Blondin, Boutin, Fish et Dubois nommés Athlètes de l'année

Les lauréats de cette année ont remporté 28 médailles individuelles à eux quatre à la Coupe du monde et aux Championnats du monde

OTTAWA, ONTARIO – Ivanie BlondinKim BoutinGraeme Fish et Steven Dubois ont été proclamés aujourd'hui Athlètes de l'année dans leurs disciplines respectives par Patinage de vitesse Canada. Ces quatre remarquables patineurs ont collectivement établi deux nouveaux records du monde et décroché 28 médailles individuelles à la Coupe du monde et dans des Championnats du monde, la saison dernière, tout en aidant le Canada à rafler 10 autres médailles dans les disciplines d'équipe comme les relais et les poursuites par équipes.

Décerné pour la première fois en 1968, le prix de l'Athlète de l'année récompense un(e) athlète qui a fait preuve d'un engagement exceptionnel dans sa poursuite du succès durant la saison en y allant de performances exceptionnelles dans les compétitions nationales ou internationales, a affiché son dévouement à l'endroit du programme d'entraînement, a montré une progression soutenue au chapitre des capacités physiques et techniques, et a contribué au développement de son sport ou de sa communauté.

Athlète féminine de l'année en longue piste: Ivanie Blondin

Blondin (Ottawa, Ont.) a été couronnée championne du monde au départ en groupe et elle est devenue seulement la cinquième femme du Canada à se retrouver sur le podium aux Championnats du monde toutes distances, où elle a remporté l'argent. L'athlète de 29 ans a raflé 11 médailles sur le circuit de la Coupe du monde la saison dernière, y compris des médailles d'or dans cinq distances différentes (1500m, 3000m, 5000m, départ en groupe et poursuite par équipes). Elle a mené la formation canadienne féminine de poursuite par équipes au sommet du classement général de la Coupe du monde dans cette discipline et à la conquête de la médaille de bronze aux Championnats du monde, en plus de conclure la campagne au premier rang du classement général du départ en groupe et au troisième rang pour les distances de fond.

C'est la cinquième fois dans sa carrière que Blondin remporte le prix Catriona Le May Doan remis à l'Athlète féminine de l'année en longue piste, elle qui l'a emporté quatre fois de suite de 2015 à 2018. Ce total de cinq prix lui donne une égalité avec Cindy Klassen, bon pour le troisième rang dans l'histoire à ce chapitre, derrière les six titres de Susan Auch et les sept de Le May Doan.

Athlète féminine de l'année en courte piste: Kim Boutin

Boutin (Sherbrooke, Qué.) a mis la main sur neuf médailles individuelles de la Coupe du monde la saison dernière, dont cinq d'affilée au 500m. Elle a aussi aidé le relais féminin canadien à décrocher quatre médailles, notamment la première médaille d'or de l'équipe depuis la saison 2014-2015. À la Coupe du monde disputée à Salt Lake City, elle a réédité le record du monde du 500m pour ainsi devenir la première femme à franchir la distance en moins de 42 secondes (41,936). L'athlète de 25 ans – qui a lancé sa saison avec une performance parfaite de six victoires en six épreuves aux Championnats canadiens courte piste 2019 – a fini une saison écourtée au deuxième rang du classement général de la Coupe du monde, et en première place au 500m.

Il s'agit de la deuxième fois que Boutin reçoit le prix Nathalie Lambert en tant qu'Athlète féminine de l'année en courte piste au Canada. Elle l'a reçu une première fois en 2018, après qu'elle eut remporté trois médailles aux Jeux olympiques d'hiver à PyeongChang.

Athlète masculin de l'année en longue piste: Graeme Fish

La dernière saison de Fish (Moose Jaw, Sask.) a été celle de son éclosion à l'échelle internationale et il l'a couronnée avec un record du monde et un titre de champion du monde au 10 000m à l'occasion des Championnats du monde de distances individuelles à Salt Lake City. Son chrono de 12:33,868 lui a permis d'effacer la marque que son coéquipier Ted-Jan Bloemen avait établie en 2015. Il a aussi raflé le bronze du 5000m à ces mêmes Championnats du monde. L'athlète de 22 ans a remporté la première médaille individuelle de sa carrière en Coupe du monde à Nour-Soultan au mois de décembre dernier, alors qu'il a obtenu le bronze dans le 10 000m. Il a par ailleurs récolté du bronze au 5000m à Calgary et la médaille d'argent au 5000m aux Finales de la Coupe du monde à Heerenveen, ce qui l'a propulsé au troisième rang du classement général de la Coupe du monde dans les distances de fond.

