Encore de l'or pour la jeune Goulet-Nadon en Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, a atteint de nouveaux sommets, en fin de semaine, à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste, en remportant une deuxième médaille d'or, dimanche, avec une victoire au 3000 m.

L'équipe masculine canadienne de relais a aussi remporté une médaille d'or, dimanche. Le Canada a terminé la journée avec deux médailles d'or, deux d'argent et trois de bronze. Le total de la fin de semaine est de quatre d'or, cinq d'argent et six de bronze, soit la moitié des 30 médailles en jeu.

Au 3000 m féminin, Goulet-Nadon a gagné en 5:39,167 minutes, alors que la Chinoise Wang Wei a terminé deuxième en 5:39,620 et sa compatriote Xiaolei Cheng troisième en 5:39,803. Alanna Kraus, d'Abbotsford, en C.-B., a pris le quatrième rang et Tania Vicent, de Montréal, le sixième.

Agée de 20 ans, Goulet-Nadon est devenue une force internationale cette saison. Elle a aussi remporté la médaille d'or du 500 m, samedi, et elle a ajouté des médailles d'argent, vendredi, au 1500 m, et, dimanche, au 1000 m.

Goulet-Nadon a aussi été désignée la patineuse par excellence de la compétition. Cette saison, elle a remporté trois victoires en Coupe du monde et elle est en tête du classement du 500 m et est deuxième du classement général, un point seulement derrière la meneuse Evgenia Radanova, de Bulgarie.

Au 1000 m féminin, Wei a remporté la médaille d'or en 1:33,549. Goulet-Nadon a terminé deuxième en 1:33,749, tandis que Vicent a pris le troisième rang en 1:33,878 et Kraus le quatrième en 1:35,316. Il s'agit de la première médaille de la saison pour Vicent.

Le Canada a gagné le relais masculin pour la quatrième fois cette saison en cinq Coupes du monde, avec Jeff Scholten, de Fredericton, Jean-François Monette, de Pointes-aux-Trembles, au Québec, François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, et Jonathan Guilmette, de Montréal, qui ont terminé devant les Etats-Unis.

Scholten, qui participait à sa première Coupe du monde de la saison, a été la grande révélation chez les Canadiens en fin de semaine. Il a ajouté une médaille d'argent au 1000 m et a aussi terminé quatrième du 3000 m, dimanche, et il a été choisi le patineur par excelllence. Samedi, il avait remporté la médaille d'or du 500 m et vendredi c'était celle d'argent du 1500 m.

Scholten, qui a établi le record du monde du 500 m en octobre 2001, a raté les deux dernières saisons de la Coupe du monde et les Jeux olympiques de Salt Lake en partie à cause de blessures. Il a d'abord été arrêté par la mononucléose après avoir établi le record du monde, puis il a subi une fractrure à une cheville lors des essais olympiques.

«J'ai toujours eu la vitesse, mais je me suis vraiment amélioré au niveau de ma planification et de ma stratégie en course, a commenté Scholten. Et un autre élément est que j'ai géré mon niveau de stress. Il m'a fallu beaucoup de temps pour connaître ce succès. C'est excellent pour ma confiance avant les essais de l'équipe des championnats du monde (le mois prochain).»

La vedette américaine Apolo Anton Ohno a rebondi après deux disqualifications en fin de semaine et il a remporté les 1000 m et 3000 m dimache. Monette a ajouté une médaille de bronze au 3000 m, tandis que Tremblay a terminé troisième du 1000 m et sixième du 3000 m.

Monette, substitut dans l'équipe olympique l'an dernier, est présentement parmi les trois premiers des classements des 500 m, 1000 m et 1500 m dans la Coupe du monde.

Les champions de la Coupe du monde pour la saison 2002-2003 seront décidés la fin de semaine prochaine lors de la dernière étape du circuit qui aura lieu du 14 au 16 février à Saguenay, au Québec.