De gros tests attendent les patineurs de vitesse sur courte piste canadiens lors des prochaines Coupes du monde

Certains des meilleurs patineurs de vitesse sur courte piste canadiens sont sur la voie de la guérison et feront face à leur premier test compétitif de la saison lors de la première Coupe du monde qui aura lieu à Harbin, en Chine, de vendredi à dimanche (22 au 24 octobre 2004).

La plus sérieuse blessure a affecté le double médaillé olympique Jonathan Guilmette, de Montréal. Il s’est blessé au dos dans une chute lors des championnats du monde qui ont terminé la saison dernière en mars.

«Techniquement, sur la glace, vous ne pouvez pas vous rendre compte que Jonathan a été blessé, a dit l’entraîneur de l’équipe nationale canadienne, Guy Thibault, après un récent entraînement. Il n’a pas encore repris tout son poids et il n’a pas sa force habituelle, mais d’ici un ou deux mois, tout cela devrait être revenu à la normale. La question est de savoir comment il réagira mentalement au cœur de la compétition.»

Sur papier, il s’agit d’une saison pré-olympique, mais aux yeux de Thibault la préparation pour les Jeux est commencée. Les essais de l’équipe olympique auront lieu en septembre prochain, dans moins d’un an.

«Les athlètes sont en mode olympique, a ajouté Thibault, qui a conduit le Canada à six médailles aux Jeux olympiques 2002. Notre entraînement et notre préparation sont basés sur un plan de 18 mois afin que nous soyons à notre meilleur aux Jeux olympiques. Le dernier droit pour les Jeux a commencé cet été.»

Les autres patineurs qui doivent composer avec des blessures sont Jean-Francois Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, (dos), Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, (dos), et la médaillée des championnats du monde Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., (cou). Mais tous seront sur la glace pour la première Coupe du monde.

Dans l’équipe masculine, outre Guilmette et Monette pour les deux premières Coupes du monde, il y a Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, et Steve Robillard, de Montréal. Chez les femmes, les membres de l’équipe sont Goulet-Nadon, Kraus, Tania Vicent et Anouk Leblanc-Boucher, toutes deux de Montréal, et Amanda Overland, de Cambridge, en Ontario.

Il y aura six étapes dans le circuit de la Coupe du monde cette saison, dont la quatrième qui aura lieu du 3 au 5 décembre à Saguenay, au Québec. Les championnats du monde par équipe auront lieu du 11 au 13 mars à Beijing. Les championnats du monde juniors auront lieu du 7 au 9 janvier à Belgrade. Les championnats canadiens ouverts auront lieu du 28 au 30 janvier à Montréal.