Annik Plamondon et Mathieu Giroux gagnent les titres toutes distances des championnats canadiens ouverts de patinage de vitesse sur courte piste Postes Canada

Annik Plamondon, de Longueuil, au Québec, et Mathieu Giroux, de Montréal, ont été couronnés champions nationaux toutes distances de patinage de vitesse courte piste, dimanche, aux championnats ouverts Postes Canada.

Plamondon a conservé son avance en tête du classement général, dimanche, en terminant deuxième du 1000 m et cinquième du 3000 m. La compétition servait aussi de deuxième sélection pour l’équipe nationale et Plamondon était aussi première de ces classements pour conserver sa place dans l’équipe canadienne la saison prochaine.

Samedi, Plamondon s’était blessé à un genou et a patiné malgré la douleur pour s’assurer de terminer la compétition

«J’avais de la difficulté à marcher et c’est douloureux de patiner, a dit Plamondon, gagnante des 1500 m et 500 m en fin de semaine. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, donc je suis heureuse d’avoir simplement pu patiner. Ma tactique était bonne. J’ai essayé de m’assurer de demeurer en avant le plus possible afin d’éviter d’avoir à tenter des dépassements.»

Raphaele Lemieux, de Riviere-du-Loup, au Québec, a gagné les courses de 1000 m et de 3000 m, dimanche, pour terminer deuxième du classement ouvert et a mérité la deuxième place disponible dans l’équipe nationale. Les six autres places sont prises par les membres de l’équipe olympique.

Du côté masculin, Giroux a remporté le 1000 m et a terminé troisième du 3000 m pour décrocher la couronne canadienne ouverte devant Marc-André Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, le vainqueur du 3000 m.

Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, a remporté le titre de la sélection et une place pour la première fois en carrière dans l’équipe nationale, tandis que Giroux s’est mérité la deuxième place disponible.

«Je n’ai pas eu une excellente fin de semaine, mais c’était suffisant pour faire le travail, a dit Jean, âgé de 21 ans, qui avait remporté les quatre courses de la première sélection, ainsi que le 1500 m, ici, vendredi. Mais la saison, dans son ensemble, a été couronnée de succès pour moi.»

La sélection a aussi aidé à déterminer l’équipe nationale de développement.