Boutin et Girard décrochent la médaille d’argent au 1500m des Championnats du monde sur courte piste

Le relais féminin se qualifie pour la finale ; les médailles du 1000m à l’enjeu dimanche

SOFIA, BULGARIE – Le Canada a fait coup double en matière de médailles d’argent aux Championnats du monde sur courte piste de l’ISU, samedi, alors que Kim Boutin et Samuel Girard ont tous deux décroché la deuxième place dans l’épreuve du 1500m. Ils occupent chacun la troisième place au classement général des Championnats du monde après deux distances.

Boutin, de Sherbrooke, Qué., a mis la main sur sa troisième médaille au 1500m cette saison sur la scène internationale et elle a amélioré d’une position son résultat des Championnats du monde de l’an dernier dans cette distance. Elle a mené le peloton à plusieurs reprises durant la finale, mais la Sud-Coréenne et éventuelle médaillée d’or, Min Jeong Choi, l’a dépassée dans les derniers tours. Le temps de 2:29,803 enregistré par Boutin lui a permis de devancer la Russe Sofia Prosvirnova sur le podium.

« Je suis vice-championne du monde au 1500m donc c’est sûr que c’est satisfaisant pour moi, a indiqué Boutin après sa course. C’est mon meilleur résultat en carrière aux Championnats du monde, donc je suis très contente de la façon dont ça s’est passé. Je pense que j’ai fait des bons choix dans ma course et j’ai travaillé jusqu’à la fin. »

Boutin a par ailleurs indiqué quels seront ses objectifs dimanche : « Les meilleures sont toutes là aux Championnats du monde et les filles sont toutes des féroces compétitrices, alors le niveau est toujours très élevé. Je vais essayer de vraiment mettre l’accent sur la technique pour m’assurer de retourner sur le podium. »

Au 1500m masculin, la finale a été interrompue à mi-course et reprise après une sortie de piste de Girard provoquée par un concurrent japonais. Lors du deuxième départ, l’athlète de Ferland-et-Boilleau, Qué., s’est retrouvé devant le peloton avec quatre tours à faire, mais au bout du compte il a été dépassé par deux Sud-Coréens. Il a terminé la course en 2:31,685.

Une pénalité imposée au patineur qui a franchi la ligne d’arrivée devant lui a propulsé Girard jusqu’en deuxième place, derrière Hyo Jun Lim et devant June Seo Lee, deux athlètes de la Corée du Sud. C’est la deuxième fois que Girard décroche une médaille d’argent au 1500m à des Championnats du monde. Il avait fait de même lors de la saison 2016-2017.

« D’être capable de bien performer aux Championnats du monde, pour moi c’était l’objectif, de finir la saison en force, a affirmé Girard. La médaille, c’en est la preuve. »

Girard a par ailleurs expliqué quelle a été sa stratégie durant la course : « J’avais tiré le peloton quelques tours au premier départ alors j’avais les jambes un peu fatiguées. Mais je savais que les autres patineurs étaient dans la même situation. J’ai donc décidé d’aller en avant et de gérer les tours. Ç’a m’a permis de surprendre un peu les autres et d’être en bonne position pour aller chercher la médaille. »

Steven Dubois de Lachenaie, Qué., a lui aussi disputé la finale du 1500m et il a pris la quatrième place. Courtney Sarault (Moncton, N.B.) et le champion du monde en titre Charles Hamelin (Sainte-Julie, Qué.), qui ont pris part à la finale B dans leur genre respectif, ont pris la 11e et la 14e place au classement général de la distance.

Par ailleurs en lice dans la finale B du 500m, Girard a terminé deuxième de la course pour se retrouver sixième au total. Il a ainsi enregistré le meilleur résultat de l’équipe canadienne dans la plus courte des distances.

Le relais féminin s’est qualifié en vue de la finale de dimanche, terminant deuxième dans sa vague en demi-finales malgré la chute d’une patineuse dans les derniers tours. Les Canadiennes disputeront une place sur le podium aux Néerlandaises, aux Russes et aux Sud-Coréennes. Le relais masculin canadien a pris la quatrième place dans sa demi-finale et devra se contenter de la finale B, dimanche.

Les autres résultats de l’équipe canadienne, samedi :

  • Boutin – Cinquième en demi-finale du 500m; neuvième au total
  • Hamelin – Troisième en quarts de finale du 500m; 11e au total
  • Alyson Charles (Montréal, Qué.) - Quatrième en quarts de finale du 500m; 14e au total
  • Sarault – Cinquième en quarts de finale du 500m; 19e au total
  • Dubois – Pénalisé en quarts de finale du 500 ; 19e au total
  • Charles – N’a pas disputé la finale de classement du 1500m; 39e au total

Dimanche, Boutin, Hamelin et Dubois seront de la partie dans les quarts de finale du 1000m, en espérant atteindre le podium plus tard dans l’après-midi. Leurs coéquipiers ne se sont pas qualifiés pour les rondes finales de cette distance.

Sur la base des résultats découlant des trois premières distances, les huit premiers athlètes par genre disputeront la super-finale du 3000m, dimanche après-midi, dans l’espoir d’être couronnés champion du monde au classement général.

Radio-Canada et CBC Sports webdiffuseront les courses de dimanche à compter de 8h00 HE. La compétition sera par ailleurs télédiffusée dans le cadre de l’émission Road to the Olympic Games au réseau CBC à 14h00 HE.

Pour obtenir plus de détails sur les Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l’ISU 2019, y compris les liens menant à l’horaire et aux résultats complets, veuillez consulter le site web de Patinage de vitesse Canada.