Beau temps, mauvais temps

Voici un texte gracieuseté de Marilou Asselin, membre de l’Équipe nationale de développement. Marilou va nous soumettre des articles pour la section du Journal des athlètes. Nous lui souhaitons la bienvenue.

Ça va faire drôle de vous décrire un peu ce qui nous arrive parce qu'on y est tellement habitués. Habitués aux intempéries! Notre humeur c'est dame nature qui nous la donne. S'il fait beau alors là, tout le monde est de bonne humeur! Mais malheureusement, dernièrement, on a subi un vrai lavage!! De la pluie, de la neige, des bourrasques de vent pour mieux nous sécher! Oh, j'ai oublié, je vais écrire comme je parle. Je ne pourrai pas vous livrer vraiment ce que je pense et ce qu'on ressent vraiment en faisant (ou en essayant) de faire des trop belles tournures de phrases! Ok?

La température, la température…vous savez plusieurs pourraient être porté a penser que j'exagère en disant que notre humeur est fonction de la température. Mais c'est vrai! Quand on se lève le matin, et qu'on voit qu'il pleut, on se demande alors comment on va faire notre entraînement. Il y a le vélo. Le super vélo stationnaire! Mais quand on pense qu'a Calgary, beau temps, mauvais temps, ils peuvent patiner et que la glace n'en est pas influencée, ça décourage. C'est déjà pas évident de respecter les repos et les intensités alors imaginez s'il faut en plus sauter des entraînements! Quand je parle de ne pas respecter les intensités, c'est que des fois, on n'a tellement froid qu'il faut rentrer se réchauffer avant de continuer notre entraînement pour ne pas tomber malade ou tout simplement couper le repos. Quant aux intensités, s'il vente beaucoup, hé bien on n'avance pas si on ne travaille pas notre droit et notre virage vent de face! La, on aurait dit que c'est pénible de patiner ici. Ça l'est mais en même temps quand je pense a aujourd'hui, une journée assez chaude que je pourrais ne pas mettre de manteau pour aller dehors, hé bien, a ce moment-ci, je me dis que je suis chanceuse de pouvoir patiner dehors! Il fait beau, on respire du bon air. Ça peut sembler stupide pour certains mais dans ces moments-la, je me sens libre. C'est comme s'il y avait de la magie dans l'air! On aurait dit qu'on oublie tous nos problèmes et l'école!!! (la plupart d'entre nous allons à l'école. Certains sont encore au secondaire mais pour les autres, on a, la grande majorité, environ entre 15 et 23 heures de cours.) Ces dans ces moments-là qu'on a l'impression qu'il n'y a rien d'impossible, qu'on pourrait tout conquérir! J'adore ce sentiment! En fait, c'est pour retrouver ce sentiment-la que je reviens jour après jour a l'anneau! Et c'est ce qui m'a gardé dans le monde du patinage de vitesse!! Je vous dis pas ça pour essayer de bien écrire ou pour n'importe quelle autre fausse raison mais simplement parce que c'est comme ça que je me sens ! Après tout, le patin c'est ma passion! Il faut bien que je vous explique un peu pourquoi!

Côté nouvelles, hé bien les sprinteurs et Michèle sont partis pour Calgary hier! Gang de chanceux! Mais c'est mérité!

Quant à ici, on continue de s'entraîner fort! S'entraîner dehors nous pousse à se battre et à oublier l'environnement. On finit par arriver à se faire une bulle. Ça forme le caractère bref!!! L'ambiance du groupe est vraiment bonne! On se met de la bonne musique et on se prépare à aller se battre ensemble! Tous pour un et un pour tous! Ça devrait être notre devise!! Haha Non mais sérieux, l'équipe est belle! C'est vraiment une énergie positive!! On s'entraide tous, on se supporte tous !

Il y a aussi Gregor et Philippe Marois qui sont partis en Europe! Greg revient mardi ! On a bien hâte de lui revoir la bette!

Je pense que c'est en gros les nouvelles!!!

Sportivement vôtre!

Marilou Asselin!