Cindy Klassen gagne une deuxième médaille d’or, Kristina Groves et Jeremy Wotherspoon gagnent des médailles de bronze aux championnats du monde de patinage de vitesse

Cindy Klassen, de Winnipeg, a été la grande vedette d’une autre excellente journée pour le Canada aux championnats du monde des distances individuelles de patinage de vitesse sur longue piste, vendredi, en fonçant vers la victoire au 3000 m féminin pour obtenir sa deuxième médaille d’or de la compétition.

Kristina Groves, d’Ottawa, a terminé troisième de cette course pour obtenir la médaille de bronze, tandis que Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, a aussi obtenu la médaille de bronze du 500 m masculin malgré une douleur au dos.

Au 3000 m féminin, Klassen, qui était jumelée avec Groves, a inscrit un temps de 4:10,37, puis a regardé trois autres paires ne pas réussir à battre son temps pour remporter la médaille d’or. La championne en titre et médaillée olympique d’or Claudia Pechstein, d’Allemagne, patinait dans la dernière paire et a remporté la médaille d’argent en 4:10,89. Groves a obtenu la médaille de bronze en 4:11,97 pour décrocher sa première médaille en carrière aux championnats du monde.

«C’est très excitant. Je ne m’attendais jamais à faire aussi bien, spécialement au 3000 m, a dit Klassen, gagnante du 1500 m, jeudi. J’ai eu un peu de difficultés à la fin, mais presque tout le monde en a eu aussi. Je ne savais pas si mon temps résisterait, mais j’en étais satisfaite. Claudia Pechstein a eu des tours plus rapides que les mieux à la fin, donc j’ai gagné grâce à un solide début.»

Le plan de match de Klassen tout l’hiver a été d’être au meilleur de sa forme à ces championnats.

«Au début de l’année, je voulais m’assurer d’être à mon mieux ici, a-t-elle dit. Donc je suppose que j’étais prête. J’espère que je pourrai répéter ce plan aux Jeux olympiques.»

Groves connaît la meilleure saison de sa carrière, qui comprend sa première victoire en Coupe du monde et une sixième position aux championnats du monde toutes distances le mois dernier.

«Je suis très satisfaite de ma course, a dit Groves. Cindy et moi nous sommes livré une bonne lutte et cela a été amusant. Je n’ai pas paniqué quand j’ai été jumelée à elle et j’ai patiné ma propre course. Cela a été bon pour moi cette saison d’être constamment parmi les meilleures. Monter sur le podium dans la plus grosse course de l’année me prouve que je suis capable de le faire.»

Clara Hughes, de Winnipeg, a terminé cinquième en 4:14,69. Hughes était jumelée avec la championne du monde toutes distances Anni Friesinger, d’Allemagne, qui a vacillé dans le deuxième tour, a heurté le mur et n’a pas terminé.

«Sa chute ne m‘a pas affecté du tout, a dit Hughes, qui a été victime de la grippe et d’une bronchite au cours du dernier mois. Je suis très excitée de ma performance aujourd’hui, ce qui augure bien pour le 5000 m (dimanche). Je ne me sentais pas très bien, mais je m’y attendais et je suis sur la piste.»

Hughes est la championne en titre au 5000 m.

Au 500 m masculin, Joji Kato a conduit le Japon à un doublé avec les temps les plus rapides dans les deux courses pour un temps combiné de 1:11,020. Hiroyasu Shimizu, du Japon, a terminé deuxième en 1:11,460 et Wotherspoon troisième en 1:11,700. Wotherspoon, le champion en titre, a réussi le troisième meilleur temps de la première course en 35,87 et le quatrième de la deuxième en 35,83.

Wotherspoon s’est réveillé vendredi matin avec le dos raide.

«Ce fut une dure journée, mais malgré tout j’ai eu deux solides courses, a dit Wotherspoon, champion du 500 m de la Coupe du monde cette saison. Je n’étais même pas certain de patiner jusqu’à la période d’échauffement sur la glace. Donc j’ai eu des doutes pendant les courses. J’avais peur que mon dos ne raidisse encore.»

Brock Miron, de Calgary, a terminé 18e.

La compétition se poursuivra jusqu’à dimanche.