Cindy Klassen, de Winnipeg, gagne une médaille d’or à une coupe du monde de patinage de vitesse

Un départ rapide a propulsé Cindy Klassen, de Winnipeg, vers la médaille d’or du 1500 m féminin, samedi, lors de la première journée de la deuxième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste. Quelques heures plus tard, Klassen a aussi aidé le Canada à remporter la médaille d’or de la poursuite féminine.

Au 1500 m, Klassen a réussi un temps de 1:56,81 minute pour remporter sa sixième victoire individuelle en carrière en Coupe du monde et sa première depuis la blessure à un bras qui lui a fait rater presque toute la saison dernière. Ce fut aussi un record de piste.

«Je me sentais très bien, a dit Klassen, championne du monde du combiné il y a deux ans. Il y a des choses sur lesquelles je voulais travailler et j’ai atteint certains objectifs.»

Anni Friesinger, d’Allemagne, a terminé deuxième en 1:57,14 et Jennifer Rodriguez, des États-Unis, troisième en 1:57,16. Klassen, deuxième la fin de semaine dernière lors de la première Coupe du monde en Norvège, a patiné dans l’avant-dernière paire contre Sabine Volker, d’Allemagne, qui a terminé cinquième.

«J’ai eu une paire qui était vraiment rapide et cela m’a poussée, a ajouté Klassen. Mais vers la fin j’avais des difficultés à bouger mes jambes. Un départ rapide coûte cher, mais cela en a valu la peine.»

Kristina Groves, d’Ottawa, a terminé neuvième. Dans le groupe 2, Clara Hughes, de Glen Sutton, au Québec, a terminé première et passera dans la course principale la semaine prochaine, tandis que Kerry Simpson, de Melville, en Saskatchewan, a terminé neuvième et Brittany Schussler, de Winnipeg, 17e.

Dans la poursuite féminine de 2400 mètres, le Canada a remporté la médaille d’or pour la deuxième semaine de suite avec un temps de 3:03,07. Le Japon a terminé deuxième en 3:03,21 et les États-Unis troisième en 3:04,58. Les patineuses canadiennes étaient Klassen, Groves et Hughes. Canada 2, avec Simpson, Schussler et Michèle d'Amours, de Sainte-Foy, au Québec, a terminé 10e.

Les poursuites sont maintenant des épreuves olympiques officielles et feront leur début aux Jeux de Turin l’an prochain.

«Nous avons essayé des choses différentes en modifiant notre ordre et cela a très bien fonctionné, a analysé Klassen. De toute évidence, il y a encore des choses que nous devons affiner, mais cela s’est très bien passé. Nous sommes toujours à la recherche de notre meilleure stratégie pour cette épreuve.»

Il y a eu d’autres bonnes pour le Canada au 5000 m masculin alors qu’Arne Dankers, de Calgary, a terminé huitième avec un record personnel de 6:27,60. Il s’agit aussi de son meilleur résultat international à vie au niveau senior.

«J’étais vraiment motivé pour cette course, a dit Dankers, 10e aux championnats du monde de l’an dernier. J’ai très bien fait la semaine dernière dans le groupe 2, donc j’ai pensé que je pouvais encore bien faire. Mes trois premiers tours ont été très rapides et j’ai pu tenir le coup jusqu’à la fin bien mieux que la semaine dernière.»

Dans le groupe 2, Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a terminé 17e et Jamie Ivey, d’Ottawa, 28e.

La compétition se terminera dimanche.