Charles Hamelin couronné champion du monde au 1500m et Kim Boutin y décroche le bronze aux Championnats du monde de l’ISU de patinage de vitesse sur courte piste à Montréal

Jamie Macdonald termine en 4e place au 500m à ses premiers Mondiaux

Montréal, le 17 mars 2018 – Charles Hamelin a été couronné champion du monde du 1500m masculin tandis que Kim Boutin a raflé la médaille de bronze sur cette même distance chez les femmes, samedi, aux Championnats du monde de l’ISU qui se se déroulent jusqu’à dimanche à l’aréna Maurice-Richard de Montréal.

Charles Hamelin de Sainte-Julie, QC, a remporté la médaille d'or au 1500m devant le Sud-Coréen Hyo Jun Lim, qui a décroché l'argent après avoir raflé l'or dans cette distance aux Jeux olympiques 2018 à PyeongChang, et le Russe Semen Elistratov, qui a obtenu le bronze comme il l'avait fait le mois dernier aux Jeux. Hamelin a ainsi repris le titre de champion du monde qu'il avait décroché pour la première fois dans cette distance en 2014.

« Je me sentais encore très bien aujourd'hui, alors la clé c'était de bien gérer ma course, de la gérer comme je ne l'ai jamais gérée, et c'est en effet ce qui est arrivé aujourd'hui. Je me suis même surpris en finale. Tout à coup pendant la course, j'ai réalisé que j'avais une chance de la gagner, cette course-là!, a lancé Charles Hamelin. Le niveau était relevé à toutes les rondes, alors on ne pouvait vraiment pas se permettre d'erreur. Il fallait être vraiment intelligent et faire les bons dépassements aux bons moments, et c'est ça qui est arrivé! »

« Je me trouve dans une bonne 'zone' en ce moment et ça m'aide beaucoup », a ajouté Hamelin, qui a récemment décidé de reporter sa retraite d'au moins un an. « La confiance que j'ai accumulée durant les entraînements à l'approche des Championnats du monde, ç'a vraiment eu un impact sur la façon dont j'agis dans les courses présentement. C'est comme ça que je veux patiner et que je réussis à avoir de bons résultats. »

Également qualifié pour les rondes finales du 500m, Charles Hamelin a terminé troisième de sa vague en demi-finale pour ensuite remporter la finale B. Le Sud-Coréen Dae Heon, le médaillé d'argent du 500m aux derniers Jeux, a été couronné champion du monde de la distance, devant le Chinois Ziwei Ren et le Russe Semen Elistratov.

Charles Hamelin a donc pris le cinquième rang au cumulatif du 500m, ce qui s'est avéré suffisant pour qu'il prenne le premier rang au classement général provisoire des Championnats du monde avec 39 points. Dee Heon Hwang de la Corée du Sud est deuxième avec 34 points et Elistratov, troisième avec 26 points. Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC, est au neuvième rang (trois points).

Même résultats qu'aux Jeux olympiques pour Boutin au 1500m
Médaillée de bronze du 1500m aux Jeux olympiques de 2018, Kim Boutin de Sherbrooke, QC, a obtenu le même résultat samedi aux Championnats du monde. Elle a terminé derrière les Sud-Coréennes Min Jeong Choi, qui a décroché l'or comme elle l'avait fait à PyeongChang le mois dernier, et Suk Hee Shim, qui a obtenu l'argent.

Boutin, qui a remporté trois médailles individuelles aux derniers Jeux olympiques, a du même coup décroché sa première médaille en trois présences à des Mondiaux. Son meilleur résultat à vie dans cette compétition, jusqu'ici, avait été une quatrième place au 1000m en 2015.

