Cinq autres médailles pour le Canada lors de la dernière journée d’une Coupe de monde de patinage de vitesse sur courte piste

François-Louis Tremblay, de Montréal, et Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, sont tous deux montés deux fois sur le podium, dimanche, dans le cadre d’une récolte de cinq médailles par le Canada lors de la dernière journée de la première étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Au 1000 m masculin, le champion olympique Ahn Hyun-soo, de Corée du Sud, a remporté la médaille d’or en terminant devant Tremblay, deuxième, et Mathieu Giroux, de Montréal, qui s’est classé troisième pour obtenir la médaille de bronze. La course a d’abord été reprise après que trois des quatre finalistes aient chuté à mi-course. Ho-suk, de Corée du Sud, a été disqualifié, ne laissant que trois patineurs.

«Mathieu avait un problème avec une lame, donc ça s’est joué entre Ahn et moi, a dit Tremblay, médaillé d’or au 500 m, samedi, et double médaillé aux Jeux olympiques de la saison dernière. Je suis satisfait de la manière dont j’ai patiné. C’est excellent de commencer la saison d’une manière aussi forte.»

Dans le relais masculin de 5000 mètres, les Coréens du Sud ont remporté la médaille d’or, devant les Canadiens, deuxièmes. Les patineurs canadiens étaient Tremblay, Hamelin, Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, et Steve Robillard, de Montréal.

«Ça s’est joué lors du dernier relais entre Ahn et moi dans les deux derniers tours, a expliqué Tremblay. J’ai fait de mon mieux pour protéger l’avance, mais Ahn est très dangereux chaque fois qu’il entre en piste. En tant qu’équipe, nous avons fait beaucoup de bonnes choses dans cette course et je pense que nous sommes sur la voie de battre éventuellement les Coréens.»

Hamelin a ajouté une médaille de bronze au 1500 m masculin alors que Jean, deuxième dans le 500 m samedi, s’est classé quatrième.

Au relais féminin de 3000 m, la Corée du Sud a remporté la médaille d’or. La Chine a terminé deuxième et le Canada troisième. Les patineuses canadiennes étaient Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec, Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, et Raphaele Lemieux, de Rivière-du-Loup, au Q$uébec.

«Notre équipe féminine a subi des blessures, donc ces résultats sont meilleurs que prévus, a dit l’entraîneur de l’équipe nationale canadienne, Martin Gagné, de Montréal. Notre objectif est d’être au sommet de notre forme aux championnats du monde (en mars) et c’est ce sur quoi nous continuerons de nous concentrer.»

Au 1000 m, Roberge s’est classée sixième et Overland septième. Au 1500 m, Leblanc-Boucher a terminé septième, Nita Avrith, de Montréal, neuvième et Lemieux 11e.

-30-