Deux médailles pour le Canada pour terminer les championnats du monde de patinage de vitesse

Clara Hughes, de Glen Sutton, Qué., et Cindy Klassen, de Winnipeg, ont remporté des médailles, dimanche, tandis que la double championne olympique Catriona Le May Doan, de Saskatoon, pourrait avoir mis un terme à sa brillante carrière aux championnats du monde des distances individuelles qui terminent la saison du patinage de vitesse sur longue piste.

«Je ne peux pas dire à 100 % que ma course d’aujourd’hui est ma dernière, a déclaré Le May Doan. Je veux rentrer chez moi et parler aux gens qui m’ont soutenue et voir quelles sont mes options et voir comment ils se sentent et comment je me sens. Les gens qui ont fait partie de ma carrière sont importants pour moi et je veux qu’ils participent à ma décision.»

Au 5000 m féminin, la championne olympique et détentrice du record du monde Claudia Pechstein, d’Allemagne, a été la gagnante en 7:04,52 minutes. Hughes a fourni un effort colossal en tête jusqu’à deux tours de la fin et a mis fin à une brillante saison avec la médaille d’argent en 7:06,31. Gretha Smit, des Pays-Bas, a terminé troisième en 7:06,34.

«J’ai tout donné ce que j’avais. Je me suis vidée sur la glace, a commenté Hughes, qui a aussi obtenu sa première victoire en Coupe du monde cette saison. C’était difficile. J’ai tenté de bien me placer pour les tours de changement de corridor et j’ai bien patiné sur le plan tactique. Je pense que je l’ai surprise, mais elle avait un peu plus de réserve à la fin. Je suis complètement satisfaite.»

Hughes ne fera pas de compétition la saison prochaine. Elle se concentrera sur sa carrière de cycliste afin de faire l’équipe olympique pour les Jeux de 2004. Hughes est la seule athlète canadienne à avoir remporté une médaille aux Jeux olympiques d’hiver et d’été. Elle espère retourner sur la glace au cours de la saison 2004-2005.

«J’aime le patinage et cela va me manquer de faire partie de l’équipe, a ajouté Hughes. J’ai eu tellement de plaisir cette année.»

Kristina Groves, d’Ottawa, a aussi terminé en beauté sa meilleure saison à vie en terminant sixième en 7:17,38. Groves a aussi terminé quatrième aux championnats du monde toutes distances le mois dernier et elle a régulièrement terminé parmi les 10 premières cette saison.

«Je suis très excitée par ma saison, a commenté Groves. Ma carrière a toujours progressé lentement mais sûrement, sans coups d’éclat ni contretemps. J’espère que cela continuera de la même manière. Faire de mieux en mieux est ce qui importe pour moi.»

Au 1000 m féminin, Anni Friesinger, d’Allemagne, a décroché sa troisième médaille d’or de la fin de semaine avec un temps de 1:16,85. Jennifer Rodriguez, des États-Unis, a terminé deuxième en 1:17,28 et Klassen, championne du monde toutes distances en février, s’est remise de deux performances décevantes cette semaine pour remporter la médaille de bronze en 1:17,36.

Le May Doan a terminé septième. En 15 ans avec l’équipe nationale, Le May Doan est la seule Canadienne à avoir défendu avec succès un titre olympique. Elle a aussi remporté le titre mondial du 500 m et le titre mondial de sprint quatre fois chacun. Elle est quatrième au classement de tous les temps pour le nombre de victoires en Coupe du monde chez les femmes avec 34 et deuxième au 500 m avec 27. Elle a gagné trois fois la Coupe du monde du 500 m et une fois celle du 1000 m.

Les coéquipières de Le May Doan lui ont rendu hommage.

«Catriona est dans une classe à part, a décrit Hughes. Elle est un excellent exemple pour nous toutes. Personne ne chaussera jamais ses patins.»

«Nous sommes très fières d’elle, a ajouté Groves. Elle a contribué tellement au patinage de vitesse et au sport en général au Canada. C’est inspirant d’être près de quelqu’un qui a eu une carrière tellement incroyable.»

Shannon Rempel, de Winnipeg, championne du monde junior cette année, a terminé 11e du 1000 m.

Au 1000 m masculin, Erben Wennemars, des Pays-Bas, a été le vainqueur en 1:09,71. Son compatriote Gerard van Velde a terminé deuxième en 1:10,52 et Joey Cheek, des États-Unis, troisième en 1:10,94. Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, vainqueur du 500 m, vendredi, a soigné une blessure au dos toute la semaine et a terminé 11e.

Wotherspoon a connu une brillante saison au 500 m, ne perdant qu’une fois dans cette épreuve. Il a aussi remporté le titre mondial de sprint pour la quatrième fois en cinq ans et il a aussi conquis son cinquième titre du 500 m de la Coupe du monde en six ans cet hiver.

Mike Ireland, de Winnipeg, a terminé 12e et Jason Parker, de Yorkton, en Saskatchewan, 18e.