« J'aurais aimé aller chercher la médaille d'argent, voire l'or, mais je suis quand même contente de ce que j'ai fait », a affirmé Kim Boutin, qui a pris la tête du peloton en milieu de course après avoir occupé la quatrième place, pour finalement céder le pas à deux opposantes vers la fin. « Ç'a quand même été des courses assez difficiles physiquement parce que j'ai beaucoup tiré la course. J'avais encore de bonnes jambes, mais la fatigue a surtout fait en sorte que la prise de décision était un petit peu moins rapide. Je me suis fait dépasser à la dernière minute, mais ç'a quand même été une bonne course et c'est encourageant pour la suite. »

Jamie Macdonald de Fort St. James, C.-B., a terminé au pied du podium au 500m féminin, prenant le quatrième rang de la finale A à l'occasion des premiers Championnats du monde de sa carrière. Elle s'est retrouvée la seule Canadienne en lice en fin de course quand Kim Boutin, également qualifiée pour cette finale A, a chuté alors qu'elle patinait devant le peloton après avoir mis le pied sur un cône de démarcation. Macdonald a terminé derrière la Sud-Coréenne Ming Jeong Choi, première, la Polonaise Natalia Maliszewska, deuxième, et la Chinoise Chunyu Qu, troisième.

Macdonald a déjà bien fait par le passé dans cette distance, elle qui a raflé une médaille d'argent et une de bronze au 500m durant la saison 2016-2017 de la Coupe du monde.

« J'étais troisième et j'essayais de mettre les choses en place pour que je puisse passer en deuxième place mais malheureusement, il y a eu un contact et mon synchronisme n'était pas tout à fait au point, et ç'a ouvert la porte pour que (Qu) me dépasse, a expliqué Jamie Macdonald. J'aurais donc aimé en faire plus dans cette course, et je m'en sentais capable. Je suis donc déçue à cet égard, bien que globalement, je suis très contente d'avoir atteint la finale A et d'avoir fini au quatrième rang. »

Après la première journée des rondes finales, Kim Boutin était la meilleure Canadienne au classement général provisoire avec une quatrième place (18 points). Choi est premières (68 points), suivie de sa coéquipière Suk Hee Shim et Maliszewska avec chacune 21 points. Jamie Macdonald est septième (huit points) et St-Gelais, 15e.

Journée difficile pour Girard et St-Gelais
Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC, a connu une journée difficile, alors qu'il a été pénalisé en finale A du 1500m et a été éliminé en quarts de finales du 500m, alors qu'il a dû se contenter de la troisième place de sa vague. Il avait décroché la médaille d'argent lors du 1500m des Championnats du monde de l'an dernier et terminé quatrième dans cette distance aux Jeux olympiques 2018 de PyeongChang, tandis qu'au 500m, il a abouti au pied du podium aux derniers Jeux ainsi qu'aux Mondiaux de 2017.

« En finale du 1500m, j'ai essayé de bien me placer, mais je n'ai pas été en mesure de choisir les bonnes positions aux bons moments, a déclaré Samuel Girard. J'ai commis des erreurs et j'aurais aimé faire mieux, mais j'en tire le positif, j'ai appris des choses et je vais essayer d'appliquer ça demain. »

« Au 500m, je me suis rendu compte que j'avais une grosse égratignure sur ma lame, qui m'empêchait de m'en servir à 100 pour cent. Ç'a affecté mon tracé pour bloquer les adversaires. »

Éliminée des rondes finales du 1500m la veille, Marianne St-Gelais de Saint-Félicien, QC, a quant à elle été pénalisée en demi-finales du 500m après avoir fait une chute en tentant un dépassement pour être ainsi éliminée.

« Il fallait que je fasse un dépassement pour finir parmi les deux premières et me qualifier pour la finale A, et je savais que je devais le faire avant qu'elle se mette à accélérer en fin de course. D'ailleurs, j'ai peut-être été un petit peu trop combative aujourd'hui et ça s'est peut-être tourné contre moi, a affirmé Marianne St-Gelais. Mais en même temps, j'ai fait ce que je devais faire : j'ai suivi le plan, qui était de connaître un bon départ et de ne pas hésiter devant les situations qui allaient se présenter. »

Girard et St-Gelais auront l'occasion de terminer le week-end sur une bonne note puisque les deux patineurs canadiens se sont qualifiés pour les rondes finales du 1000m qui auront lieu dimanche.

