Dubois brise le record canadien du 500m lors de la première journée de la Coupe du monde sur courte piste de l'ISU à Calgary

Le Canada atteint les demi-finales de la toute première présentation à la Coupe du monde du relais mixte

CALGARY, ALBERTA – La première journée de la Coupe du monde sur courte piste de l'ISU 2018 de Calgary, en Alberta, est passée à l'histoire alors que Steven Dubois de Lachenaie, QC a inscrit son nom dans le livre des records en établissant un nouveau record canadien au 500m. Le Canada s'est par ailleurs qualifié pour les demi-finales du relais mixte, une discipline qui a fait ses débuts à la Coupe du monde, vendredi, à l'Anneau olympique.

Dubois a enregistré un temps de 39,845 secondes à sa course du tour préliminaire, ce qui lui a permis d'améliorer l'ancienne marque de 39,987 établie par son coéquipier Samuel Girard aux Jeux olympiques 2018 à PyeongChang. Ç'a été là un des deux chronos de moins de 40 secondes affichés durant la journée.

« J'ai fait un gros dépôt dans ma banque de confiance en vue du reste de la fin de semaine et pour la prochaine Coupe du monde », a commenté Dubois qui, cette saison, prend part aux épreuves individuelles du circuit de la Coupe du monde pour la première fois. « Je vais continuer à surfer sur cette vague-là et j'espère que ça va continuer de bien se passer. »

Dubois a par ailleurs été le seul Canadien à poursuivre sa route au 1000m. Ses coéquipiers Charles Hamelin de Saint-Julie, QC et Charle Cournoyer de Boucherville, QC, n'y sont pas parvenus.

La journée a été difficile pour Hamelin, le champion du monde en titre, qui a par ailleurs été disqualifié des vagues du 500m (1) après avoir été pénalisé pour un faux départ.

Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC et Cédrik Blais of Châteauguay, QC rejoindront Dubois en quarts de finale de leurs épreuves respectives du 500m. Girard s'est aussi qualifié pour les rondes finales du 1500m, à l'instar de ses coéquipiers Cournoyer et Pascal Dion de Montréal, QC.

L'équipe canadienne féminine a été quasi parfaite, vendredi, alors qu'il y a eu huit qualifications sur une possibilité de 10 en vue des prochaines rondes.

Alyson Charles de Montréal, QC, a lancé sa carrière sur le circuit international senior en décrochant deux premières places, dans les vagues du 500m (1) et du 500m (2).Elle a atteint les quarts de finale dans les deux cas.

Alison Desmarais de Vanderhoof, CB – une patineuse qui a fait ses classes sur l'Anneau olympique et a patiné devant un imposant groupe de ses partisans – a elle aussi atteint les rondes finales dans ses deux distances, au 500m (1) et au 1000m.

Après avoir été dominante aux Championnats du monde juniors de l'ISU disputés la saison dernière, une Courtney Sarault plutôt nerveuse s'est forgée une place de justesse dans les demi-finales du 1500m, elle qui en était à sa toute première course de la Coupe du monde. L'athlète originaire de Moncton, NB, a disputé une course plus aboutie plus tard dans la journée au 1000m, pour ainsi atteindre les rondes finales dans cette distance également.

« J'étais nerveuse pendant ma première course, a reconnu Sarault. Je ne m'attendais pas à ressentir autant de nervosité. Je suis toujours nerveuse avant une course, mais d'habitude, quand je commence à patiner, les papillons disparaissent. Mais ça n'a pas été le cas lors de ma première course. »

« Ce [1500m] n'a pas été ma meilleure course, mais je suis revenue dans le 1000m et j'ai très bien fait. Je suis fière de moi pour cette raison », a-t-elle ajouté.

Camille de Serres-Rainville de Montréal, QC, a affiché le deuxième temps de la journée au 1000m, soit 1:29,112, ce qui lui a valu d'atteindre le tour suivant, tandis que Claudia Gagnon de Saguenay, QC, a inscrit le troisième temps du 1500m pour elle aussi poursuivre sa route.

Tandis que les relais masculin et féminin passaient au tour suivant, vendredi, toute l'attention se portait sur le relais mixte, qui faisait ses débuts à la Coupe du monde.

Les premiers athlètes du Canada à y prendre part – Blais, Dubois, Charles et Sarault – se sont qualifiés pour les demi-finales en vertu d'une deuxième place acquise lors d'une course disputée contre les États-Unis et la France. L'équipe française a été pénalisée pour un échange mal exécuté.

« C'est une course très divertissante qui nous permet de travailler avec les filles et de tisser des liens au sein de l'équipe dans son ensemble, a noté Blais. Nous avions confiance en nous amenant sur la glace. Notre stratégie, c'était de prendre les devants tôt et d'aller vite. »

« On a eu beaucoup de plaisir, a ajouté Dubois. Ça s'est plutôt bien passé avec cette qualification, et j'ai hâte de voir ce qu'on sera en mesure de faire d'ici la fin du week-end. »

La compétition se poursuivra samedi avec les quarts de finale, les demi-finales et les finales du 500m (1) et du 1500m masculins et féminins, ainsi que les demi-finales des trois relais.

Le Canada aura huit patineurs en lice dans les distances individuelles, samedi, hormis les rondes de repêchage. Dubois patinera dans le 500m (1) masculin, Cournoyer, Dion et Girard dans le 1500m masculin, Charles et Desmarais dans le 500m (1) féminin, ainsi que Gagnon et Sarault dans le 1500m féminin. Les trois équipes du relais seront également en action.

Radio-Canada et CBCsports.ca webdiffuseront les courses samedi à compter de 15h20 (HE). CBC  assurera par ailleurs la télédiffusion en direct des épreuves de 17h à 18h (HE) dans le cadre de son émission « Road to the Olympic Games ».

Pour plus d'information sur la compétition, ainsi que les liens vers l'horaire, les résultats et la webdiffusion, veuillez consulter https://www.speedskating.ca/fr/evenements/coupe-du-monde-1-cp.