Blackburn et Gagnon couronnés champions aux sélections de l'équipe nationale de patinage de vitesse sur courte piste

Frédérick Blackburn de Chicoutimi au Québec a terminé la saison avec un effort remarquable aux sélections de l'équipe nationale de patinage de vitesse sur courte piste, dimanche, avec une victoire au 3 000 mètres. La victoire donnait à M. Blackburn la première place au classement général tandis que Mélanie Gagnon de Montréal décrochait la couronne chez les femmes.

Blackburn décrochait un temps de 4 :57.91 dans la finale pour sa deuxième victoire en quatre courses durant la fin de semaine. Mathieu Giroux de Montréal a terminé au deuxième rang avec 4 :58.06 et Jeffrey Scholten de Montréal terminait troisième avec un temps de 4 :58.17.

Au classement général, Blackburn a obtenu 2,976 points. François-Louis Tremblay d’Alma, au Québec, a terminé deuxième avec 2,925 points et Éric Bédard, de Sainte-Thècle, troisième avec 2,269 points. Les autres patineurs parmi les sept premiers ont été Jeffrey Scholten, de Montréal, quatrième avec 1,914 points, Marc-André Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec cinquième avec 1,782 points, Giroux sixième avec 1,686 points et Daryl Rasmussen, de Prince George, en C.-B., septième avec 1,444 points.

Au 3 000 mètres chez les femmes, Florence Gordon de Montréal avec l’aide de Chantal Sévigny de Sherbrooke au Québec a réussi a devancé le peloton avec 22 tours et elle a été en mesure de maintenir sa place pour enfin décrocher la victoire avec un temps de 5 :22.19. Mélanie Gagnon de St-Jérome au Québec a terminé deuxième avec 5 :26.48 tandis que Raphaele Lemieux de Rivière-du-Loup terminait au troisième rang avec un temps de 5 :26.52.

Gagnon a terminé première du classement général avec 2,902 points, suivie de Sévigny, deuxième avec 2,455 points et Godon, troisième avec 2,419 points. Anne Maltais de Québec, a pris la quatrième place avec 2,137 points, Kalyna Roberge, de St-Etienne de Lauzon, Québec, la cinquième avec 1,908 points, Jo-Anne MacLean, de Sydney en N.-É., la sixième avec 1,608 points, et Lemieux, la septième avec 1519 points.

Les membres de l’équipe canadienne des championnats du monde (cinq hommes et cinq femmes) n’ont pas participé à la compétition, car ils étaient déjà sélectionnés pour l’équipe. Donc la lutte en fin de semaine se faisait pour les dernières places disponibles dans l’équipe nationale et de développement de l’an prochain chez les hommes et chez les femmes.


Voici sur une base provisionnelle les membres des équipes nationale et de développement sur courte piste pour la saison 2004-2005


Équipe nationale

Hommes

Jonathan Guilmette (Québec)

Steve Robillard (Québec)

Jean-François Monette (Québec)

Mathieu Turcotte (Québec)

Charles Hamelin (Québec)

François-Louis Tremblay (Québec)

Eric Bédard (Québec)

Daryl Rasmussen (Colombie-Britannique)



Femmes

Tania Vicent (Québec)

Amélie Goulet-Nadon (Québec)

Alanna Kraus (Colombie-Britannique)

Amanda Overland (Ontario)

Anouk Leblanc-Boucher (Québec)

Chantale Sévigny (Québec)

Raphaële Lemieux (Québec)

Mélanie Gagnon (Québec)

Hommes

Équipe nationale de développement

Frédéric Blackburn (Québec)

Jeffrey Scholten (Nouveau-Brunswick)

Olivier Jean (Québec)

Mathieu Giroux (Québec)

Mathieu Lefrançois-Gauvreau (Québec)

Malcolm Therrien (Québec)


Femmes

Émilie Nadeau-Benoit (Québec)

Anne Maltais (Québec)

Kalyna Roberge (Québec)

Florence Godon (Québec)