Dans les demi-finales du relais, samedi, les deux équipes canadiennes se sont qualifiés en vue des finales A prévues dimanche. Chez les hommes, Charles Hamelin, Samuel Girard, Charle Cournoyer de Boucherville, QC, et Pascal Dion de Montréal ont remporté leur vague tandis que chez les femmes, Kim Boutin, Jamie Macdonald, Valérie Maltais de Saguenay, QC, et Kasandra Bradette de Saint-Félicien, QC, ont terminé au deuxième rang.

Les rondes finales du 1000m auront lieu dimanche. Après cette épreuve, la troisième de la fin de semaine à titre individuel, les huit premiers au classement général par genre auront l’opportunité d’accumuler des points supplémentaires en participant à la super finale du 3000m. On couronnera ainsi les champions du monde par épreuve et au classement général.

En direct à TVA Sports
Les compétitions de dimanche seront présentées au complet et en direct sur les ondes TVA Sports de 13 h 30 à 17 h.
 
Sur les ondes de CBC, les rondes finales seront présentées en direct de 16 h à 17 h (heure locale) dans le cadre de l’émission hebdomadaire de CBC Sports Road To The Olympic Games. De plus, CBC Sports présentera toutes les courses en webdiffusion en direct au cbcsports.ca et par le biais de l’application de CBC Sports pour les appareils iOS et Android.

RÉSULTATS CANADIENS D’AUJOURD’HUI

500m F
Jamie Macdonald : 4e de la finale A (classement final : 4)
Kim Boutin: chute en finale A (classement final : 5)
Marianne St-Gelais : pénalité en demi-finale (classement final : 8e)

500m H
Charles Hamelin : 1er de la finale B (classement final : 5e)
Samuel Girard : 3e en quarts de finale et éliminé (classement final : 9e)
Pascal Dion : 1er de sa vague dans la ronde de classement (classement final : 21e)

1500m F
Kim Boutin : médaille de bronze (classement final : 3)
Jamie Macdonald : pénalité en ronde de classement (classement final : 36e)
Marianne St-Gelais : n’a pas pris part à la ronde de classement (classement final : 37e)

1500m H
Charles Hamelin : médaille d’or (classement final : 1)
Samuel Girard : pénalité en finale A (classement final : 6e)
Pascal Dion : 2e de sa vague dans la ronde de classement (classement final : 25e)

Relais F
Canada : 2e en demi-finales et participera à la finale A dimanche
(Kim Boutin, Jamie Macdonald, Valérie Maltais, Kasandra Bradette)

Relais H
Canada : 1er en demi-finales et participera à la finale A dimanche
(Charles Hamelin, Samuel Girard, Charle Cournoyer, Pascal Dion)

Classements généraux après deux épreuves
Femmes
4. Kim Boutin
7. Jamie Macdonald
15. Marianne St-Gelais

Hommes
1. Charles Hamelin
9. Samuel Girard
 
Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.speedskating.ca.
 
À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, PVC se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales. Patinage de vitesse Canada s’engage à inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport. Depuis 1932, les athlètes canadiens ont récolté 63 médailles olympiques. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. www.speedskating.ca
Patinage de vitesse Canada désire remercier ses commanditaires et partenaires :

Commanditaire premium : Intact Assurance
Partenaires financiers : Gouvernement du Canada (Sport Canada), À nous le podium, le Comité olympique canadien
Fournisseur officiel, vêtements haute performance de compétition : Li-Ning
Commanditaire de l’équipe sur longue piste : KIA
Fournisseurs officiels : Auclair et USANA
Fournisseur officiel d’équipement technique : Nagano Skate
Partenaires du développement du sport : Winsport Canada, Anneau olympique de Calgary, University of Calgary, Institut national du sport du Québec, Gouvernement du Québec, Institut canadien du sport-Calgary, Ville de Montreal, Ville de Québec, Excellence sportive Québec-Lévis
                                                                          
- 30 –

Pour information :
Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC