Weidemann et Bloemen s'imposent au 3000m et au 5000m aux Sélections des Coupes du monde d'automne sur longue piste

Calgary, le 19 octobre 2017 – Isabelle Weideman d'Ottawa et Ted-Jan Bloemen de Calgary ont remporté le 3000m féminin et le 5000m masculin, respectivement, jeudi, à l'occasion de la première journée des Sélections des Coupes du monde d'automne sur longue piste qui se dérouleront jusqu'à dimanche à l'Anneau olympique de Calgary.

Weidemann l'a emporté en 4:03,87, suivie d'Ivanie Blondin d'Ottawa, ON, en 4:06,27 et de Brianne Tutt d'Airdrie, AB, qui a réalisé un nouveau record personnel de 4:08,42, améliorant ainsi sa marque précédente qui s'élevait à 4:09,62.

« Mon but aujourd'hui, c'était d'être constante et de réaliser des chronos identiques à chaque tour. Je crois que ça s'est bien réflété dans ma course. J'ai tenté de mettre en pratique tous les éléments sur lesquels j'ai travaillé à l'entraînement, a indiqué Weidemann. Je travaille avec un nouvel entraîneur, Marcel Lacroix, et je suis vraiment contente de la façon dont l'entraînement se déroule. J'ai hâte de voir ce que ça va donner cette saison. »

Blondin est préqualifiée pour les Coupes du monde d'automne dans cette distance et aussi au 5000m, s'étant classée parmi les cinq premières dans ces épreuves lors des Championnats du monde des distances individuelles, la saison dernière.

« J'étais vraiment malade mardi et j'ai perdu 2 kg. Compte tenu des circonstances, je pense que 4:06, c'est vraiment solide comme temps pour moi à ce stade-ci de la saison, a souligné Blondin. J'ai continué de m'entraîner jusqu'aux sélections parce que j'étais préqualifiée. C'est un peu difficile mentalement, mais en même temps je dois regarder la situation dans son ensemble et je veux être capable de bien patiner en Corée du Sud. Je suis en bonne route pour arriver à faire ce que je veux accomplir. »

Les critères pour être admissible à une place aux Coupes du monde d'automne au 3000m féminin comprennent notamment un standard de temps imposé par l'équipe canadienne de 4:10,73, tandis qu'il y a un quota de quatre places attribuées au Canada. Les cinq premières femmes de la course de jeudi ont répondu à ces critères, notamment Josie Morrison de Kamloops, C.-B., avec une quatrième place acquise en 4:08,53 et Keri Morrison de Burlington, ON, cinquième en 4:10,57. En vue de la troisième étape de la Coupe du monde qui aura lieu à Calgary, l'équipe canadienne aura droit au quota maximal de cinq athlètes dans cette distance, faisant en sorte que Keri Morrison sera admissible à obtenir la cinquième place.

Étant donné que seulement 20 athlètes au total seront sélectionnés au sein de l'équipe canadienne des Coupes du monde d'automne, à l’exception de l’étape présentée à Calgary, il s'agit ici des qualifications sur une base provisoire. La composition finale de l'équipe sera annoncée au cours des prochaines semaines.

Bloemen devant Donnelly et Gélinas-Beaulieu
Chez les hommes, Ted-Jan Bloemen l'a emporté en 6:17,35, suivi de Ben Donnelly, qui a enregistré un temps record personnel de 6:21,71, et d'Antoine Gélinas-Beaulieu, qui a fini troisième, lui aussi avec un record personnel, soit 6:22,73.

« Ç'a été une course difficile aujourd'hui », a affirmé Bloemen, qui est préqualifié dans cette distance pour les Coupes du monde d'automne en vertu du fait qu'il a pris la quatrième place aux Championnats du monde des distances individuelles, le printemps dernier. « J'ai trouvé que la glace s'était un peu détériorée au moment où est arrivé le tour des dernières paires de patineurs. C'était la première fois cette saison qu'il fallait composer avec ça. J'avais le sentiment de perdre de la vitesse dans les lignes droites et mes chronos par tour déclinaient un peu. J'avais l'impression que le plan de course ne fonctionnait pas, et j'ai ressenti un peu de frustration. Mais vers la fin de la course, j'ai commencé à trouver des façons de bien gérer la situation, notamment en modifiant un peu mes emjambées, et j'ai pu terminer sur une bonne note. Je pense que je suis sur la bonne voie. »

Ben Donnelly d'Oshawa, ON, a patiné à la hauteur de ses attentes en route vers une deuxième place qui lui a permis d'abaisser son record personnel par plus d'une seconde.

