François-Louis Tremblay gagne une médaille de bronze à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

François-Louis Tremblay, de Montréal, a remporté la première médaille du Canada, cette saison, sur le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste, samedi, avec une de bronze au 500 m masculin.

Jiajun Li, de Chine, trois fois champion du monde de la distance, a remporté la médaille d’or en 41,922 secondes. Le champion du monde du combiné, Hyun-Soo Ahn, de Vcorée duSud, a terminé deuxième en 41,933 tandis que Tremblay, champion du monde en titre du 500 m, a suivi en 42,111.

«Ce sont les gars qui devraient être dans la finale olympique et la course s’est passée comme je m’y attendais, a dit Tremblay au sujet de la finale. J’ai eu un bon départ, mais deux Chinois étaient devant moi et ils ont contrôlé la course. Donc j’ai dû faire quelques tentatives pour revenir au troisième rang. En tenant compte que nous ne sommes pas non plus au meilleur de notre forme, je suis satisfait de ma course.»

Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, et Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, ont été éliminés dans les quarts de finale et se sont classés neuvième et 16e respectivement.

Au 500 m féminin, Meng Wang, de Chine, a remporté sa deuxième médaille d’or en deux jours en terminant première en 44,249. Sa compatriote Tianyu Fu a terminé deuxième en 44,388 et Evgenia Radanova, de Bulgarie, troisième en 44,611.

Les trois participantes canadiennes ont été éliminées en demi-finales. Anouk-Leblanc-Boucher, de Montréal, a terminé sixième, Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., septième et Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec, huitième.

Le Canada a aussi terminé deuxième dans les demi-finales des deux relais pour se qualifier pour les finales. Dans le relais masculin de 5000 m, les Canadiens se sont classés deuxièmes derrière les États-Unis avec Bédard, Turcotte, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, et Jonathan Guilmette, de Montréal.

Au relais féminin de 3000 m, les Canadiennes ont terminé deuxièmes derrière la Corée du Sud avec Leblanc-Boucher, Kraus, Tania Vicent, de Verchères, au Québec, et Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario.

Le Canada aligne son équipe olympique de 12 membres pour les Jeux d’hiver de février prochain en Italie aux compétitions de la Coupe du monde. L’équipe a été choisie à la sélection plus tôt ce mois-ci à Saguenay, au Québec. Les troisième et quatrième Coupes du monde, en Europe, en novembre, seront les qualifications olympiques pour déterminer les huit pays qui participeront aux Jeux. De plus, au cours de ces Coupes du monde, le Canada finalisera qui participera aux épreuves individuelles.

La compétition se terminera dimanche.