Caroline Truchon du Québec décroche une autre médaille d'or au Championnat canadien de patinage de vitesse par catégories d'âge sur courte piste Postes Canada 2004

La patineuse du Québec, Caroline Truchon, a décroché sa troisième médaille d'or en compétition dans le cadre du Championnat canadien par catégories d'âge sur courte piste Postes Canada 2004 qui se tenait à Ottawa du 1-4 avril au Complexe récréatif d'Orleans.

Mlle Truchon a mérité un temps de 1:15.990 pour finalement décrocher le titre de la finale junior chez les femmes au 777 mètres suivie de Kristi Lay de l'Alberta avec un temps de 1 :16.600 et de Jessica Gregg de l'Alberta avec un temps de 1 :17.240.

« Je savais que les filles de l'Alberta seraient fortes, et j'ai dû être patiente », a ajouté Mlle Truchon.

« J'ai patiné très relaxe, je n'ai pas paniqué; puis quand le temps est venu je suis parti à l'extérieur de sorte que je puisse maintenir ma vitesse une fois que j'ai réussi mon dépassement. Par la suite je n'ai tenté que de patiner le mieux que je pouvais et de pousser afin de me détacher du peloton. »

Chez les hommes juniors, Joel Mineau du Québec a décroché sa deuxième médaille d'or de la compétition alors qu'il a réussi a dépassé Marc-Antoine Martin du Québec par 0.01 pour terminer au premier rang avec un temps de 1 :1.390, alors que Martin décrochait un temps de 1 :11.400 et que Nicolas Bean de l'Ontario obtenait un 1 :11.610.

Dans la catégorie intermédiaire chez les hommes au 1 000 mètres, François Hamelin du Québec marquait un temps de 1 :33.130 pour se mériter sa première médaille d'or de la compétition. Guillaume Bastille du Québec se classait au deuxième rang avec un temps de 1 :33.170 tandis que Pascal Franche de l'Ontario se méritait un temps de 1 :42.180.

Geneviève Fortier gagnait la catégorie intermédiaire 1000 mètres chez les femmes avec un temps de 1 :49.750 tandis que Jessica Hewitt de la Colombie-Britannique terminait au deuxième rang avec 1 :49.790 et Nadine Chartier du Québec se méritait la troisième place avec 1 :51.120.

Cynthia Mascitto a mené le bal du Québec dans la course filles cadet 500 mètres avec un temps de 51.030 secondes, suivie de Laurie Marceau avec 51.190 et Ann-José Dion au troisième rang avec 51.300.

Dans la course des garçons cadet aux 500 mètres, Mikael Bilodeau du Québec a décroché la victoire avec un temps de 48.770 secondes alors que les collègues Mikhail-J. Choi et Julien Sauvageau se classaient deuxième et troisième respectivement avec des temps de
49.010 et 49.940.

Dans la course juvénile chez les garçons au 666 mètres, Gabriel Chiasson-Poirer du Québec se méritait un temps de 1 :02.180 pour décrocher sa deuxième médaille d'or de la compétition. Son collègue Patrick Richer a terminé au deuxième rang avec un temps de
1 :02.300 et Steven Buzinski de l'Alberta décrochait la troisième place avec 48.560.

Dans la course juvénile chez les filles, Valérie Maltais du Québec a exécuté un spectaculaire dépassement sur Ivanie Blondin de l'Ontario au dernier tour et s'est élancée vers l'or avec un temps de 1 :04.540. Mlle Blondin terminait au deuxième rang avec un temps de 1 :04.660 et Marianne St-Gelais terminait troisième avec 1 :04.830.

Dans la sélection de l'équipe nationale chez les hommes, François-Louis Tremblay du Québec a pris les devants rapidement dans la course et n'a jamais jeté de regard vers l'arrière pour se mériter la victoire aux 1 000 mètres avec un temps de 1 :28.89. Frédéric Blackburn du Québec a terminé au deuxième rang avec un temps de 1 :29.05 et Eric Bédard du Québec terminait troisième avec 1 :29.07.

« J'ai commencé à prendre les devants dans toutes mes courses aujourd'hui » a ajouté M. Tremblay.

« À mesure que la journée avançait, j'avais de plus en d'énergie dans mes jambes puis je me suis dis que cette façon fonctionnait bien pour moi aujourd'hui donc je me suis dit que la façon de gagner c'était de faire la même chose en finale ».

« Je voulais prendre les devants aussitôt que possible puis de voir ce qui arrive en suite. Sa bien fonctionné».

Chez les femmes, Mélanie Gagnon du Québec a décroché la victoire avec un temps de une minute 35.93 secondes. Florence Gordon du Québec a terminé au deuxième rang avec un temps de 1 :35.95 et Anne Maltais aussi du Québec terminait troisième avec 1 :36.44.

« Je voulais prendre les devants rapidement, prendre un bon « beat » et rendre la tâche difficile aux autres patineuses au niveau des dépassements », a ajouté Mlle Gagnon.

« Après la chute de Melissa, tout le monde a pris un tour à la tête du peloton. Quand Florence m'a dépassée, j'ai décidé d'attendre un peu avant de faire mon dépassement à cause des conditions de la glace. J'ai réussi à sortir serré du dernier virage et de maintenir la tête du groupe jusqu'à la fin. »

La compétition se termine dimanche.