C'est la première fois que Fish remporte le prix Jeremy Wotherspoon remis à l'Athlète masculin de l'année en longue piste. Il devient seulement le troisième athlète né en Saskatchewan à mettre la main sur ce prix, après Lucas Makowsky (2011) et celui qui prête aujourd'hui son nom au trophée, Jeremy Wotherspoon. Celui-ci s'est vu décerner cet honneur neuf fois de 1998 à 2008.

Athlète masculin de l'année en courte piste: Steven Dubois

Dubois (Lachenaie, Qué.) a été l'homme canadien le plus décoré en patinage de vitesse courte piste la saison dernière, lui qui a raflé quatre médailles individuelles de la Coupe du monde, remportant notamment sa première médaille d'or en carrière lors du 500m disputé à Dresde. L'athlète de 23 ans a aussi été la pierre d'assise du relais masculin canadien quand celui-ci a décroché l'or àDordrecht et le bronze à Salt Lake City. Il a par ailleurs récolté trois médailles d'argent en route vers la deuxième place au classement général à l'occasionde la présentation inaugurale des Championnats des Quatre continents à Montréal. Après avoir dominé les Championnats canadiens de courte piste 2019 – il a alors mis la main sur les six médailles d'or à l'enjeu –, il a complété la saison internationale écourtée classé au 11e rang, ayant réussi à signer des résultats top-10 dans chacune des trois distances.

Dubois en est à son premier prix Marc Gagnon remis à l'Athlète masculin de l'année au Canada en courte piste. L'honneur était revenu à Samuel Girard, récemment parti à la retraite, lors des trois années précédentes, tandis que le vétéran de l'équipe nationale Charles Hamelin l'a emporté un nombre record de 10 fois de 2005 à 2016.

Ce qu'ils ont dit

« La saison dernière a été une saison incroyable pour moi, et je n’aurais évidemment pas pu le faire sans mes coéquipiers, mes entraîneurs, mon personnel de soutien et tous ceux qui me soutiennent, y compris nos fans. Maintenant, nous voyons des moments différents et nous ne sommes pas tout à fait sûrs de ce qui va se passer avec notre saison à venir, mais sachez simplement que si ça se passe, je serai prêt et je sais que mes coéquipiers seront également prêts. Nous espérons avoir une autre saison incroyable! » – Ivanie Blondin

« J’aimerais vous remercier pour le prix d’athlète de l’année. C’était une saison assez mémorable que je vais me souvenir pour toute ma vie, avec mon record du monde au 500 m. Un gros merci de me suivre dans mon parcours. Chaque année j’ai des nouveaux défis afin que je puisse être la meilleure version de moi-même, en tant qu’athlète et que personne, donc merci beaucoup de me supporter dans tout ça. Un gros merci aussi aux filles de l’équipe! Je pense que ç’a été une saison mémorable, ou qu’on est allé chercher l’or au relais, et ça va être quelque chose que je vais garder dans mon cœur pour longtemps. » – Kim Boutin

« J’aimerais remercier Patinage de vitesse Canada pour tout le support qu’ils nous accordent et surtout un grand merci de m’avoir choisi en tant qu’athlète masculin de l’année. Je suis vraiment content. J’ai eu une super saison l’année dernière, avec les mes meilleurs résultats [en carrière], et sans PVC clairement je n’aurais pas pu au tant m’améliorer dans la dernière année. » – Steven Dubois

«Je suis très reconnaissant et je me sens honoré de recevoir le prix d'Athlète masculin de l'année en longue piste au Canada. J'aimerais remercier mes deux entraîneurs– Bart Schouten et Todd McClements – ainsi que l'équipe EIS et mes coéquipiers, qui m'ont aidé à réussir ce que je voulais réaliser la saison dernière. Et merci à ma famille, qui a toujours été là pour moi et m'a toujours encouragé. » – Graeme Fish