Québec. Mon but principal est toutefois de participer aux Championnats mondiaux juniors sur longue piste en février. »
 
Chez les hommes, Olivier Jean de Lachenaie, QC, et Jordan Belchos de Markham, ON, ont terminé premier et deuxième et, conséquemment, été nommés au sein de l’équipe canadienne pour la première Coupe du monde de la saison. Stefan Waples de Winnipeg, MB, a pris la troisième position.
 
La course a été marquée par un accrochage entre Olivier Jean et Christopher Fiola de Montréal, QC, dans le dernier droit menant au fil d’arrivée et qui a mené à une chute spectaculaire de Fiola.
 
« Je suis sorti aussi serré que possible du dernier virage car je savais que quelqu’un s’en venait de l’intérieur et j’ai laissé très peu d’espace, a expliqué Jean, médaillé d’or olympique au relais sur courte piste. De mon point de vue, je n’ai que fermé la porte. Il n’y avait pas de place avec ma grandeur et la voie que j’utilisais. »
 
« En passant du courte au longue piste, je visais le départ en groupe, a ajouté Jean. Pour moi, c’est la distance la plus intéressante et je pense que c’est celle où je peux être le plus naturel et utiliser mon plein potentiel. »
 
Outre Vincent de Haître et Isabelle Weidemann, Jordan Belchos (1:47,86), Noémie Fiset (2:00,02) de Québec, QC, Jacob Graham (1:49,78) de Dawson Creek, C.-B., Béatrice Lamarche (1 :59,68) de Québec, QC, et Tyson Langelaar (1:48,77) de Winnipeg, MB, ont tous inscrit de nouveaux records personnels au 1500m dimanche.
 
La composition finale de l’équipe canadienne pour la première Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de l’ISU de la saison, qui aura lieu du 11 au 13 novembre à Harbin, en Chine, sera annoncée au cours des prochaines semaines.
 
Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada : www.patinagedevitesse.ca.

RÉSULTATS D’AUJOURD’HUI
1500m F
1. Ivanie Blondin (1:56.49)
2. Isabelle Weidemann (1:57.10)
3. Brianne Tutt (1:57.35)

1000m H
1. Vincent de Haître (1:44.27)
2. Denny Morrison (1:46.62)
3. Richard Maclennan (1:46.86)

Départ en groupe F
1. Béatrice Lamarche
2. Josie Spence
3. Isabelle Weidemann

Départ en groupe H
1. Olivier Jean
2. Jordan Belchos
3. Stefan Waples

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, il se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales, ce qui représente plus de 14 000 membres. Depuis 1932, 63 médailles olympiques ont été récoltées par les patineurs de vitesse canadiens. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. L’organisme croit que le sport est un apprentissage pour la vie et prône le respect des autres, l’intégrité, l’excellence dans l’effort ainsi qu’un environnement sain et sécuritaire. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport.

PVC est fier de son commanditaire Premium Intact Assurance avec lequel il partage des valeurs d’excellence. PVC compte aussi sur le soutien financier de ses fidèles partenaires, le gouvernement du Canada, À nous le podium, la Ville de Montréal, l’Ovale olympique de Calgary et WinSport Canada.

- 30 -

Pour information :
Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca  
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC