Charles Hamelin remporte une deuxième médaille d’or aux championnats canadiens Postes Canada

Charles Hamelin, de Montréal, et Kalyna Roberge, de Saint-Étienne-de-Lauzon, au Québec, ont remporté leur course respective de 500 m, en revenant de l’arrière, samedi, aux championnats canadiens ouverts Postes Canada de patinage de vitesse sur courte piste.

Au 500 m masculin, Hamelin a remporté la médaille d’or en 42,08 secondes. François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, a terminé deuxième en 42,33 et Darryl Rasmussen, de Prince George, en C.-B., troisième en 42,55.

Hamelin, dont la vitesse moyenne dans la course a été de 43 kilomètres/heure, a effectué un dépassement par l’intérieur avec un tour et demie à faire pour prendre la tête et remporter sa deuxième médaille d’or de la compétition. Il a aussi remporté le 1500 m, vendredi.

«Je ne voulais pas me retrouver derrière au début, a dit Hamelin, qui a remporté sa première victoire en Coupe du monde et battu deux records canadiens avant le congé de Noël. J’ai dû prendre quelques décisions rapides sur la glace, mais elles ont fonctionné. Je ne pensais jamais en venant ici que je gagnerais les deux premières courses. J’ai mis beaucoup d’emphase sur la préparation, spécialement la journée de la course, pour m’assurer que j’étais prêt.»

Au classement général après deux des quatre distances, Hamelin est premier avec 2000 points. Tremblay suit avec 1482. Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, est troisième avec 976, Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, et Steve Robillard, de Montréal, sont quatrièmes à égalité, Daryl Rasmussen est sixième avec 690 et son frère Cory Rasmussen septième avec 639.

Au 500 m féminin, Roberge a remporté son premier titre canadien senior avec un temps de 45,73 secondes. Chantale Sévigny, de Sherbrooke, au Québec, a terminé deuxième en 45,84 pour s’installer en tête du classement général et Anna Maltais, de Montréal, a pris le troisième rang en
46,46.

Aux championnats du monde juniors plus tôt ce mois-ci, Roberge, âgée de 18 ans, a remporté la médaille d’or du 500 m et terminé troisième du classement général. Elle vise aussi maintenant une place dans l’équipe pour les championnats du monde seniors. Dans la course de samedi, elle a aussi effectué un dépassement avec un tour et demie à faire.

«J’ai eu une chance de passer à l’attaque pendant la course et je n’ai pas paniqué, a dit Roberge, fièrement. J’ai dépassé par l’extérieur parce qu’il n’y avait pas de place à l’intérieur. Au début, il y a eu beaucoup de contacts et j’ai perdu de la vitesse. C’est une grande journée pour moi de gagner ici, spécialement le 500 m qui est ma meilleure épreuve.»

Sévigny est première après deux des quatre distances avec 1482 points. Roberge est deuxième avec 1443 et Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, troisième avec 1359. Tania Vicent, de Montréal, est quatrième avec 1046, Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., cinquième avec 986, Maltais sixième avec 752 et Amanda Overland, de Cambridge, en Ontario, septième avec 657.

La compétition sert aussi à aider à déterminer les équipes canadiennes pour les deux dernières Coupes du monde, qui auront lieu en Europe le mois prochain, ainsi que pour les championnats du monde, qui auront lieu en mars.

La compétition se terminera dimanche.