Bloemen et Weidemann cinquième et sixième au classement général des Championnats du monde de patinage de vitesse toutes distances

Blondin réalise un record personnel et termine troisième au 1500m

CALGARY, ALBERTA – Deux athlètes canadiens se sont retrouvés dans le top-6 du classement général aux Championnats du monde de patinage de vitesse toutes distances de l’ISU 2019 qui se sont terminés dimanche à l’Anneau olympique de Calgary. Ted-Jan Bloemen a pris la cinquième place chez les hommes tandis qu’Isabelle Weidemann a conclu la fin de semaine au sixième rang.

Weidemann, d’Ottawa, Ont., a réalisé des temps records personnels dans chacune de ses quatre distances au cours du week-end. Dimanche, elle a arrêté le chrono à 6:49,68 lors du 5000m, bon pour la deuxième place, et elle a affiché un temps de 1:55,22 au 1500m, ce qui lui a valu la neuvième position.

« Je me suis sentie forte dans toutes mes courses et je suis enchantée de voir que j’ai franchi une étape importante dans ma progression, a déclaré Weidemann. Mon but premier en fin de semaine, c’était d’avoir du plaisir. C’était une compétition que je n’avais jamais disputée auparavant, et c’était formidable de pouvoir patiner devant une foule partisane, ce qui m’a enlevé beaucoup de pression. J’espère prendre part à d’autres Championnats du monde toutes distances dans le futur ! »

Bloemen, de Calgary, a affiché un niveau de forme équivalent à celui qui lui a permis de décrocher deux médailles olympiques en 2018, alors qu’il a enregistré un chrono de 12:53,15 au 10 000m, bon pour la deuxième place. Son temps de 1:46,03 au 1500m, plus tôt dans l’après-midi de dimanche, ne lui a donné qu’une 12e place.

L’athlète d’Ottawa Ivanie Blondin a elle aussi réussi un top-3 dans une course individuelle, dimanche, alors qu’elle a fini troisième au 1500m à l’aide d’une nouvelle marque personnelle de 1:53,59. Même si elle était classée sixième après trois distances, Blondin ne s’est pas qualifiée pour le 5000m et elle a fini au neuvième rang du classement général.

La patineuse tchèque Martina Sáblíková a décroché son cinquième titre de championne du monde toutes distances après avoir ébloui la foule avec soin deuxième record du monde en autant de jours, alors qu’elle a cette fois amélioré sa propre marque du 5000m qu’elle avait établie il y a huit ans, en vertu d’un chrono de 6:42,01. Le podium a été complété par la championne de l’an dernier, la Japonaise Miho Takagi, et la Néerlandaise Antoinette de Jong.

Chez les hommes, le Néerlandais Patrick Roest a encore une fois été dominant, dimanche, lui qui a remporté le 10 000m devant Bloemen et raflé son deuxième titre de champion du monde toutes distances de suite. Le Norvégien Sverre Lunde Pedersen et le compatriote de Roest Sven Kramer, qui a remporté cette compétition à neuf reprises, ont complété le top-3.

Les autres Canadiens en lice dimanche :

  • Antoine Gélinas-Beaulieu (Sherbrooke, Qué.) - Sixième au 1500m (1:44,93); 16e au général
  • Valérie Maltais (Saguenay, Qué.) - 16e au 1500m (1:55,99); 17e au général
  • Jordan Belchos (Toronto, Ont.) - 16e au 1500m (1:46,69); 17e au général

Les résultats complets de la compétition se trouvent sur le Portail des résultats de l'ISU.

L'équipe canadienne sur longue piste se préparera maintenant pour la dernière compétition internationale de la saison, la Finale de la Coupe du monde, qui se déroulera les 9 et 10 mars à Salt Lake City, dans l'Utah.