« Le plan, c'était de commencer la course à un rythme détendu mais quand même soutenu, de faire ça pendant six tours, puis de voir comment je me sentais et m'ajuster en conséquence. Avec six tours à faire, je me sentais encore bien et en jambes, alors j'ai cherché à réduire mes chronos par tour, a indiqué Donnelly. Avec tout l'entraînement que j'ai fait, je trouvais que j'étais capable de réaliser un record personnel cette semaine. En même temps, je n'ai pas l'impression d'avoir encore atteint mon sommet. Un des avantages de s'entraîner avec le groupe de Bart Schouten et les meilleurs patineurs, c'est que ça m'incite à repousser encore plus mes limites et à m'atteler encore plus à la tâche. Je veux être aussi rapide qu'eux et m'entraîner aussi fort qu'eux. »

Pour sa part, Antoine Gélinas-Beaulieu de Sherbrooke, QC, a amélioré sa marque personnelle par une ronflante marge de 12 secondes. Son meilleur temps était auparavant de 6:34,56.

« J'ai eu droit à un mois de préparation à Calgary avant cette compétition. Je me suis entraîné très fort tout l'été et je pensais être en mesure de réaliser une bonne course, mais jamais je n'aurais pensé améliorer mon temps de 12 secondes, a reconnu Gélinas-Beaulieu, qui a récemment renoué avec le patinage de vitesse. Je me suis arrêté pendant quatre ans, puis je suis revenu et je ne m'attendais pas à grand-chose. Mais je trouve que ma motivation est de retour, tout comme le plaisir que je ressens quand je patine, autant à l'entraînement qu'en compétition. »

Les critères pour être admissible à une place aux Coupes du monde d'automne au 5000m masculin comprennent un standard de temps de 6:28,71, qui a été réussi par les cinq premiers patineurs de la course de jeudi. Alors qu'un quota de seulement trois places aux Coupes du monde a été attribué au Canada, seuls les trois premiers classés sur cette distance, jeudi, sont admissibles à une place au sein de l'équipe. En tant qu'hôte de la troisième étape de la Coupe du monde cet automne, le Canada a droit à un quota complet de cinq places, faisant en sorte que Jordan Belchos de Toronto, qui a terminé quatrième en 6:23,84, et Denny Morrison, de Fort St John, C.-B., qui a fini cinquième en 6:24,33, pourraient voir l'occasion de patiner sur cette distance à la maison.

Les Sélections des Coupes du monde d’automne se termineront dimanche. Le programme de vendredi commence à 13h30, heure locale, avec les épreuves du 500m chez les hommes et les femmes. Suivront ensuite le 10 000m masculin et le 5000m féminin.

Les compétitions sont webdiffusées en direct sur la chaîne YouTube de l’Anneau olympique au www.youtube.com/user/theolympicoval.

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.patinagedevitesse.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, PVC se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales. Patinage de vitesse Canada s’engage à inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport. Depuis 1932, les athlètes canadiens ont récolté 63 médailles olympiques. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. www.speedskating.ca
Patinage de vitesse Canada désire remercier ses commanditaires et partenaires :

Commanditaire premium : Intact Assurance
Partenaires financiers : Gouvernement du Canada (Sport Canada), À nous le podium, le Comité olympique canadien
Fournisseur officiel, vêtements haute performance de compétition : Li-Ning
Commanditaire de l’équipe sur longue piste : KIA
Fournisseurs officiels : Auclair et USANA
Fournisseur officiel d’équipement technique : Nagano Skate
Partenaires du développement du sport : Winsport Canada, Anneau olympique de Calgary, University of Calgary, Institut national du sport du Québec, Gouvernement du Québec, Institut canadien du sport-Calgary, Ville de Montreal, Ville de Québec, Conseil du sport de haut niveau de Québec
                                                                          
- 30 –

Pour information :
Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca  
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC