Cinq autres places olympiques en patinage de vitesse sur courte piste pour le Canada

Le Canada s’est assuré un total de cinq places dans les 500 m masculin et féminin pour les Jeux olympiques de février, samedi, lors de la dernière Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Les Canadiennes ont décroché le maximum de trois places olympiques sur cette distance alors que Kalyna Roberge, de Ste-Étienne-de-Lauzon, au Québec, Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, et Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., ont obtenu le droit de participer à cette épreuve aux Jeux en février. Deux places ont été décrochées chez les hommes par Éric Bédard, de Ste-Thècle, au Québec, et François-Louis Tremblay, de Montréal.

Dans la finale du 500 m féminin, samedi, Meng Wang, de Chine, a remporté la médaille d’or en 44,772. Evegenia Radanova, de Bulgarie, a terminé deuxième en 44,898 et Roberge a obtenu la médaille de bronze en 44,973. Leblanc-Boucher a terminé quatrième en 45,072.

Roberge, âgée de 19 ans, connaît une saison recrue exceptionnelle dans l’équipe nationale. Elle a subi une blessure à une jambe lors de la sélection de l’équipe olympique en septembre, mais a tout de même réussi à faire l’équipe olympique. Cette saison, en Coupe du monde, elle a remporté trois médailles de bronze au 500 m et a terminé quatrième du classement général du 500 m.

«J’ai atteint tous mes objectifs jusqu’à maintenant, a dit Roberge. Je n’ai pas encore complètement récupéré de ma blessure, donc je dois être prudente pendant mes courses. Dans la course d’aujourd’hui, j’affrontais certaines concurrentes très expérimentées, mais elles m’ont maintenant suffisamment vue en finale pour savoir que je peux être une menace dans cette épreuve.»

Kraus a été éliminée en demi-finale et a terminé neuvième.

La finale du 500 m masculin a été remportée par le Sud-Coréen Hyun-Soo Ahn. Tremblay et Bédard ont été éliminés en demi-finales et se sont classés respectivement huitième et neuvième, tandis que Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, a été éliminé dans la troisième ronde.

«Personnellement, je suis satisfait d’obtenir une place, mais je pense que nous espérions décrocher trois positions pour les Jeux olympiques dans cette épreuve, a dit Tremblay. Il y a certains aspects positifs dans ma course d’aujourd’hui et e sais que je peux être à mon meilleur aux Jeux olympiques.»

Bédard et Turcotte ont terminé troisième et quatrième du classement général du 500 m dans la Coupe du monde.

Le Canada s’est qualifié pour les finales dans les deux relais. Dans le 3000 m féminin, les Canadiennes ont remporté leur demi-finale avec Leblanc-Boucher, Roberge, Tania Vicent, de Verchères, au Québec, et Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario. Dans le relais masculin de 5000 m, le Canada a terminé deuxième dans sa course avec Tremblay, Turcotte, Jonathan Guilmette, de Montréal, et Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec.