Blais-Dufour et St-Gelais gagnent des médailles aux championnats du monde juniors de patinage de vitesse sur courte piste

BOLZANO, Italie - Guillaume Blais-Dufour, de Québec, et Marianne St-Gelais, de St-Félicien, au Québec, ont remporté une médaille d’argent et une de bronze dans leur course respective de 500 m, samedi, au championnat du monde junior de patinage de vitesse sur courte piste.

Au 500 m masculin, Sung-Ju Lee, de Corée du Sud, a remporté la médaille d’or en 42,453 secondes, devant Blais-Dufour, deuxième en 42,605. Satoshi Sakashita, du Japon, a terminé troisième en 42,738.

«Je pense que la clé pour moi dans la finale a été de conserver mon sang-froid, a dit Blais-Dufour, cinquième du 1500 m vendredi. J’étais en quatrième place à un certain moment dans une course de pression et je suis demeuré calme et j’ai bien géré mon stress. Avant que la compétition commence cette semaine, mon objectif était une place parmi les cinq premiers et, après hier, je croyais que je pouvais obtenir une médaille. Donc mes objectifs changent tous les jours.»

Maxime Fortin, de Rivière-du-Loup, au Québec, a été éliminé en quarts de finale et s’est classé 13e, tandis que Vincent Cournoyer, de Boucherville, au Québec, a été éliminé dans la ronde préliminaire.

Apres deux des quatre courses, Lee est en tête du combiné avec 55 points. Yun-Jae Kim, de Corée du Sud, est deuxième avec 34 et Blais-Dufour troisième avec 26. Cournoyer est septième et Fortin 12e.

Au 500 m féminin, Qichao Zhang, de Chine, a remporté la médaille d’or en 45,296. Elise Christie, d’Angleterre, a terminé deuxième en 45,452 et St-Gelais a suivi au troisième rang en 45,497. St-Gelais semblait se diriger vers la médaille d’argent, mais elle a dérapé dans le dernier virage.

«J’avais confiance de réussir à me qualifier pour la finale du 500 m, a dit St-Gelais, qui a aussi réussi un record personnel. Mais je suis encore surprise du résultat. Je suis très satisfaite. Il n’y avait pas de Coréennes dans la finale, mais c’était quand même un peloton très fort. Je savais que les Chinoises et les Italiennes seraient coriaces. Mais je croyais que j’étais aussi une des fortes candidates.»

Marie-Andrée Mendes-Campeau, de Montréal, a été éliminée dans les demi-finales et s’est classée septième, tandis que Valérie Lambert, de Sherbrooke, au Québec, n’a pas dépassé la deuxième ronde.

Avec la victoire, Zhang est maintenant en tête du combiné avec47 points après deux des quatre courses. St-Gelais est sixième et Mendes-Campeau septième.

Les relais canadiens masculin et féminin se sont tous deux qualifiés pour les finales en terminant deuxièmes de leur demi-finale respective.

La compétition se terminera dimanche.