Amélie Goulet-Nadon sixième au 1500 m à la première Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, a été la seule finaliste canadienne, vendredi, à la première Coupe du monde de la saison de patinage de vitesse sur courte piste et elle a terminé sixième du 1500 m féminin.

Meng Wang, de Chine, a remporté la médaille d’or avec un temps de 2:27,169. La championne du monde Eun-Kyung Choi, de Corée du Sud, a terminé deuxième en 2:27,621 et Yun-Mi Kang, de Corée du Sud, troisième en 2:27,694. Goulet-Nadon, qui se remet de problèmes au dos qui lui ont fait raté un mois d’entraînement au cours de l’entre-saison, a manqué d’énergie dans la finale et a terminé sixième en 2:35,330.

«Présentement, se qualifier pour la finale est une prime pour Amélie, a dit l’entraîneur de l’équipe nationale canadienne, Guy Thibault, de Montréal. Elle a très bien patiné dans les deux premières rondes. Mais elle a commencé à patiner en retard sur les autres. Son dos ne l’a pas dérangée du tout, mais elle n’a pas encore atteint son meilleur niveau de forme.»

Tania Vicent, de Montréal, et Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., ont été éliminées en demi-finale et ont terminé respectivement huitième et 16e.

Dans la finale du 1500 m masculin, le champion olympique Apolo Anton Ohno, des États-Unis, a été le vainqueur en 2:22,270. Le champion du monde Hyun-Soo Ahn, de Corée du Sud, a terminé deuxième en 2:22,414 et JiaJun Li, de Chine, troisième en 2:22,656.

Jonathan Guilmette, de Montréal, et Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, ont tous deux été éliminés en demi-finale et Steve Robillard, de Montréal, a été éliminé dans la première ronde. Guilmette, double médaillé olympique en 2002 a subi une sérieuse blessure au dos lors des championnats du monde qui avaient terminé la saison l’hiver dernier.

«Je n’ai pas eu une très bonne course en demi-finale et j’avais certainement la capacité de battre ces gars-là, a dit Guilmette, qui a commencé en retard sa préparation pour cette saison-ci. Je suis venu ici sans attentes particulières, mais je pense que j’ai sous-estimé à quel point je peux patiner ici.»

Dans le relais 5000 m masculin, le Canada a remporté sa première ronde avec Robillard, Monette, Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, et Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, pour se qualifier pour la demi-finale.

Au relais 3000 m féminin, les Canadiennes ont terminé deuxièmes avec Goulet-Nadon, Vicent, Kraus et Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, pour se qualifier pour la demi-finale.

La compétition se poursuivra samedi avec les 500 m masculin et féminin et les demi-finales des relais.